background preloader

MOOC : points de vue

Facebook Twitter

'Maxime Beaugeois' in Sciences du numérique et e-education. Monter un MOOC : combien ça coûte ? Avec le buzz qui monte rapidement, enseignants et établissements sont de plus en plus nombreux à vouloir se lancer dans l’aventure des MOOC, et la première question qui vient naturellement à l’esprit est celle du coût.

Monter un MOOC : combien ça coûte ?

Combien faut-il pour monter un MOOC de bout en bout ? Les chiffres qui circulent sont souvent contradictoires, on entend parfois 400 euros, parfois plus de 100.000 euros. Qui croire ? Petites réflexions personnelles sur le sujet … La question du coût est souvent mal posée, car il n’y a pas de réponse unique. Commençons par revenir sur les principaux lots de travail. Maintenant, il reste à chiffrer un peu tout cela en termes de charge de travail. Pourtant j’avais dit un peu plus tôt qu’on pouvait s’en tirer avec 600 heures de travail. Dans toutes les budgétisations qui suivent, nous considérerons un xMOOC “complet”, où l’ensemble des lots de travail est réalisé avec la plus grande rigueur.

Scénario 1 : Enseignant en cavalier seul. Défauts de jeunesse des moocs et propositions pour leur accès à la maturité - Jacques Rodet. « L'imagination c'est de la mémoire fermentée.Quand on perd la mémoire on perd sa faculté d'imaginer. » Antonio Lobo Antunes N’en déplaise aux encenseurs des moocs parant ces dispositifs de toutes les vertus, revendiquant la paternité d’une révolution de la formation et de l’éducation, ces dispositifs, qu’ils soient instructionnistes ou connectivistes présentent des défauts qui ne sont pas sans lien avec l’ignorance des différentes formes de formation à distance qui les ont précédés et qui, aujourd’hui, coexistent avec eux.

Défauts de jeunesse des moocs et propositions pour leur accès à la maturité - Jacques Rodet

Pas de grand soir La révolution proclamée est soit une large imposture soit la marque d’un manque de mémoire voire de l’ignorance. Pour ceux qui douteraient de cette affirmation, je ne saurais trop conseiller, en préambule, de visionner la conférence de Thierry Karsenti « Mooc : révolution ou simple effet de mode ? » L’imposture est opportune aux nouveaux entrants. Quels seraient donc des buts utiles et qui pourraient être revendiqués, sans honte, par les moocs ?

MOOC : pour la révolution on repassera. Non, il n’y a pas encore eu de « révolution MOOC ».

MOOC : pour la révolution on repassera

Voilà, c’est dit. A l’heure du bilan, peut-on dire l’enseignement supérieur a changé d’ère ? Je ne crois pas. Certes, une offre hétéroclite continue de se constituer sur la Toile, via la mutualisation de cours sur les plates-formes de MOOC. Certes, il y a bien quelques étudiants par-ci par-là qui en profitent d’une manière ou d’une autre. Matthieu, de quoi tu te plains ? Premièrement, je milite pour un transfert de pouvoir de l’institution vers l’étudiant dans une logique d’émancipation, d’abord pour tout ce qui relève du pouvoir d’orientation (dans le vocabulaire des apprentissages auto-dirigés, on appelle ça l’auto-détermination), et ensuite quant au contrôle sur les modalités d’apprentissage (l’auto-régulation).

Pour mémoire, les contrats d’apprentissage sont un concept introduit dans les années 60 par l’un des fondateurs de l’andragogie (la pédagogie, mais pour les adultes), Malcolm Knowles. Les MOOC : entre mirage technologique et virage pédagogique. Me préparant à écrire ce billet, j’étais il y a quelques semaines, voire quelques jours à peine, en train de consolider ma documentation sur cette résurgence du dernier avatar numérique des technologies éducatives : les MOOC.

Les MOOC : entre mirage technologique et virage pédagogique

Et voilà, un article très récent (2013) de Thierry Karsenti « MOOC : révolution ou simple effet de mode » fait de manière très documentée le tour de la question. Mais, en fait, m’est-il encore besoin de rappeler ce que sont ces Massive Open Online Courses ? Vous avez suivi des cours en amphi ? How MOOC Video Production Affects Student Engagement. "Oui, les MOOC renforcent le lien entre pédagogie et recherche" La possibilité d’un accès étendu aux connaissances via les MOOC pose la question d’une survalorisation du savoir et de la recherche par les écoles, et interroge la réalité du métier d’enseignant.

"Oui, les MOOC renforcent le lien entre pédagogie et recherche"

Pour certains, "la valeur ajoutée d’un établissement résiderait de moins en moins dans sa capacité à proposer des contenus académiques ou des cas pratiques singuliers, mais de plus en plus dans l’expérience étudiante qu’il offre dans la vie réelle". L’introduction des MOOC doit-elle conduire à renoncer au rôle de "producteur de savoirs" au profit d’un rôle d’"accompagnant-facilitateur", chargé de diffuser des connaissances produites par d’autres et d’apporter les réseaux nécessaires à toute intégration professionnelle ? Pour en savoir plus, EM Lyon a développé sa propre expérience.

Elle révèle que les MOOC renforcent le lien recherche/pédagogie et confortent plutôt que ne menacent le rôle de l’enseignant-chercheur. MOOC et recherche : une contribution à double sens. Commentaires sur article "Oui les mooc [...]"