background preloader

Sites d'associations autour de la scolarisation des handicapés

Sites d'associations autour de la scolarisation des handicapés
Sites d’associations concernéespar la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Informations générales Intégration scolaire et partenariat, une association basée à La Rochelle (17). Déclic se présente comme « le magazine de la famille et du handicap ». Le site de la Fédération Nationale des Associations au Service des Élèves Présentant une Situation de Handicap (FNASEPH), très engagée dans la revendication d’une professionnalisation des AVS : Avoir un enfant différent, un site de l’association lyonnaise Une Souris Verte, qui s’adresse aux parents comme aux professionnels : Associations gestionnaires Le site de l’A.S.E.I. Le site de l’A.P.E.I. Le site de l’A.N.R.A.S., Association Nationale de Recherche et d’Action Solidaire, qui gère 54 établissements, dont des IME et des ITEP : Le site de l’AFG, Association Française de Gestion de services et établissements pour personnes autistes :

Perce-Neige | Association d'aide aux personnes handicapées mentales Handicap mental : continuons de changer notre regard 700 000 personnes sont, en France, handicapées mentales. Sommes-nous prêts à leur donner accès à tous les lieux de vie, à leur faire une place ? Pour le savoir, l’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis (Unapei) a confié à Ispos, une enquête sur la perception du handicap mental en France*. L'objectif : nous sensibiliser et nous informer pour qu'ensemble, nous changions enfin de regard. * Sur un échantillon représentatif de 1009 personnes âgées de 15 ans et plus, interrogées par téléphone du 5 au 6 mars 2010. Les mentalités évoluent… La plupart des personnes interrogées ont déjà côtoyé une personne handicapée mentale (78 %). si elles travaillaient avec une personne handicapée mentale,si une personne handicapée mentale les abordait,si une telle personne se retrouvait dans la même classe que leur enfant,si leur voisin était une personne handicapée mentale. Les idées reçues persistent Les Français conscients des discriminations

démarches scolarisation des personnes handicapées MDPH - les Maisons départementales des personnes handicapées C'est probablement le point de départ de toute démarche vis à vis du handicap, donc notamment en matière d'éducation et d'enseignement. La MDPH (maison départementale des personnes handicapées) offre, dans chaque département, un accès unique aux droits et prestations prévus pour les personnes handicapées. Une équipe pluridisciplinaire est chargée de l’évaluation des besoins de compensation de la personne dans le cadre d’un dialogue avec elle et avec ses proches. CDAPH - Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées La CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) définit le projet personnalisé de scolarisation de l’élève.

Scolarité : Le blog des parents d'enfants en situation de handicap Le centre d’analyse stratégique a effectué une étude comparative entre les pays européens sur l’inclusion scolaire afin d’apporter des propositions pour améliorer l’accompagnement de nos enfants. En France, la scolarisation des enfants handicapés a augmenté de 30% entre 2005 et 2011 avec un budget de 1.3 milliards d’euros. La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées pose comme principe que tout enfant handicapé a vocation à suivre une scolarité « ordinaire ». Depuis plus de 20 ans, les pays de l’OCDE se sont engagés dans le processus d’inclusion scolaire mais sans avoir mis en commun leurs pratiques et nous pouvons ainsi observer des disparités. Le Royaume-Uni, l’Italie et la France sont les reflets des autres pays dans ces pratiques divergentes en matière d’inclusion. De plus, l’accompagnement des enseignants dans la scolarisation des enfants handicapés est tout aussi différent.

AFTOC - Accueil lecole-ensemble.org Chronologie,.  La politique du handicap . Politiques publiques - repères - vie Du Haut Moyen-Age au début du XIXe siècle Le Haut Moyen-Age voit l’édification des premiers « Hôtels-Dieu » destinés à accueillir les infirmes, confondus alors avec tous les pauvres, les miséreux de la société. A partir du XIVe siècle, la peur prend le dessus sur cette attitude charitable et conduit à la mise à l’écart, puis à l’enfermement de cette population composite de gueux et pauvres gens et notamment les infirmes et pauvres d’esprit. La création à Paris de l’Hôpital Général - La Salpêtrière à la fin du XVIIème siècle illustre ce moment. Louis XIV crée l’Institution des Invalides pour héberger les vétérans devenus inaptes au travail. 1889Un congrès de l’assistance se réunit à Paris et rédige une charte de l’assistance. Première moitié du XXe siècle : après l’assistanat, vers la reconnaissance d’un droit à réparation 1921Création de la Fédération des Mutilés du Travail. 1924Loi du 26 avril : elle impose aux entreprises le recrutement de mutilés de guerre.

Le laboratoire de l'innovation pédagogique. Unafam - Accueil Année scolaire 2012-2013 : dossier de rentrée Consultez la vidéo Conférence de presse de rentrée 2012 sur Dailymotion Consultez la vidéo Questions-réponses aux journalistes sur Dailymotion Le Président de la République a confié au ministre de l’éducation nationale et à la ministre déléguée à la réussite éducative une mission : refonder l’École de la République pour refonder la République par l’École. Il s’agit d’une œuvre de longue haleine, qui s’inscrit dans le temps, mais l’ampleur de la dette éducative laissée en héritage par le précédent gouvernement imposait une action immédiate. Les premières pierres de la refondation ont donc été posées sans attendre, à l’occasion de la préparation de la rentrée 2012. Un coup d’arrêt a été porté aux évolutions de notre système éducatif préjudiciables à la réussite de tous les élèves et des mesures de réparation ont été prises pour que la rentrée 2012 se passe dans les meilleures conditions possibles. Cette rentrée 2012 est donc véritablement la première rentrée du changement. Les élèves L’accueil

Association Autisme Espoir vers l'Ecole Au moins 38.000 enfants handicapés ne sont pas du tout scolarisés Handicap: trois décrets de la loi de 2005 enfin publiés au Journal officiel --afp---09 04 09 ----Trois décrets d'application de la loi handicap de février 2005 destinés à améliorer la prise en charge et la scolarisation des handicapés ont été publiés au Journal officiel ces derniers jours, a fait savoir jeudi le secrétariat d'Etat à la Solidarité dans un communiqué. Un des textes vise à "développer une coopération entre les établissements médico-sociaux pour enfants et adolescents handicapés et les établissements scolaires relevant de l'Etat". Selon le secrétariat d'Etat, "concrètement, un enfant handicapé pourra, pendant sa scolarité, alterner enseignement ordinaire et enseignement adapté en fonction de l'évolution de ses besoins grâce aux passerelles définies par le décret". Enfin, le troisième décret "va permettre de donner un véritable statut" aux unités d'évaluation, de ré-entraînement et d'orientation sociale et socioprofessionnelle (UEROS) pour les traumatisés crâniens.

La scolarisation des élèves handicapés La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation de la citoyenneté des personnes handicapées a permis des avancées majeures dans la politique de scolarisation des élèves en situation de handicap. Le service public d’éducation doit veiller à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. Une approche nouvelle est consacrée : quels que soient les besoins particuliers de l’élève, c’est à l’école de s’assurer que l’environnement est adapté à sa scolarité. Depuis 2006, le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a plus que doublé. À la rentrée 2017, 321 476 élèves en situation de handicap étaient scolarisés dans les écoles et établissements publics et privés relevant du ministère de l’Éducation nationale : 181 158 dans le 1er degré et 140 318 dans le 2d degré. À l'occasion du comité interministériel du handicap qui s'est tenu le 20 septembre 2017, il a été, d'ici 2022 : Ainsi, doivent être assurés :

La psychiatrie manque d'organisation plus que de moyens Le rapport de la Cour des comptes est accablant. Organisation défaillante, dans les prisons surtout, hôpitaux engorgés, manque de personnel, faiblesse des structures extra-hospitalières... Six ans après le plan "psychiatrie et santé mentale" de 2005, la psychiatrie reste en souffrance, selon la Cour des comptes, dans un rapport publié mardi [dont la synthèse est disponible ici]. Que faut-il en retenir? Désorganisation et surpopulation Le recours à l'hospitalisation des patients qui devait, selon le plan de 2005, "être évité dans toute la mesure du possible", demeure "excessif". Cette saturation, selon la Cour des comptes, résulte plus "d'un dysfonctionnement" que d'un manque de lits. "L'objectif de favoriser les prises en charge extra-hospitalières et de désengorger les lits d'hospitalisation complète n'a pas été atteint, malgré quelques progrès", soulignent les auteurs du rapport qui relèvent un manque de "chaînage avec les structures médico-sociales". Disparités territoriales Avec

Related: