background preloader

Deux modèles psychologiques pour expliquer la tendance à l'anxiété excessive

Deux modèles psychologiques pour expliquer la tendance à l'anxiété excessive
Deux modèles explicatifs du trouble d'anxiété généralisée (TAG) sont soutenus par les recherches, exposent les auteurs d'une étude québécoise présentée au congrès de la Société Québécoise pour la Recherche en Psychologie en 2011: le modèle de l’intolérance à l’incertitude et le modèle de la régulation émotionnelle dysfonctionnelle. Il est composé de 4 variables cognitives et comportementales : L'intolérance à l’incertitude Les croyances erronées sur l’inquiétude (sur-estimation de son utilité…) L'évitement cognitif La perception inefficace des problèmes Le modèle de la régulation émotionnelle dysfonctionnelle est composé de 4 variables émotionnelles : L'expérience émotionnelle de forte intensité La faible compréhension de ses émotions La réactivité négative à son expérience émotionnelle L'utilisation de stratégies inadaptées de gestion de ses émotions Les résultats indiquent que l'anxiété généralisée semble mieux expliquée au moyen de ces deux modèles plutôt que d'un seul. (1) Martin D. Related:  Psychologie/ psychanalyse et plus

Comment faire face aux comportements difficiles Table des matières Introduction On rencontre dans tous les groupes des personnes dont le comportement désagréable complique la vie des autres. Nous en avons tous fait l'expérience. Et lorsque vient le temps de travailler au sein d'une organisation, cette loi de la vie se vérifie invariablement. Nous avons tous assisté à des réunions ou à des activités dont le déroulement a été perturbé ou retardé par le comportement d'une personne difficile. Comment reconnaître une personne réellement difficile? Quelque chose a-t-il déclenché ce comportement? Si vous répondez oui à une de ces questions, il y a des chances que vous n'ayez pas affaire à une personne foncièrement difficile, même si présentement son comportement est insupportable. Comment faire face Faire face, c'est « réagir efficacement en présence de quelque difficulté » nous dit le Petit Robert; c'est affronter d'égal à égal un interlocuteur. Pour apprendre plus facilement à faire face aux personnes difficiles, M. Les agressifs-hostiles

Éducation : la « réingénierie » du cerveau Bonne nouvelle : la « nullité » en maths — ou en toute autre matière scolaire — ne se transmet pas de génération en génération ! Car contrairement à ce que veut la croyance populaire, l’intelligence n’est pas fixée à la naissance. De récentes découvertes en imagerie cérébrale et en neurosciences cognitives jettent en effet un nouvel éclairage sur la façon dont on apprend. Elles démontrent entre autres qu’un cerveau a la capacité, avec l’apprentissage, grâce notamment à des exercices, de créer de nouvelles connexions neuronales. Ces découvertes ont même déjà donné naissance à une science neuve, la neuroéducation, qui pourrait changer la façon d’enseigner les maths ou l’écriture. Professeur de mathématiques dans un lycée du nord-est de la France, passionné par les neuro-sciences, Éric Gaspar, 45 ans, a mis au point une méthode d’apprentissage qui utilise le cerveau comme allié. Ill : Lee Hasler Au Québec aussi, la neuroéducation commence à faire des adeptes. Tout se joue avant trois ans ?

Trouble de la personnalité évitante Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Signes et symptômes[modifier | modifier le code] Les personnes atteintes de trouble de la personnalité évitante sont préoccupées par leur capacité à s'inclure dans une relation sociale de crainte d'être rejetées. Signes habituels des comportements des personnes atteintes de trouble de la personnalité évitante : Critères diagnostiques (DSM-IV)[modifier | modifier le code] Mode général d'inhibition sociale, de sentiments de ne pas être à la hauteur et d'hypersensibilité au jugement négatif d'autrui qui apparaît au début de l'âge adulte et est présent dans des contextes divers, comme en témoignent au moins quatre des manifestations suivantes : Épidémiologie[modifier | modifier le code] D'après le DSM-IV-TR, le trouble de la personnalité évitante survient à 0,5 % à 1 % de la population générale[4]. Traitement[modifier | modifier le code] Une autre conséquence qui peut se révéler tout aussi grave est une tendance excessive à fuir dans l'imaginaire.

Comment donner un bon feedback? Une croyance populaire est que les commentaires positifs constituent de meilleurs feedbacks que les commentaires négatifs, souligne la journaliste Alina Tugend, auteure du livre Better by Mistake, dans un article du New York Times intitulé You’ve Been Doing a Fantastic Job. Just One Thing … ("Tu as fait un travail formidable. Juste une chose …"). Ainsi, si l'on doit signaler quelque chose qui n'est pas correct, une règle serait de commencer par un compliment, puis de parler du problème et de terminer par un point positif. Mais donner un bon feedback est plus complexe que cela, comme le montre les études et les points de vue d'experts que rapporte la journaliste. D'abord, les feedbacks négatifs ne déplaisent pas toujours. Des étudiants dans une classe de débutants en langue française et dans une classe de littérature française avancée ont complété un questionnaire sur ce qu'ils souhaitaient d'un instructeur. Certaines entreprises ont développé leur propre approche pour le feedback.

Le défi de la francisation: un immigrant sur 5 au Québec ne parle pas français Ottawa — Le Québec n'en a pas fini avec la francisation de ses immigrants: plus de 200 000 d'entre eux ne parlent pas français, indiquent les dernières données de Statistique Canada. Bref, un immigrant sur cinq au Québec ne peut tenir une discussion en français. Et cela, même si des dizaines de milliers d'entre eux sont arrivés au pays dans les années 1980, et même avant. Les données de l'Enquête nationale auprès des ménages (ENM), effectuée en 2011, dressent notamment un portrait des immigrants et des langues qu'ils maîtrisent. Il ressort de cette étude que parmi les immigrants vivant au Québec, 160 000 ont déclaré ne parler que l'anglais, et 43 000 ne maîtrisent aucune des deux langues officielles du Canada. Le Québec est toutefois la terre d'accueil de 275 000 immigrants qui s'expriment uniquement dans la langue de Molière. Et près d'un demi-million de ces gens venus d'ailleurs sont capables de discuter dans les deux langues officielles. Réactions de Diane de Courcy Arrivée au pays M.

Understanding The Avoidant Personality: 6 Ways to Cope Have you ever had a relationship with someone who appeared loving and interested in the relationship, only to later pull away when things got too “involved?” Did you raise a child who would hug you and show you unconditional love one moment, and the next totally detach from you as if you were a stranger? What about your own mother or father. Did they love you in a strange way, often equating “separateness” or “independence” with love or strength? Most of us struggle with attachment and need an appropriate amount of time to develop an intimate, loving relationship with someone else. But sadly, someone with an avoidant personality disorder, finds it very difficult to develop healthy relationships with boundaries. Many people with avoidant personality disorder live in a fantasy world that helps them feel emotionally connected to the world. Symptoms of Avoidant Personality Disorder includes: Is this something you have noticed in someone close to you? All the best Photo by a2gemma

Test d'auto-évaluation du trouble de la personnalité paranoïaque - qui dévie notablement de ce qui attendu dans la culture de l'individu, - qui est rigide et envahit des situations personnelles et sociales très diverses, - qui est présent au plus tard à l'adolescence ou au début de l'âge adulte - et qui est la source d'une souffrance ou d'une altération du fonctionnement. Le diagnostic de trouble de la personnalité est difficile à poser car plusieurs aspects sont à considérer. Il est encore plus difficile de s'auto-diagnostiquer notamment parce que les modes de fonctionnement caractéristiques ne sont, bien souvent, pas reconnus par la personne ou encore ne sont pas reconnus comme étant problématiques. Une autre difficulté pour l'auto-diagnostic peut, à l'inverse, être une tendance à se reconnaître trop facilement dans les critères et à surestimer l'importance de traits de personnalité qui ne sont pas durables ou envahissants, ou ne causent pas de souffrance ou d'altération du fonctionnement significatives. Voyez également:

Erreurs grammaticales : le cerveau les détecte à notre insu « Je ne sais pas ce qui ne fonctionne pas dans cette phrase, mais ce n’est pas beau ». Combien de fois avons-nous entendu cela ou avons nous-mêmes pensé ainsi? Le jugement du locuteur natif est incontestable; il sait dire si une phrase est agrammaticale, mais souvent, il ignore pour quelle raison. Des chercheurs de l’Université d’Oregon se sont penchés sur la question et ont réussi à prouver que le cerveau sait effectivement juger de l’agrammaticalité d’une phrase sans que l’on en soit conscient. Dans le cadre de leur étude, l’activité cérébrale de sujets de langue maternelle anglaise a été enregistrée de façon à capturer des changements dans l’activité électrique du cerveau pendant la présentation de courtes phrases dévoilées un mot à la fois. Les violations grammaticales leur étaient donc entièrement visibles, mais cette tâche connexe sur le stimulus auditif mobilisait leur attention. [Consulter l’article] Tim Sheerman-Chase Lavender Dreamer

Anxiété généralisée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Classification et ressources externes L'anxiété généralisée[1], aussi nommée trouble anxieux généralisé[2], est une affection psychiatrique, statistiquement plus fréquente chez les femmes et chez les jeunes adultes[3]. Elle se caractérise par des manifestations physiques paroxystiques sur fond d'anxiété permanente. Les aspects psychologiques ou leurs équivalents somatiques sont nombreux et variés, l'anxiété et l'inquiétude excessive concernant plusieurs situations ou événements. Description et symptomatologie[modifier | modifier le code] L'anxiété généralisée peut être caractérisée selon différents symptômes. Pour porter le diagnostic, il faut s'assurer que cette anxiété n'est pas liée à un autre trouble anxieux et qu'elle entraîne une souffrance significative ou une altération du fonctionnement social (ou scolaire pour l'enfant). Manifestations somatiques[modifier | modifier le code] Attente anxieuse[modifier | modifier le code]

Deux clés pour devenir plus heureux et le rester Avec ses collègues, il a développé un modèle de ce qui permet de maintenir les niveaux de bonheur apportés par des changements bénéfiques. Ce modèle comprend deux éléments principaux: la nécessité de continuer à vivre de nouvelles expériences positives qui changent la vie et la nécessité de continuer à apprécier ce que l'on a déjà et ne pas vouloir avoir plus trop vite. Sheldon et Sonja Lyubomirsky de l'Université de Californie (à Riverside) ont interrogé 481 personnes sur leur bonheur. Six semaines plus tard, les participants identifiaient un changement positif récent dans leur vie qui les avaient rendus plus heureux. Après 6 autres semaines, les psychologues évaluaient si ce bonheur accru avait duré. La majorité des participants s'étaient habitués au changement qui avait fait leur bonheur, explique Sheldon. Ce modèle, estime Sheldon, suggère comment il peut être possible de s'entraîner à demeurer à son meilleur niveau de bonheur possible. Voyez également:

Revue éducation et francophonie - Sommaire Au coeur de la réussite scolaire : communauté d'apprentissage professionnelle et autres types de communautés Éducation et francophonie Volume XLI, numéro 2, automne 2013 Martine Leclerc - Université du Québec en Outaouais, Québec, Canada Jean Labelle - Université de Moncton, Nouveau-Brunswick, Canada Depression saisonnière : augmentez la mélatonine Dès l'automne, la baisse de lumière diminue la sécretion de mélatonine dans notre corps, essentielle pour un bon sommeil. Notre expert, le Dr Dupont, nous explique le rôle de cette hormone fabriquée par notre glande pinéale, et comment la booster pendant la saison fraîche. La glande pinéale, une des glandes endocrines principales, joue un rôle essentiel dans les rythmes biologiques, le moral, la prévention du cancer. Son hormone principale, la mélatonine, favorise le sommeil, synchronise toutes nos fonctions physiologiques et nos rythmes biologiques. De récentes études ont montré que cette hormone est aussi synthétisée dans les végétaux, comme par exemple le millepertuis. Comme la synthèse de mélatonine dans la glande pinéale et sa sécrétion sont liées à la lumière, plus la lumière décroit quand vient l’automne et plus nous sommes sujets à la déprime saisonnière par manque de mélatonine. Cette hormone assure de multiples fonctions : La mélatonine agit en effet sur les ovaires.

Related: