background preloader

Giotto, le premier artiste

Giotto, le premier artiste
Au XIVe siècle, en l'émancipant de son statut décoratif, Giotto révolutionne la peinture. C'est pour qualifier son génie que le poète Dante invente le mot “artiste”. Une anecdote célèbre raconte comment Giotto, enfant, fut remarqué par Cimabue, alors le plus grand peintre florentin du XIIIe siècle : le maître, passant à cheval, voit un jeune berger dessiner sur une ardoise une brebis d'un tel réalisme qu'il en est subjugué et embauche immédiatement l'enfant dans son atelier. C'est une légende. Le sculpteur Lorenzo Ghiberti la colporte dans ses Commentaires, écrits à partir de 1447. « Giotto changea l'art de la peinture. Mot toscan Jusqu'à l'écriture du Chant XIII du Paradis, le mot artiste n'existait pas. Ensemble, ils allèrent à Assise réaliser les fresques de l'église inférieure. Il y a un style Giotto. Dix-sept secondes par œuvre Du jardin, on peut voir les visiteurs patienter, assis dans des banquettes. Ouvrier du peuple

L'Impressionnisme et les peintres impressionnistes Le Moyen Âge : l'art et l'architecture L’Europe est au Moyen Âge imprégnée d’arts issus d’un Empire romain relayé par la jeune puissance chrétienne et byzantine, et d’une civilisation islamique, dont la culture va rester longtemps influente à la porte des Pyrénées. Les esprits de Byzance soufflent aussi en Italie vénitienne et à Ravenne, ceux de l’Islam en Sicile. Du Nord et de l’Est, l’art des migrations et l’esprit anglo-saxon viennent se fondre aux traditions celtes refugiées à l’Ouest, dans les îles britanniques. Ces dernières assimileront la poussée Viking alors qu’elles intégraient à peine celle du christianisme. Dans ce riche humus, s’affirmeront les deux grands courants artistiques caractérisant le Moyen-Âge, l’art roman et l’art gothique. Les sept arts libéraux, dans Hortus deliciarum de Herrad von Landsberg, XIIe siècle.

untitled La tapisserie de Bayeux à l'ère du Web La connaissance de l'histoire passe en grande partie par les archives relatives aux guerres. Textes, illustrations et objets (que l'on pense aux vases de l'antiquité grecque) permettent de reconstituer les enjeux d'époques éloignées. La fameuse Tapisserie de Bayeux constitue à ce titre un indice inestimable de la conquête normande par Guillaume Le Conquérant en 1066. La fresque de 70 mètres est conservée au Musée Guillaume le Conquérant de Bayeux. Pour comprendre l'action narrée par la tapisserie, les internautes se précipiteront sur cette animation retrouvée sur le site Open culture et également visible sur YouTube. Dans un tout autre genre, voici un kit pour créer des scènes à la manière de la Tapisserie de Bayeux. La Tapisserie de Bayeux est l'un des nombreux artefacts historiques sur la guerre.

Giotto di Bondone Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Giotto di Bondone ou Ambrogiotto di Bondone (1267 ou 1266[1] à Vespignano ou Romignano - 8 janvier 1337 à Florence) est un peintre, un sculpteur et un architecte italien du Trecento, dont les œuvres sont à l'origine du renouveau de la peinture occidentale. C'est l'influence de sa peinture qui va provoquer le vaste mouvement général de la Renaissance à partir du siècle suivant. Giotto se rattache au courant artistique de la Pré-Renaissance, dont il est l'un des maîtres, qui se manifeste en Italie, au début du XIVe siècle. En cette fin du Moyen Âge, Giotto est le premier artiste dont la pensée et la nouvelle vision du monde aidèrent à construire ce mouvement, l'humanisme, qui place l'homme à la place centrale de l'univers et le rend maître de son propre destin. De nombreux artistes modernes ont trouvé l'inspiration dans l'œuvre de Giotto, où ils puisent à la source d'un humanisme qui reste valable à toutes les époques. — Giorgio Vasari, Le Vite

Guide Compétences clés Mode d'emploi Ce guide est organisé autour de 2 livrets pour agir : l’un pour créer, l’autre pour animer des situations de formation dans le cadre des compétences clés. Ce sont 2 processus de réalisation étayés par des fiches outil et des fiches éclairage. Ces ressources sont complétées par des aides, des références et une présentation. Chaque type de ressource est repéré par un pictogramme et/ou une couleur. Libre à vous d’utiliser ces ressources selon vos besoins. Avertissement : Ce guide a été conçu pour PC équipé d’Office 97-2003. Livret pour concevoir ou pour animer une situation de formation ; il indique les étapes de réalisation Fiche outil à compléter pour réaliser une des étapes du livret Au format Word ou Excel Fiche synthèse permettant de rassembler les données issues des fiches outil Fiche éclairage précisant les définitions, concepts, cadre de travail Lien pour aller plus loin : définitions, informations/points de vue complémentaires, documents de référence…

Les couleurs du Moyen-Âge<br/>par Michel Pastoureau Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language Accessibilité Soutenez le Louvre Accueil>Arts & éducation>Conférences en ligne>Initiation à l'histoire des arts>Les couleurs du Moyen Age Les couleurs du Moyen-Âgepar Michel Pastoureau Conférences en ligne L’historien des représentations Michel Pastoureau nous entraîne dans une exploration des couleurs au Moyen Âge. Pour ce cycle de cours, Michel Pastoureau, directeur d’études à l’École pratique des hautes études où il occupe la chaire d’histoire de la symbolique occidentale, vous entraine dans son époque de prédilection pour une exploration des couleurs au Moyen Âge. L’historien face à la couleur Pourquoi et comment étudier l’histoire des couleurs ? Pigments et colorants Histoires et recettes des matières colorantes Pratiques et codes vestimentaires Le vêtement comme principal code chromatique de la vie en société Les couleurs du blason et la symbolique des couleurs La « révolution bleue » des 12e et 13 siècles Presse

La chapelle Scrovegni de Giotto à Padoue Chapelle Scrovegni (ou église de l'Arena) Giotto , 1303-1306 Padoue Les fresques de la Chapelle Scrovegni de Padoue sont considérées comme le chef-d'œuvre de Giotto et un des tournants de l'histoire de la peinture européenne. Il avait probablement autour de quarante ans quand il a commencé la décoration de la chapelle. Son client, le Padouan, Enrico Scrovegni, était un riche marchand, politiquement ambitieux qui avait acquis les ruines de la vieille arène romaine de Padoue, un site attenant à son palais, vers 1300. Riche et puissant, mais aussi usurier et orgueilleux, il semble avoir été tenu en piètre estime par ses contemporains. En mars 1302, il obtient de l'évêque de Padoue l'autorisation de construire une chapelle familiale et, d'après une inscription aujourd'hui perdue, l'édifice fut consacré le 25 mars 1303, jour de la fête de l'Annonciation. Malheureusement, aucun document ne mentionne le nom de Giotto. sources :

Chrétien de Troyes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chrétien de Troyes Œuvres principales Ses œuvres majeures sont Érec et Énide, Cligès, Lancelot ou le Chevalier de la charrette écrit probablement en même temps que Yvain ou le Chevalier au lion, et Perceval ou le Conte du Graal, œuvre inachevée. Biographie Nous ne savons que peu de chose sur la vie de Chrétien de Troyes, si ce n'est ce qu'il en dit lui-même dans ses ouvrages. Certitudes sceau de Marie de Champagne Ces deux mécènes sont des personnages de haute noblesse, et ils donnent des repères précieux pour dater avec plus de précision la vie de Chrétien de Troyes et l'écriture de ces deux romans entre 1164 (année du mariage de Marie avec le comte de Champagne Henri le Libéral) et 1191 (année du décès du comte de Flandre)[8]. La mort de Chrétien est tout aussi peu connue que sa naissance, et si l'on en croit Gerbert de Montreuil, celle-ci est responsable de l’inachèvement du Conte du Graal[9]. … et suppositions On[Qui ?] Son œuvre Érec et Énide

Related: