background preloader

Les 14 points du président Wilson

Facebook Twitter

Histoire et mémoire des deux guerres mondiales - Enseigner la première guerre mondiale - Les 14 points du président Wilson. Carte de l'Europe en 1914. Dessin paru dans Punch en mars 1919. Carte de l'Europe en 1923. Thomas Woodrow Wilson. Homme d'État américain (Staunton, Virginie, 1856-Washington 1924).

Thomas Woodrow Wilson

Démocrate idéaliste, Thomas Woodrow Wilson rompt avec la tradition isolationniste américaine. En intervenant aux côtés des Alliés en 1917, le 28e président des États-Unis change le cours de la Première Guerre mondiale, avant de se faire le promoteur d'un projet de paix universelle. À la Conférence de la Paix (janvier 1919), il impose son programme en « quatorze points », fondé sur le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et la sécurité collective. Mais, s'il est le créateur de la Société des Nations (SDN), il ne peut obtenir l'adhésion de ses concitoyens à celle-ci. Formation Fils d'un pasteur presbytérien, il est élevé dans la rigueur.

Carrière universitaire Élu, en 1902, président de l'université de Princeton, il renforce la valeur scientifique de l'université, s'efforce de donner davantage de chances aux étudiants pauvres et lutte contre les traditions conservatrices de certains de ses collègues. Premier mandat. Les 14 points du président Wilson, 1918. [...]

Les 14 points du président Wilson, 1918

Nous sommes entrés dans cette guerre parce que des violations du droit se sont produites qui nous touchaient au vif, et qui rendaient la vie de notre peuple impossible, à moins qu'elles ne fussent réparées, et que le monde ne fût une fois pour toutes assuré contre leur retour. Ce que nous exigeons dans cette guerre n'est donc rien de particulier pour nous-mêmes.

Ce que nous voulons, c'est que le monde devienne un lieu sûr où tous puissent vivre, un lieu possible spécialement pour toute nation éprise de la paix, comme la notre, pour toute nation qui désire vivre librement de sa vie propre, décider de ses propres institutions, et être sûre d'être traitée en toute justice et loyauté par les autres nations, au lieu d'être exposée à la violence et aux agressions égoïstes de jadis. C'est donc le programme de la paix du monde qui constitue notre programme. Et ce programme, le seul possible selon nous, est le suivant : Discours du 11 février 1918. 1. La paix, les USA, les 14 points de Wilson et la création de la SDN. PROPOSITIONS DE PAIX DU PAPE BENOIT XV (1er AOUT 1917) "Tout d'abord, le point fondamental doit être qu'à la force matérielle des armes soit substituée la force morale du droit ; d'où un juste accord de tous pour la diminution simultanée et réciproque des armements, selon des règles et des garanties à établir, dans la mesure nécessaire et suffisante au maintien de l'ordre public en chaque Etat ; puis, en substitution des armées, l'institution de l'arbitrage, avec sa haute fonction pacificatrice, selon des normes à concerter et des sanctions à déterminer contre l'Etat qui refuserait soit de soumettre les questions internationales à l'arbitrage, soit d'en accepter les décisions.

1. La paix, les USA, les 14 points de Wilson et la création de la SDN

Mais ces accords pacifiques, avec les immenses avantages qui en découlent, ne sont pas possibles sans la restitution réciproque des territoires actuellement occupés. Extrait de « L'exhortation à la paix de S.S. Benoît XV » , Cité par E.J. CHEVALIER ET E. 1) La neutralité américaine. 2) La croisade. « (...) 3. 1. Les 14_points_Wilson_Ch.pdf. 8 janvier 1918 - Les Quatorze Points de Wilson. Dans un discours retentissant du 8 janvier 1918, le président américain, Thomas Woodrow Wilson énonce un programme en Quatorze Points pour mettre fin à la Grande Guerre. – Les cinq premiers points, de portée générale, préconisent la fin de la diplomatie secrète, la liberté des mers, le libre-échange, la réduction des armements et le droit des peuples colonisés à disposer d'eux-mêmes. – Les points suivants se rapportent au réglement du conflit : restitution de l'Alsace-Lorraine à la France, création d'un État polonais indépendant... – Le président suggère de réserver à la future Pologne un accès à la mer.

8 janvier 1918 - Les Quatorze Points de Wilson

La revendication hitlérienne sur ce fameux couloir de Dantzig sera à l'origine immédiate de la Seconde Guerre mondiale ! – Le dernier point, reflétant l'idéalisme du président, annonce la création d'une Société des Nations. Wilson réussit à faire passer une partie de son programme dans le traité de Versailles. Les Quatorze Points conservent le souvenir d'un bel idéal... Joseph Savès.