background preloader

Art cyclopedia: The Fine Art Search Engine

Art cyclopedia: The Fine Art Search Engine

http://www.artcyclopedia.com/

Related:  ArtsArteStoria e riferimentiPeinture

Eugène Delacroix Autoportrait au gilet vert (1837). signature Dans la peinture française du XIXe siècle, il est considéré comme le principal représentant du romantisme, dont la vigueur correspond à l'étendue de sa carrière. À quarante ans, sa réputation est suffisamment établie pour lui permettre de recevoir d'importantes commandes de l'État. Il peint sur toile et décore les murs et plafonds de monuments publics. Il laisse en outre des gravures et lithographies, plusieurs articles écrits pour des revues et un Journal publié peu après sa mort et plusieurs fois réédité.

Le laid dans l’art Il n’est pas rare de trouver sur internet des séquences portant sur le monstrueux. Bien souvent, il est demandé aux élèves de réaliser un autoportrait hideux ou effrayant. « Vous devez créer un visage monstrueux à partir de votre propre portrait en utilisant une ou plusieurs techniques vues précédemment. On ne devra plus vous reconnaître, mais on doit tout de même reconnaître un visage, même si il est monstrueux » Edumoov On peut se demander pourquoi cette fascination pour le laid et quelle est sa portée pédagogique. En effet, si on aborde la question du laid il est inévitable de se poser la question du beau.

Art Préhistorique - Chamanisme - Totemisme- Structuralisme reprennent cette théorie de la chasse magique, ce sera la magie sympathique soutenue par l’Abbé jusqu’à la fin de sa vie, il lui est en effet plus facile d’admettre une magie qu’une religion primitive, pour autant il n’hésite pas à parler de Chapelle Sixtine de la Préhistoire à propos de Lascaux. La magie dite sympathique suppose une relation d’identité entre l’image et son sujet. Le bison dessiné est symboliquement tué avant de l’être réellement. Quelques animaux paraissent effectivement blessés par des flèches, l’ours modelé de Montespan a été lardé de coups de sagaie… En fait les animaux blessés ne sont pas très nombreux, surtout les fouilles montrent que le bestiaire représenté ne correspond pas à ce qui était réellement consommé par les paléolithiques (échantillon culinaire). A partir des années soixante cette théorie tombe progressivement en désuétude.

Gustave Caillebotte ; catalogue de ses oeuvres L'édition 1994 du catalogue raisonné de Marie Berhaut répertorie 565 oeuvres peintes par Gustave Caillebotte, mais nous avons retenu ici uniquement les peintures et pastels pour lesquels des photos en couleurs sont disponibles - 347 à ce jour - permettant ainsi une appréciation plus intéressante de son oeuvre. Des mises à jour interviendront en fonction du résultat de nos recherches. Les dates indiquées sont souvent sujettes à caution, les mentions pouvant largement varier selon les auteurs de thèses consacrées à Caillebotte. En cas de conflit, nous avons essayé de déterminer une date vraisemblable en fonction du sujet et du style. L’Atelier d’Alberto Giacometti Le Centre Pompidou vous propose de nombreuses visites, parcours et ateliers pour découvrir le bâtiment, les collections, les expositions temporaires, la création des 20e et 21e siècles. L'ensemble des visites, générales ou thématiques, offrent la possibilité d'établir des liens avec les programmes scolaires, adaptés à chaque niveau. Parcours, ateliers et événements de la Galerie des enfants permettent aux plus jeunes dès 2 ans, de se familiariser à l'art moderne et contemporain par la manipulation ou l'expérimentation. Le programme d’activités

Antoine-Jean Gros Pour les articles homonymes, voir Gros. Antoine-Jean Gros, baron Gros, né à Paris le 16 mars 1771 et mort le 25 juin 1835 à Meudon[1], est un peintre français néoclassique et préromantique. Enfance et formations[modifier | modifier le code] La mère d'Antoine-Jean Gros, Pierrette Madeleine Cécile Durant, est pastelliste. Son père Jean Antoine Gros[2] est peintre en miniatures et un collectionneur avisé de tableaux. Ce dernier apprend à son fils à dessiner à l’âge de six ans, et se montre dès le début un maître exigeant.

L’art et la laideur Claudine SAGAERT – Docteur en sociologie, professeur de philosophie au lycée Ernest Hemingway, Nîmes. « (…) certaines choses peuvent être assez connues sans pour autant qu’on les reconnaisse dans toute leur signification, toute leur ampleur. Tel est le cas du laid. Lexique d'architecture médiévale  1 Campanile : Clocher à jour ou tourelle. Canonnière: Meurtrière pour le tir au canon, elle est généralement ovale ou ronde. Capmas : Mas habité par un propriétaire rural. Capucine : Lucarne dotée d'une toiture à trois pans. Caselle(ou cazelle) : Petite construction en pierre sèche, cabane de vigne ou abri de berger. Casemate: Emplacement situé dans le flanc d'une place forte pour défendre le fossé.

Mes natures mortes préférées CONSEILS POUR L’APPROCHE DE LA NATURE MORTE dite Nature morte à l‘échiquier ou Nature morte aux cinq sens. Plusieurs étapes. 1) Lecture "littérale" (dénotation) Observer le tableau en relevant les éléments qui s’adressent à chacun des cinq sens : LA VUE : que voit-on ? Le tableau présente à nos yeux au premier plan un luth (plus précisément une mandore lutée – ou mandorle, qui a donné le mot mandoline) à six cordes en bois clair posé sur un cahier de musique, un jeu de cartes (précisément on remarque : un valet de trèfle sur le sommet du jeu, un cœur, un autre trèfle), une bourse de velours plissé de couleur vert foncé, fermée par un cordon doré, orné de glands, qui semble contenir beaucoup de pièces (on appelait cette bourse une aumônière – cf. argent pour faire l’aumône, le don d’argent –, et on la portait à la ceinture le plus souvent).

Related:  bizbuzzHistoire des ArtsBases de donnéesArtArtcindygoinsArt ResourcesEncyclopediasArtsART & DESIGNArtartsMiscellanéesMoteur "pratique"Where to find information - Visual ArtsYr 11: Visual Art ResourcesFine Arts