background preloader

Cyberintimidation

Cyberintimidation
La cyberintimidation, c'est le fait de harceler une personne ou de tenir à son endroit des propos menaçants, haineux, injurieux ou dégradants, qu'ils soient illustrés ou écrits. Elle concerne également le fait d'harceler une personne. Les moyens employés sont nombreux : le courriel;les salons de clavardage (chat room); les groupes de discussion; les sites Web;les messageries instantanées. Malheureusement, les conséquences de l'intimidation pour les victimes sont variées, allant de la perte de l'estime de soi à la dépression et même, dans certains cas, au suicide. La cyberintimidation, pas aussi rare qu'on voudrait le croire 25 % des jeunes internautes disent avoir reçu par courriel des documents haineux sur d'autres personnes. 34 % des élèves de 9 à 17 ans affirment avoir été victimes d'intimidation ou de harcèlement sexuel au courant de l'année scolaire. De ce nombre, 27 % ont été victimes d'intimidation par Internet. Source: Réseau Éducation Média La cyberintimidation peut devenir criminelle Related:  ECR

Le sextage - Ottawa Police Service / Service de police d'Ottawa Les images et les vidéos peuvent être facilement et rapidement partagés avec les autres Une fois que le message ou l’image est dans le cyberespace, l’expéditeur en perd le contrôle et ne peut supposer qu’il va rester en privé. Dans le cyberespace, rien n’est jamais effacé pour de bon. Il peut y avoir des conséquences pénales pour ceux qui envoient, qui reçoivent ou qui ont ses photos en leur possession, y compris des parents ignorant peut-être ce que contient leur appareil électronique. Voyeurisme (prendre en photo ou filmer quelqu’un à son insu) Menaces (dire à quelqu’un que vous aller distribuer leurs photos) Possession, distribution, ou accès à la pornographie juvénile (moins de 18 ans) Toutes les réponses ci-dessus Aucune de ces réponses Le sextage peut aussi mener à la cyberintimidation et à une gamme de problèmes de santé mentale, dont la dépression et le suicide.

Jeux Questionnaire Es-tu une victime de cyberintimidation ? Compléter le quiz suivant: As-tu déjà… Été en ligne et constater que ton mot de passe a été changé ? Été truqué à dévoiler un secret en ligne ? Vu des secrets qui te concernaient affichés en ligne ? Eu une conversation en ligne entre toi et un ami envoyée à quelqu’un d’autre sans ta permission ? Vu une photo embarrassante affichée en ligne ? Été le sujet d’un sondage ou d’un concours en ligne sans le savoir ou sans ta permission ? Été ajouté par quelqu’un sur une liste d’envois non voulus ? Réalisé, lors d’une conversation en ligne avec quelqu’un, que cette personne n’était pas celle que tu croyais ? Remarqué que quelqu’un d’autre faisait semblant d’être toi en ligne ? Constaté quelqu’un avait utilisé ton compte ou volé ton mot de passe ? Été prévenue par ton fournisseur de services d’une faute que tu n’avais pas commise ? Maintenant, coche chacun des énoncés qui s’appliquent à toi. Quelqu’un d’autre connaît mon mot de passe (autre que mes parents)

La cyberintimidation : une étude exploratoire sur le point de vue des adolescents | Mathieu Bégin iii RÉSUMÉ.........................................................................................................................................iiREMERCIEMENTS......................................................................................................................viiLA CYBERINTIMIDATION : UNE NOUVELLE PRÉOCCUPATION......................................11 LE CADRE THÉORIQUE........................................................................................................5 Le développement de l’identité.................................................................................................5 L’image corporelle et l’apparence physique.............................................................................6 Établir des liens sociaux : facile pour certains, difficile pour d’autres.....................................6 Les relations d’amitié : effets positifs et effets indésirables.....................................................7

La cyberintimidation | zone Jeunesse La cyberintimidation La cyberintimidation est l'utilisation d'une technologie (Internet, par exemple) pour intimider quelqu'un, lui nuire ou lui faire du mal. Elle peut prendre de multiples formes : un courriel haineux, la publication de photos ou de rumeurs gênantes, des messages blessants sur une page Facebook, des messages textes anonymes reçus sur un téléphone cellulaire, etc. C'est une expérience qui peut être humiliante, souffrante, inquiétante... dans tous les cas, c'est désagréable et ce n'est pas un phénomène aussi rare qu'on pourrait le penser. Un sondage rapporte qu'entre 25 % et 30 % des jeunes ont été intimidés d'une façon ou d'une autre via Internet. La plupart des victimes ne savent pas qui les intimide, ce qui rend l'expérience encore plus dure et rend difficile de prendre les moyens pour que cela cesse. Tu as plusieurs options si tu veux agir contre l'intimidation. Et toi, tu as bien le droit de prendre plaisir à naviguer sur Internet sans avoir à vivre de l'intimidation!

Questionner les oeuvres autour des 4 dimensions au 3e cycle – Le français à l'école primaire – CSDM Cette section présente des planifications de questionnement sur les 4 dimensions* de la lecture autour d’œuvres littéraires. Elles peuvent être utilisées telles quelles ou transférées dans l’un des canevas proposés selon le dispositif choisi. Pour des exemples de canevas complétés, vous pouvez consulter les sections concernées : Entretien de lecture, Lecture interactive, , etc. Afin de mener une riche discussion avec les élèves, il apparait judicieux, entre autres, de bien s’approprier l’œuvre, de sélectionner les questions parmi celles proposées et de rester ouvert aux opportunités offertes par les commentaires des élèves. L’interaction peut se vivre pendant ou après la lecture. (*Les 4 dimensions correspondent aux 4 critères d’évaluation de la compétence Lire du Cadre d’évaluation du MEESR: Comprendre, Apprécier, Réagir, Interpréter)

Trois élèves de Québec arrêtés pour complot pour meurtre Les réactions du monde scolaire Trois élèves de l'école Le Sommet à Québec accusés de complot pour meutre Trois élèves de l'école secondaire Le Sommet de l'arrondissement Charlesbourg à Québec devront faire face à la justice pour avoir proféré des menaces de mort. Selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), les deux garçons de 14 et 15 ans de même qu'une adolescente de 16 ans pourraient faire face à des accusations de complot pour meurtre. Les jeunes auraient publié des menaces de mort à l'endroit d'élèves et de membres du personnel de l'école sur les réseaux sociaux. « Ils avaient un plan très précis pour causer la mort de certaines personnes dans l'école », explique Catherine Viel du SPVQ. La direction de l'école a rapidement prévenu les policiers après avoir été informée des propos menaçants. Stupéfaction à l'école La direction de l'école s'est adressée aux élèves et au personnel de l'école jeudi pour les rassurer et les informer des événements.

Cyberdependance.ca - Quand l'utilisation d'Internet devient un problème "Lâcher prise", le court métrage qui nous apprend à embrasser la vie – Nos Pensées Nous créons des manuels pour tout et nous pensons que nous pouvons tout planifier, ce qui affecte sérieusement notre capacité à créer, à penser et à ressentir. Ce court-métrage «Lâcher prise» nous apprend qu’il est indispensable d’arrêter de vouloir interférer sur ce qui est naturel si nous souhaitons évoluer et grandir. Nous adorons contrôler plutôt que lâcher le contrôle. Mais voici la vérité : même si nous affirmons que nos projets marchent bien, nous devons être conscients que nous ne pouvons pas être sûrs à 100% que ce que nous faisons ou ce que nous décidons fonctionnera. “Qui souffre avant l’heure souffre plus que nécessaire”-Sénèque- Un court-métrage pour réfléchir à notre manière de voir la vie Ce court-métrage nous raconte l’histoire de Dechen, un moine bouddhiste tibétain qui s’entraîne et qui a une grande passion pour le jardinage. Dans la vidéo, il plante une fleur, l’observe et en prend soin comme la prunelle de ses yeux. Voyons ce qui se passe :

L'intimidation à l'école: des conséquences permanentes pour les victimes p3 Anxiété, absentéisme, trouble de la mémoire, dépression, l’intimidation à l'école a de graves conséquences sur les victimes. Pour certaines, les effets se feront sentir jusqu’à l’âge adulte. Pour en savoir plus sur l'intimidation Tel-Jeunes, ligne d'écoute: 1 800 263-2266 Non à l’intimidation, j’apprends à m’affirmer, Nancy Doyon, Éditions Midi trente, 2011, 112 pages. La réparation, Katia Gagnon, Éditions Boréal, 2011, 203 pages. Osti de fif! Violence entre enfants: casse-tête pour parents, Diane Prud'homme, Remue-ménage, 2008, 224 pages. Observatoire canadien pour la prévention de la violence à l'école Plan d'action pour prévenir et traiter la violence à l'école, ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. Fondation Jasmin Roy American Psychological Association Références L'intimidation et la victimisation chez les enfants d'âge scolaire au Canada, Craig, W., Peters, R. et Konarski, R.. Bullies, Victims, and Bully/Victims: distinct groups of at-risk youth, Haynie, D.

Le sextage, un phénomène dangereux qui guette les adolescents | Ottawa–Gatineau Le journaliste Patrick Pilon explique ce qu'est le sextage La multiplication des téléphones intelligents chez les jeunes amène un nouveau phénomène: le sextage. Une mode jugée inquiétante par les services policiers qui tentent de sensibiliser les jeunes aux dangers de cette pratique. Le sextage est un message texte au contenu osé souvent accompagné d'une photo. Ce phénomène gagne en popularité. Un geste anodin aux conséquences graves L'agente scolaire pour la police d'Ottawa, Caroline Gallant L'agente scolaire pour la police d'Ottawa, Caroline Gallant, travaille dans une vingtaine d'écoles et connaît bien cette pratique qui est trop souvent considérée comme un geste anodin par les jeunes amoureux, mais qui peut pourtant avoir de graves conséquences. « Un gars et une fille sortent ensemble, bien innocemment le gars lui demande si elle peut envoyer une photo de ses seins. » — Caroline Gallant, agente scolaire L'agente scolaire à la police d'Ottawa rappelle que les risques du sextage sont grands.

Les chemins de l'école francetv éducation propose aux 8-12 ans un serious game basé sur la série documentaire, les chemins de l’école diffusée sur France 5. Une expérience complémentaire au film documentaire mais traitée de façon créative et esthétique. Ce serious game est un jeu d’aventure immersif mettant en avant la découverte des pays traversés par le joueur et développant sa culture générale. Le principe du jeu est d'accompagner l'un des enfants proposés sur la carte mappemonde ( 3 sont extraits du long métrage, trois du documentaire) et de faire le trajet avec lui jusqu'à l'école. Parmi les personnages, nous retrouvons Zahira (Maroc), Devi (Inde), Erbol (Khirgizie), Jackson (Kenya), Francklyn (Madagascar), et Carlito (Argentine). Le temps de trajet est souvent très long, plusieurs obstacles peuvent empêcher d'arriver à temps, des dangers subsistent.

Related: