background preloader

La symbolisation, Bion, Winnicott, Roussillon

La symbolisation, Bion, Winnicott, Roussillon
Il est difficile de traiter d’un sujet aussi vaste que la symbolisation… C’est pourquoi je vais emprunter à plusieurs auteurs tout en proposant une sorte de "modèle" actuel. Remarque: Cet article appartient a une série d’article publiés sur le site Philautarchie aujourd’hui fermé. Ces articles n’étant plus disponible sur le net nous nous permettons de les présenter sur notre blog (voir à ce propos l’article de présentation sur Philautarchie dans cette même catégorie). Préambule : Avant tout chose, sachons qu’il est communément admis que la symbolisation procède par "Aufhebung", c’est-à-dire négation / conservation. A – Archéologie du Psychisme a – Les Traces Commençons par la matière première du psychisme, les traces psychiques, que Freud appel Traces Mnésiques. Sur cette surface, il y a les pictogrammes. A partir de cette surface première, où la symbolisation Primaire s’effectue. Une expérience bonne est intégrée, une expérience agonistique est clivée. b – L’Accordage B – La Symbolisation Related:  SolutionsCHSCT

Comment l’enfant entre dans la langue ? Je me suis appuyée tout d’abord sur les travaux de Claude Hagège pour tenter de mieux saisir la distinction entre langue, langage et discours ou parole. Cet auteur constate que si tous les linguistes parlent de langage, de langue, de discours, « le besoin de proposer des définitions explicites apparaît comme un aboutissement, non comme un a priori » Il souligne que « ce qui est reçu est de la langue, ce qui est produit (plus ou moins bien) est de la parole ». L’auteur précise ainsi que « le langage » est le premier des concepts de base : « C’est pour l’espèce une aptitude définitoire. Pour C. Mes premières investigations m’ont conduite vers les travaux de Françoise Dolto, qui dans son ouvrage : « L’image inconsciente du corps » développe la notion de castration symboligène pour retracer les étapes du développement psychique de l’enfant. chaque progrès implique à la fois un gain mais aussi une perte, dont le but consiste en son élaboration. F. F. Pour F. Dans un ouvrage récent, B. B.

La relation précoce mère-enfant selon Winnicott Winnicott était pédiatre avant de devenir psychanalyste. Ses apports à la compréhension des processus de maturation de l'enfant sont considérables. Le but de cet article est d'en donner un aperçu, de présenter quelques uns de ses concepts majeurs et ainsi de proposer quelques outils de compréhension des enjeux essentiels de la relation précoce mère-enfant ; le mot mère étant ici à entendre au sens large, c'est-à-dire comme l'adulte chargé de materner l'enfant. L'environnement (la mère au début ou son substitut) permet ou non le libre déroulement des processus de maturation en germe en tout être humain. © Les textes édités sur ce site sont la propriété de leur auteur.

Personnalité antisociale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La personnalité antisociale est un trouble de la personnalité caractérisé par une tendance générale à l'indifférence vis-à-vis des normes sociales, des émotions et droits d'autrui ainsi que par un comportement impulsif. Le terme de trouble de la personnalité antisociale est utilisé par le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV-TR)[1], publié par l'Association américaine de psychiatrie (AAP) tandis que la Classification internationale des maladies (CIM-10), publiée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), parle de trouble de la personnalité dyssociale[2]. La psychopathie et la sociopathie sont considérées comme deux manifestations différentes du trouble de la personnalité antisociale [réf. nécessaire]. Selon Robert Hare, la différence entre psychopathie et sociopathie peut s'expliquer par l'origine du trouble[3]. Description[modifier | modifier le code] Diagnostic[modifier | modifier le code]

Autisme Montréal Les méthodes d’intervention Voici une liste des programmes d’intervention éducatifs et de communication que l’on utilise pour aider les personnes ayant un trouble du spectre de l'autisme (TSA). Vous y trouverez les caractéristiques de chaque programme, ainsi que leurs forces et faiblesses. Certains programmes répondent mieux aux besoins des enfants ayant un TSA. Texte original de Polly Yarnall, pour le site de l'Autism Society of America, traduit par la Société québécoise de l'autisme Bases de l'approche : Aussi connue sous les noms d'Apprentissage par essais distincts, Intensive Behavior Intervention (IBI) ou Applied Behavior Analysis (ABA) ou méthode Lovaas. Objectifs : Enseigner à l'enfant comment apprendre en portant attention aux habiletés suivantes : être attentif, imiter, développer le langage réceptif et expressif, les habiletés pré-académiques et d'autonomie personnelle. Implantation et application : Utilise le modèle ABC. Haut de page

Réflexions concernant la psychanalyse 'Don't you be put out by anything', the Captain continued, mumbling rather fast. 'Keep her facing it. They may say what they like, but the heaviest seas run with the wind. Facing it — always facing it - that's the way to get through.'2 (Conrad 1903, Typhoon, p.121) Depuis plus de 30 ans, mes collègues et moi-même avons poursuivi notre approfondissement de l'analyse avec un esprit d'ouverture par l’étude des différentes théories analytiques. Il m'a semblé utile, après des années de pratique analytique, de travail théorique personnel et en commun, d'intervisions et de formation de futurs analystes, de faire quelques réflexions sur ce qui m'apparaît comme important dans ma conception de l'analyse. L'objet de cette présentation n'étant pas de développer ou même de définir certaines notions, je renverrai le lecteur intéressé à des livres ou des articles qui approfondissent le sujet. Le cadre psychanalytique, si bien étudié dans « Symbiose et ambiguïté » par J.

Trouble de la personnalité schizoïde Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le trouble de la personnalité schizoïde est un trouble de la personnalité caractérisé par un manque d'intérêt pour les relations sociales. L'individu éprouve des difficultés à nouer des liens sociaux ; ses loisirs, son activité professionnelle, sont solitaires et indépendants. Il n'est en apparence pas touché par les marques de sympathie ou d'affection et n'exprime pas ses émotions, d'où une image de froideur, d'apathie. La prévalence de ce trouble varie selon les études, de 1 %[1] à 5 %. Histoire[modifier | modifier le code] Le terme de "schizoïde" fut inventé en 1908 par Eugen Bleuler pour désigner une tendance naturelle d’une personne à s’attacher à la vie intérieure en dehors du monde extérieur. La description psychiatrique traditionnelle démarra avec le portrait des comportements schizoïdes observables qu’Ernst Kretschmer élabora en plusieurs groupes : Diagnostic[modifier | modifier le code] DSM-IV TR[modifier | modifier le code]

Detecting, Studying, and Treating Autism Early: The One-Year Well-Baby Check-Up Approach Received 20 October 2010; received in revised form 28 January 2011; accepted 28 February 2011. published online 29 April 2011. Objectives To determine the feasibility of implementing a broadband screen at the 1-year check-up to detect cases of autism spectrum disorders (ASD), language delay (LD), and developmental delay (DD). Study design The Communication and Symbolic Behavior Scales Developmental Profile Infant-Toddler Checklist was distributed at every 1-year pediatric check-up; 137 pediatricians and 225 infants participated. Results Pediatricians screened 10 479 infants at the 1-year check-up; 184 infants who failed the screen were evaluated and tracked. Conclusions The 1-Year Well-Baby Check-Up Approach shows promise as a simple mechanism to detect cases of ASD, LD, and DD at 1 year.

Nouvelles tendances de la psychanalyse aux USA dans l'après guerre Accueil > Psychologie > Nouvelles tendances de la psychanalyse aux USA dans l’après (...) Richard H. Williams Ancien Professeur de Sociologie et d’Anthropologie à l’Université de Buffalo (U. S. A.) La psychanalyse américaine s’est nettement modifiée au cours des dernières, années, surtout depuis 1937. Une critique, en partie implicite, mais parfois explicite, de la psychanalyse freudienne a été faite tout d’abord par des anthropologues sociaux. Les psychanalystes et les psychiatres reconnaissaient non seulement que les névroses ont des racines sociales importantes, mais aussi que la relation entre le médecin et son client est une relation interpersonnelle et donc sociale. Une des réactions à la critique des anthropologues, et surtout à l’œuvre de Benedict, fut qu’on montra du doigt la société. Plusieurs autres psychanalystes et psychiatres ont contribué à ces tendances nouvelles. 3 – Attitudes envers l’expression du soi, inhibition de l’expression de la volonté.

Related: