background preloader

Identifiez le sens des 9 types d’objections

Identifiez le sens des 9 types d’objections
Loin d’être un frein, les objections rencontrées au cours du processus de la relation dessinent l’attitude de l’interlocuteur et son orientation. L’objection exprime un type de résistance et nous allons décrypter son intention. Dans la série « Les 9 clés de la Personnalité » article 24/41 Les origines des objections La résistance aux idées de l’autre est un processus naturel de défense. Ce peut-être un jeu, un challenge, la valorisation de soi, tester les limites et les compétences de l’autre. Toute conviction comprend une part de vérité, issue de nos croyances et de notre vécu, et des émotions que nous avons déjà traversées. Il est donc indispensable pour comprendre l’objection de décoder quelle fonction est en jeu. Le cerveau, source de l’objection Il faut chercher dans le fonctionnement des trois cerveaux reptilien, limbique et cortex la création des objections. Le cerveau reptilien assure les moyens de survie et la protection du territoire. Les 9 types d’objections. Rire et pleurer

http://www.itev.fr/communiques/identifiez-le-sens-des-9-types-objections

Related:  CommunicationTechniques de venteNégociation ventesynergologieLa vente la negociation et la relation de service

Prise de parole en public : les astuces des comédiens - Journal du Net Management Difficile de se prendre pour un acteur quand on s'adresse à ses collègues, à ses clients ou à ses partenaires. Le décor, le discours et le costume ne ressemblent en rien à une pièce de théâtre. Pourtant, dans une salle de réunion comme sur la scène d'un théâtre, l'orateur se donne en spectacle pour faire passer un message à son public. Trac, voix, gestuelle... Pour affronter ce qui constitue le cœur de leur métier, les comédiens ont recours à des techniques et des astuces dont les cadres peuvent s'inspirer dans le monde de l'entreprise. Pour une présentation commerciale, un exposé sensible ou une intervention lors d'une convention, la prise de parole ne s'improvise pas.

Rentrer dans l'intimité de ses clients pour mieux les satisfaire Deux écoles marketing s'affrontent à ce sujet : celle qui recommande de bien connaître ses clients, de faire des études à leur sujet afin de bien comprendre leurs comportements, et celle qui part du principe que de toute façon un client ne sait jamais bien expliquer les raisons de ses choix et que leur demander leur avis est une perte de temps et d'argent. Cette seconde école fait la part belle aux achats dits impulsifs, répétitifs à la limite du raisonnable. Toujours est-il qu'il y a bel et bien une frange de clientèle qu'il conviendrait de privilégier, quelle que soit l'école marketing auprès de laquelle on se range ; celle des clients insatisfaits... C'est probablement en répondant aux besoins insatisfaits que l'on arrivera à élargir son champ des possibles et à gagner de nouvelles parts de marché. Il existe une technique éprouvée, mais cependant peu utilisée pour établir le profil de clients et tout particulièrement des clients insatisfaits. - Que voit le client ?

L'e-mail de prospection: les 11 erreurs à éviter - EXPERTISES 1. Opter pour différents noms d'émetteur Il est indispensable de faciliter votre identification par le prospect. Deux possibilités s'offrent à vous: faire apparaître le nom de votre entreprise, qui a le mérite d'être connu, ou bien le vôtre, qui permet d'établir une relation de proximité dès le départ. Mais une fois que vous avez opté pour l'une ou l'autre des solutions, n'en changez plus pour vos envois ultérieurs. Ce serait un signe d'incohérence qui vous exposerait davantage aux filtres antispam de votre destinataire.

Les micro-expressions - Lie to me carina123 (08:07) Bonjour à tous ! Dépose du café, croissant, jus d'orange sur la table de l'hypnochat ! LAurore (10:07) Bonjour tout le monde, venez découvrir le sondage post-Marathon sur le quartier Mentalist ;) LAurore (11:02) Négociation : halte aux croyances ! La négociation est réputée pour être un exercice difficile. Il n’est d’ailleurs pas rare d’entendre les commerciaux l’évoquer comme un véritable passage au casse-pipe : «Une vision négative de la négociation nuit à la négociation en tant que telle», souligne Fabienne Bouchut, consultante senior chez Cegos, qui vient de publier un Livre Blanc «Croyances et vérités sur la négociation commerciale». Ce document tord le cou à plusieurs idées préconçues.

l'importance de la communication non-verbale De drôles de chiffres circulent sur l’importance de la communication non verbale. Les plus populaires, sans doute parce qu’ils sont les premières statistiques fournies sur ce sujet, sont les chiffres d’A. Mehrabian (7% les mots, 38 % ton, timbre intonation, 55 % le langage non verbal). Mais A.Mehrabian (1970) a reconnu ensuite, face la généralisation « virale « de ce discours que ses chiffres ont été mal interprétés et qu’on leur a donné trop d’importance. Difficile de dire d’un point de vue quantitatif, ce que représente le langage non verbal, et plutôt qu’un discours quantitatif de plus, c’est plutôt à partir d'un exemple, que nous allons raisonner :

Prospection commerciale : quel jour est le plus efficace ? Comment toucher efficacement un prospect par mail ? Quand lui envoyer un message pour être sûr qu'il le lise ? Comment éviter de tomber dans une messagerie encombrée ou d'aller directement à la case “corbeille” ? C'est à l'ensemble de ces questions que le dernier observatoire de l'e-mailing B to B(1) d'Histoire d'Adresses, agence de marketing relationnel en B to B, permet de répondre… Cet observatoire révèle ainsi que 35 % des e-mails de prospection sont envoyés le mardi et 27 % le jeudi, ces deux jours concentrant l'essentiel des envois. Si les chiffres varient d'un secteur d'activité à l'autre, ce plébiscite des annonceurs pour le mardi et le jeudi est néanmoins une constante (voir graphique).

Le commercial vu par les acheteurs : “un mal nécessaire” Les commerciaux sont-ils bien perçus par les acheteurs ? Globalement, non. La plupart des vendeurs auxquels ont à faire les acheteurs ne prennent pas le temps de les écouter, ni même d'essayer de les comprendre. Micro-expression Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une micro-expression est une expression faciale brève et involontaire que le visage humain exprime en fonction des émotions vécues. Elles apparaissent généralement lors de situations où les enjeux qui en découlent sont élevés, quand des personnes ont quelque chose à gagner ou à perdre. À la différence des expressions faciales, il est très difficile de feindre ou d'imiter une micro-expression. Les micro-expressions expriment, suivant les chercheurs, entre six à dix émotions universelles: le dégoût, la colère, la peur, la tristesse, la joie, la surprise, voire le mépris[1].

belle illustration complète et mnémotechnique ! by peratlaurent Jan 9

Related: