background preloader

Méthode ABA - Autisme et pédagogie

Méthode ABA - Autisme et pédagogie
Related:  L' autistesAdaptation face aux élèvesSolutions

Josef Schovanec : le représentant des personnes autistes Josef Schovanec L’autisme est déclaré grande cause nationale cette année. Josef Schovanec est atteint du syndrome d’Asperger, il est le représentant français des autistes de haut niveau. « Je ne me considère pas comme digne de faire parti des personnalités de l’année 2012», voilà ce que Josef Schovanec nous a répondu. Il a traduit plusieurs livres sur l’autisme et participe à ne nombreux colloques sur ce sujet. Un autiste de haut niveau En tant que Rainman et Temple Grandin français, Josef Schovanec a lui aussi ses sujets de prédilections. Il a été, comme beaucoup d’autres enfants autistes, diagnostiqué à tort schizophrène et gavé d’antipsychotiques. L’autisme est un trouble du développement caractérisé par une impossibilité à comprendre les codes sociaux qui s’acquièrent de façon naturelle chez la plupart des jeunes enfants. L’autisme qui touche une personne sur 150 en France est déclaré grande cause nationale 2012. Arthur Didier

Autisme : agir tôt chez l'enfant permet des progrès Une méthode d'intervention mise au point par l'équipe de Sally Rogers et Geraldine Dawson, de l'UC Davis MIND Institute en Californie (1) vient de faire ses preuves sur une petite population d'enfants atteints de troubles autistiques. L'intervention a amélioré à la fois le langage, le quotient intellectuel (QI), le comportement adaptatif et les compétences sociales des enfants. La méthode dont il est question a été baptisée «modèle Denver d'initiation précoce» (Early Start Denver Model, ESDM). «C'est une intervention intéressante car elle est très hétérogène. Elle associe une approche comportementale avec un travail sur le développement ainsi que sur l'imitation», explique Eric Lemonnier, psychiatre responsable du Centre Ressources Autisme de Bretagne du CHU de Brest. L'intervention a été réalisée par les professionnels de santé et relayée à la maison par les parents. Un effet sur le fonctionnement du cerveau Vrais progrès et vraies limites » Les différentes formes d'autisme

Fiche Dyspraxie[scolarisation] Introduction La dyspraxie est la manifestation d’une difficulté ou d’une impossibilité à automatiser les enchainements moteurs qui se déclenchent normalement à l’évocation d’un but. Elle ne peut s’expliquer ni par une atteinte motrice, ni par une déficience intellectuelle globale, ni par un trouble psychique. Aménagements scolaires - Aide humaine et dispositifs de scolarité adaptée L’élève dyspraxique peut bénéficier d’une scolarité dans une classe ordinaire avec, si nécessaire, l’accompagnement par un auxiliaire de vie scolaire. - Aménagements spatiaux et matériels Il est important pour l'élève dyspraxique d'avoir une place dans la classe choisie de manière pertinente en raison de sa position par rapport au tableau. - Aménagement des tâches, des exigences, des supports, et adaptation des attitudes Le jeune dyspraxique doit être rassuré, travailler dans la confiance et être valorisé. Des repères visuels de couleur peuvent être présents sur les feuilles afin de faciliter le repérage.

Snoezelen Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le snoezelen est une stimulation multisensorielle contrôlée, une pratique visant à éveiller la sensorialité de la personne stimulée, dans une ambiance sécurisante. Définition[modifier | modifier le code] Principes de base[modifier | modifier le code] Le snoezelen est une pratique non-directive. La pratique du snoezelen est avant-tout une affaire de savoir-être sensoriel de la part de la personne stimulante envers la personne stimulée. Les deux pôles[modifier | modifier le code] Pratique dans un contexte thérapeutique[modifier | modifier le code] Le snoezelen est connu pour ses effets positifs sur les personnes atteintes de handicaps mentaux sévères. Outre les personnes atteintes d'autisme, le snoezelen est aussi utilisé avec des patients atteints de handicaps lourds. Pratique en gériatrie[modifier | modifier le code] Une des caractéristiques de la personne âgée, c'est sa distanciation progressive du monde réel.

Les problèmes associés La comorbidité consiste en la présence, chez une même personne, de 2 ou plusieurs troubles ou maladies. Certains parlent à ce sujet de double diagnostic. Dans le cas de personnes avec autisme ou plus généralement un trouble envahissant du spectre autistique, cette comorbidité est très fréquente. La comorbidité entre ces troubles peut recouvrir différents types de relation entre eux : soit ils peuvent avoir une cause commune ; soit l'un peut être la cause de la présence de l'autre ; soit leur présence conjointe est due simplement au hasard. A l'heure actuelle, le monde scientifique n'a pas encore la capacité ni d'identifier, ni d'expliquer ces différents types de relation. On pourrait classer ces comorbidités en 3 catégories (génétiques et métaboliques, neurologiques et psychiatriques et comportementales), les unes pouvant s'associer aux autres. Troubles génétiques et métaboliques Différentes anomalies génétiques connues sont associées à des fréquences variables à l'autisme.

La technologie 3D pour apprendre à lire aux jeunes autistes? Nathalie Côté, publié le 9 février 2012 Un logiciel présentant des animaux virtuels exécutant différentes actions en trois dimensions permettrait à de jeunes autistes de développer des compétences essentielles en lecture, selon un reportage d’eSchool News. Mary-Elizabeth Langston, la responsable de la formation des enseignants à l’école Audubon Park, en Floride, y explique qu’une image en trois dimensions avec laquelle l’élève peut interagir par le son et le mouvement crée une impression durable comparativement à une image statique qui a peu de signification pour l’enfant. Le logiciel et le matériel nécessaire au développement des compétences nécessaires pour entrer en deuxième année coûtent près de 1000 $ US. Depuis son acquisition en octobre, les enseignants de l’école Audubon Park disent ne pas avoir noté d’améliorations notables. D’autres projets Par ailleurs, l’article rappelle qu’en 2007, le projet Spectrum a obtenu un bon succès. À lire aussi : À propos de l'auteur Nathalie Côté

Association Autisme Espoir vers l'Ecole Fiche Déficience visuelle et scolarisation : Accueil en milieu ordinaire (1)[scolarisation] Introduction La déficience visuelle, surtout chez l’enfant et l’adolescent, est beaucoup plus rare que les troubles visuels bénins. Elle peut être définie selon deux critères principaux : la mesure de l’acuité visuelle et celle du champ visuel. En France, est considérée comme mal voyante toute personne dont l’acuité visuelle binoculaire est comprise entre 4/10 et 1/20 après correction, et /ou dont le champ visuel est compris entre 20 et 10 degrés. L ’OMS situe au delà de 1/20 la frontière entre malvoyance et cécité. Le premier accueil dans un nouveau milieu scolaire revêt de ce fait une grande importance, il constitue un prototype pour d’autres actions d’adaptation plus continues, il initie des relations entre tous les acteurs concernés. Informations nécessaires à l’enseignant pour bien accueillir l’élève Procédures d’accueil et principes d’aménagements Le premier accueil proprement dit va différer selon l’âge de l’élève et le type d’établissement qui l’accueille.

Autisme, l'espoir L'autisme n'est pas une maladie, mais un handicap qui soulève encore de nombreuses interrogations. A l'occasion de la journée mondiale de l'autisme, samedi 2 avril 2011, l'INREES vous propose de découvrir le film « Autisme, l'espoir » réalisé par Natacha Calestrémé. Un documentaire émouvant, sur un sujet rarement abordé. Aymeric est un enfant au comportement étrange. Il semble ignorer ses parents, manifeste de grosses colères, ne parle pas et ne s’intéresse qu’à la machine à laver qui tourne. l'autisme n'est pas une maladie, c'est un trouble qui a pour origine un problème génétique. Ce documentaire suit le parcours du combattant que vivent tous les parents d’enfants atteints d’autisme : la quête du diagnostic, la prise en charge du handicap, la recherche de professionnels, l’inscription à l’école… Toutes ces étapes doivent être franchies au plus vite afin d’aider l’enfant à progresser au mieux. Un documentaire émouvant, sur un sujet rarement abordé. D'autres ont aimé...

Que sont les troubles du spectre autistique? Les troubles du spectre autistique relèvent d’un état pathologique complexe qui affecte le développement normal du cerveau et qui a une incidence sur l’interaction sociale, la communication, les intérêts et le comportement. Les études montrent que les TSA affectent un enfant sur 150-165. Les TSA apparaissent habituellement tôt dans la vie de l’enfant, souvent avant l’âge de trois ans, et ils sont trois à cinq fois plus fréquents chez les garçons que chez les filles. L’expression « troubles du spectre autistique » est une expression générique qui englobe les troubles suivants : le trouble autistique (ou autisme), le syndrome d’Asperger, le trouble envahissant du développement – non spécifié (TED-NS), le syndrome de Rett (SR) et le trouble désintégratif de l’enfance (TDE). Les symptômes et les caractéristiques des TSA peuvent se présenter selon une vaste gamme de combinaisons et une sévérité variable. Quelle est la cause des troubles du spectre autistique? Existe-t-il un traitement?

Méthodes de communication et stratégies éducatives | Le Blog de Xavier La semaine dernière, Maman a fait une formation à la méthode TEACCH avec l’association Pro Aid Autisme. Je vais lui laisser la parole pour qu’elle vous explique ce qu’elle y a appris. La méthode TEACCH est un programme dont le berceau se trouve en Caroline du Nord. Elle a été créée dans les années 70 par Eric Shoepler. A long terme, le but poursuivi par l’approche TEACCH réside « à la fois dans le développement des compétences et dans l’épanouissement des besoins humains fondamentaux que sont la dignité, le fait de s’adonner à des activités utiles et personnellement significatives, le sentiment de sécurité, la perception d’efficacité personnelle et la confiance en soi ». Afin de pouvoir travailler avec l’autisme, le programme a développé un concept appelé « la culture de l’autisme ». Parmi les caractéristiques de la personne autiste, il y a : Une longue observation de chacune des personnes autistes permet de personnaliser cette liste non exhaustive.

Des vidéos en CLIS et IME, CMP. by magickara Sep 17

Related: