background preloader

Xively by LogMeInXively

Xively by LogMeInXively

https://xively.com/

Related:  ARDUINOIoT - SolutionsInternet des objets

La Télé-Information avec Arduino La Télé-Information, c’est le moyen de récupérer, en temps réel, diverses informations renvoyées par votre compteur électronique EDF : les différents compteurs (Heures creuses, Heures pleines, ou les 6 tarifs d’un abonnement Tempo), l’intensité instantanée, la puissance apparente, la puissance souscrite etc … Je sais que ce sujet a été traité maintes fois sur Internet, je sais aussi qu’il a fallu que je compulse des dizaines d’informations plus ou moins convergentes pour arriver à la solution que j’ai finalement mise en oeuvre en 2 lieux différents. Je me propose de détailler ma démarche, en commençant par un montage le plus simple possible pour récupérer les données de télé-information générées par nos compteurs EDF.

Pourquoi Nespresso branche ses machines sur le téléphone avec Orange Une carte Sim Orange va bientôt équiper deux machines de la gamme Nespresso destinée aux professionnels. Il s’agit des modèles Aguila et Zenius. C’est une innovation majeure pour la filiale de Nestlé qui a enregistré une croissance de 20% en 2011. La machine à café communicante remontera en effet des informations de maintenance à Nespresso. Un capteur d’activité pour chaque partie du corps Dans la mare du quantified self, les bracelets connectés de type Fitbit et FuelBand peuvent s’avérer pratiques pour évaluer son activité physique régulière. Cependant, les données fournies ne proposent pas de détails sur les mouvements spécifiques du corps. C'est dans cette optique que le concept de Notch a été développé. Il s’agit d’un capteur discret qui vient s’immiscer dans les vêtements pour détecter les mouvements dans certains points spécifiques du corps. Le but consiste à aborder le suivi des mouvements avec une approche modulaire. L’avantage de cette technologie portable réside donc sa capacité à offrir plus de précision dans ses analyses grâce à une combinaison d’accéléromètre et de gyroscope.

Connaissez-vous le Paas ? - Systèmes d'informations - Solutions Business Le Paas, acronyme de Platform-as-a-service, est peut-être à ce jour la forme la plus discrète du Cloud Computing. Mais c'est aussi celle qui suscite le plus de convoitise de la part des grands acteurs de l'informatique. La bataille qui s'annonce entre ces ténors - où quelques start-ups jouent également les trouble-fête - s'apparente un peu à celle qui opposa, à la fin des années 80 et aux débuts des années 90, Apple, Microsoft et autre IBM autour du contrôle du système d'exploitation des ordinateurs. Selon la définition qu'en donne l'Afdel (Association française des éditeurs de logiciels) dans un livre blanc, le Paas désigne la "possibilité pour l'utilisateur de bénéficier d'un environnement de développement et d'exécution, via l'infrastructure de Cloud, pour les applications qu'il a créées ou acquises, en utilisant des langages de programmation et des outils supportés par le fournisseur, sans avoir à gérer le réseau, les serveurs, les systèmes d'exploitation ni le stockage".

Entretiens du Nouveau Monde industriel : Concevoir les objets de demain A l’occasion des Entretiens du Nouveau Monde industriel consacrés aux nouveaux objets communicants, qui se tenaient la semaine dernière au Centre national des arts et métiers, retour sur quelques présentations parmi celles qui nous ont semblé les plus marquantes de ces deux jours. Concevoir les “NéoObjets” “L’internet des objets intéresse les designers, car il interroge comment faire des propositions au monde”, explique le designer Jean-Louis Fréchin (présentation, blog). Mais la manière dont sont produits les objets nous convient-elle ? “Aujourd’hui, un objet, c’est une marque et beaucoup de marketing”, rappelle le designer, qui en appelle à “émanciper les objets” : “si le Nouveau Monde industriel est différent de l’ancien, il faut construire un nouveau système d’objets en réseaux”.

Sonde de mesure de cuve d'eau de pluie à base d'ESP8266 - Xavier Carl's Blog Apres avoir installé des cuves de récupération d’eau de pluie sur les gouttières de ma maison (3 en tout), je me suis rapidement aperçu que je ne les utilisais pas correctement. Celles ci ressemblent un peu à ca : Faible encombrement mais complètement opaque et pas de moyen de voir à l’intérieur.

Voici HUMAN API. On continue notre matinée avec « HumanAPI » ! Human API est une plate-forme d’API pour les données humaines qui va prochainement ouvrir. Elle regroupe, nettoie et stocke les données tirées de plusieurs capteurs portables reliés à l’homme, d’appareils mobiles et d’autres sources de données. Elle fournit également aux développeurs des flux de données sécurisés faciles à utiliser au travers d’une API unique. La plate-forme permet aussi aux développeurs d’applications d’intégrer et de travailler facilement avec ces flux de données en prenant en charge des questions de sécurité, de stockage, de transport et d’interopérabilité. Objets connectés : vous n'en avez pas encore ? Vous finirez par céder Date de dernière mise à jour : le 5 février 2015 à 17 h 07 min Les objets connectés semblent être l’avenir des nouvelles technologies, après l’apparition des montres connectées, le secteur a explosé. Biberon, serrure, bracelet, montre, lunette, pastille…etc connectés, ça ne s’arrête plus.

Les leviers d’innovation du web pour les 5 prochaines années J’étais le mois dernier invité à Montréal pour donner une conférence sur l’avenir du web (le support est disponible ici : A quoi ressemblera le web de demain). Un sujet périlleux, car il est toujours difficile de faire le bon dosage entre anticipation (les tendances qui vont se concrétiser l’année prochaine) et futurologie (ce que nous devions être en mesure de faire dans 10 ans si le rythme d’innovation se poursuit). Je me suis tout de même prêté volontiers à cet exercice de style, car les ingrédients du web de demain sont déjà là.

Repenser l’internet des objets (3/3) : Industrialiser l’internet ou internetiser l’industrie Par Daniel Kaplan le 07/05/09 | 8 commentaires | 14,127 lectures | Impression Il n’existe pas aujourd’hui d’”internet des objets”, mais tout au plus une connexion en silos d’objets conçus et régis selon les règles les plus classiques de l’économie industrielle. La connectivité des objets et des espaces pourrait même signer la fin de la “parenthèse internet”, celle d’un réseau sans tête, sans finalité et totalement ouvert. Ce serait sans compter sur ceux qui, venant du monde numérique ou du design, s’activent dans le sens contraire : celui de doter le monde physique de certaines des propriétés de plasticité et d’ouverture qui caractérisent le monde numérique. D’internetiser l’industrie, alors que celle-ci rêverait d’industrialiser l’internet….Troisième et dernière partie d’une série de trois articles sur la perspective de “l’internet des objets” – lire la 1re partie et la seconde.

Related:  DIYnuclear catastropheLogicielRessourcesobjets_connectésobjects connectéstoolsinternet of thingsDIY Hardwarearduino and microcontropllers etcIoT platforms and hardware