background preloader

Sol argileux : mieux le connaître

Sol argileux : mieux le connaître
Bien souvent, le jardinier est tenté de modifier son sol pour l'adapter à une culture précise. Et si, par une meilleure connaissance de la terre, il adaptait plutôt ses plantations à la nature de cette dernière ? Début d'une série consacrée à la nature des terrains, en commençant par le sol argileux. Composition d'un sol Sous-sol et terre arable ... sont les 2 composantes de tout sol. Le sable : meuble et perméable,L'argile : absorbe l'eau lentement et la retient,L'humus : produit par la décomposition des matières organiques (feuilles...) Résultat Selon les proportions (variables) de ces 4 éléments, on dira qu'on a affaire à une terre argileuse, humifère, calcaire ou sablonneuse. Sol argileux Comment le reconnaître ? Bien sûr, une analyse de sol, effectuée par un laboratoire spécialisé, sera toujours riche d'enseignements. Ainsi, une terre argileuse est dénoncée par la présence de boutons d'or, pâquerettes, jonc, liserons... Engrais ? Avantages et... inconvénients Cultures appropriées Fleurs Related:  Sol

Connaître son sol Connaître son sol Par Isabelle Cabrit La terre du jardin sert de support et de nourriture aux futures plantes que vous allez cultiver. Il est donc important de connaître ses qualités et ses défauts, afin de pouvoir choisir les bonnes plantes à cultiver et corriger ses imperfections. Le sol et ses composantsPourquoi les connaître ? La texture La proportion des différents éléments minéraux du sol (le sable, le limon et l'argile), plus ou moins fins, définit sa texture. L'humus Constitué de déchets végétaux et animaux en décomposition, l'humus constitue, pour les plantes, un stock important d'éléments nutritifs, d'eau et d'air. La structure Les composants minéraux du sol (limons, sables, graviers...) sont reliés entre eux par l'humus, le calcium et l'argile, formant des agrégats. Le pH du sol Le pH détermine l'acidité du sol. Par exemple : - Un sol trop humifère est un sol acide. Déterminer la nature du sol Il existe plusieurs manières d'étudier un sol : Exemples de plantes indicatrices :

Terre argileuse : l'ameliorer L’amélioration d’une terre argileuse que vous jugez trop humide passe tout d’abord par une phase d’identification. Comment connaître la nature exacte de ma terre et quels sont les moyens pour y remédier. Reconnaître une terre est trop argileuse : Elle est facilement reconnaissable par son aspect. En effet, elle est alors à la fois très compacte, collante et forme de grosses mottes de terre difficiles à travailler. Elle est en général très lourde l’hiver et particulièrement humide alors qu’elle aura tendance à devenir très sèche et même à se craqueler l’été. Comment rendre la terre plus légère ? Il existe différents moyens efficaces que vous effectuerez lors du bêchage d’automne ou de printemps de votre sol : Que faire si l’eau stagne durant l’hiver ? Vous pouvez faire un drainage lorsque vous plantez en mettant au fond du trou une couche de 3-4 cm de billes d’argile ou de gravier afin d’éviter que les racines ne baignent dans l’humidité. A lire aussi sur le sol : Questions/réponses

Food Foraging: Find Wild Edible Plants - Mother Earth News We owe a lasting debt of gratitude to the desperate soul who “discovered” the oyster or stewed that first possum. In the early, hit-or-miss days of foraging, our ancestors learned the hard way about the laxative properties of the senna plant, and to eat only the stems of rhubarb and not the poisonous leaves. Through trial and the occasional fatal error, we sorted the edible from the inedible, the useful from the harmful. After World War II, when American agriculture was fully conquered by industry and supermarkets full of frozen foods popped up across the land — yes, like weeds — foraging came to be regarded as uncouth, probably unhealthy and certainly out of step with modern times. Why then, a half-century later, do we find purslane — a vigorous, succulent “weed” once routinely cursed by gardeners — on the menu of nearly every fine dining restaurant in the country? Kerri Conan blogs for The New York Times, and keeps a sharp eye on food trends. Learning the Art of Food Foraging 1. 2. 3.

Savoir reconnaître la terre de son jardin pour réussir ses cultures - Jardin potager Quel est votre type de terre ? Il existe quatre types de sols qu'il faudra amender (c'est-à-dire améliorer sa structure) ou traiter différemment afin d'obtenir une terre plus équilibrée pour vos plantations. On trouve dans les jardineries des kits d'analyse indiquant avec précision la composition physique du terrain. Il est également possible de reconnaître un sol en l'observant et en le « testant ». Malaxez une poignée de terre humide puis laissez la-tomber sur un sol dur : si la motte s'agglomère et reste intacte après la chute, c'est une terre argileuse ;si la motte ne s'agglomère pas et s'effrite, c'est une terre sableuse. Prélevez à la bêche une tranche de terre : si la tranche est de plus en plus blanche en profondeur, c'est une terre calcaire ;si la tranche est très foncé grumeleuse et spongieuse, c'est une terre humifère. À noter : aucune terre n'est totalement calcaire, argileuse, humifère ou sableuse. Sol argileux Caractéristiques : lourd ;compact ;collant. Flore spontanée : Avantages :

Analyser sa terre © Finemedia Débutant Sol sablonneux ou terre calcaire ? Cela permet d’apporter à la terre amendements, fertilisants et entretiens adaptés, et de choisir les plantes qui vont s’y plaire. Zoom sur le sol haut Une terre idéale dans un jardin serait une terre bien drainée, légèrement acide et meuble, contenant 60% de sable, 20% d’argile, 10% de calcaire et 10% d’humus. La terre de votre jardin sera différente. Observer votre terre vous apportera de précieux renseignements et vous permettra d’établir son type dominant : Argileuse (au-delà de 30 % argile) ; Calcaire (au-delà de 15 % de calcaire) ; Sableuse (au-delà de 70 % silice) ; Humifère (au-delà de 10 % humus). Déterminer le pH de votre sol vous donnera l’indication de son acidité, cette mesure se fait à l’aide de kit disponible dans les jardineries. Pour obtenir la composition chimique de votre sol, il vous faudra faire analyser un peu de terre par un laboratoire. Observez votre terre Quatre tests sont à conduire en parallèle : Terre argileuse

Top 10… Foods To Forage - Green Living Thanks to modern agricultural methods, foraging – once a part of the majority’s daily life – has faded away, replaced by regular trips to the supermarket instead. Recently, however, there has been a revival of interest in raiding nature’s larder thanks to increased awareness of the health benefits of wild food, not to mention the TV exploits of Bear Grylls, Ray Mears and co. But it foraging is about more than just food. It gets us out into the countryside and helps to cultivate an intimate appreciation of nature, re-establishing a connection severed by modern urban life. But for the beginner, foraging should come with a health warning as it’s easy to mistake a deadly fungus for an innocent field mushroom. Mushrooms Neither animal nor vegetable, mushrooms are a type of fungi and the largest living organisms on Earth, some reaching three miles in length. Wild Garlic Wild garlic is a good all-rounder. Elder There are more uses for elderflowers than for any other type of blossom.

Herboristerie familiale : le potager-coin de santé | Page 2 | Consommer Durable Le 14/02/12 par Vincent.F Que choisir pour son potager-coin de santé ? « On y trouvera des plantes qui seront les alliés d’une bonne santé au quotidien. Les légumes et les fruits sont sources d’anti-oxidants, de vitamines et de minéraux, incontournables dans une alimentation saine et équilibrée, de préférence bio pour éviter les pesticides, et de saison, car ils sont naturellement appropriés à nos besoins de saison. Exemple : le chou, que l’on consomme en hiver, est plein de principes soufrés. Les fruits sont indispensables. A cela il faut ajouter toutes les plantes de bords de route, les sous-bois, les champs, que l’on considère souvent comme des mauvaises herbes, et qui pourtant sont de grandes plantes médicinales. Il est fréquent de trouver dans le commerce des compléments alimentaires à base de produits/plantes exotiques. Quelles plantes utiliser pour soigner quels maux ? « La plupart de ces plantes sont à cueillir, sécher puis consommer en tisane. Dernière précision : l’ail.

Amendement d'un sol argileux, calcaire, sableux acide On confond souvent amendement de sol et engrais tant ces deux matières sont parfois proches. Les engrais sont des fertilisants. Ils apportent des éléments nutritifs nécessaires aux plantes pour mener à bien leur croissance ou le développement de leur floraison ou fructification. Deux grands types d’amendements de sol peuvent être employés au jardin. Les amendements minéraux sont issus du broyat de roches naturelles (comme le basalte ou la dolomie par exemple…). Les amendements organiques sont issus, quant à eux, de litières animales (bovins, ovins, chevaux…) ou de la décomposition de végétaux (algues, …). Avant de se lancer dans d’improbables tentatives d’amendements du sol, il vaut mieux en connaître sa nature. Vous pouvez alors, au choix, confier un échantillon de terre à un laboratoire ou plus simplement utiliser des dispositifs de mesure de pH en kit disponibles dans le commerce. L’amendement d’un sol acide. La terre a une couleur foncée. L’amendement d’un sol argileux.

9 Common Edible Garden Weeds All too often, homeowners and gardeners wage war in their lawns and gardens against the plants that grow incredibly well there, but that aren't intentionally planted, and many times, the justification for these battles all comes down to the words we use to describe them. When we buy and plant packets of common flower, vegetable, or herb seeds, we spend a lot of time, energy, and water in our efforts to get those seeds to germinate and grow, and take pride in our green thumb and homegrown food supply. But when a plant that we identify as being a weed is found growing in our lawn or garden, out comes the trowel and hoe (or for the ruthless and impatient gardeners, weedkillers such as RoundUp), and we may spend the entire growing season keeping these opportunistic and resilient plants at bay, in order to have neat and tidy garden beds and uniform lawns. 1. 2. ZooFari/CC BY 3.0 3. Cliff/CC BY 3.0 4. Wendell Smith/CC BY 3.0 5. Calin Darabus/CC BY 3.0 6. Leslie Seaton/CC BY 3.0 7. 8. 9.

Plantain : une plante miraculeuse de nos jardins. Au Canada et en Colombie on retrouve deux espèces de plantain, le Plantain lancéolé et le Grand Plantain. En général, les 250 espèces de plantain ont les mêmes propriétés. Ces petites herbes se plaisent particulièrement dans les terrains incultes, pauvres, caillouteux (on en trouve très souvent sur le bord des routes) et elles poussent la plupart du temps aux côtés des pissenlits (qui ont eux aussi de nombreux bienfaits sur la santé). Par voie interne, on dit que le plantain est un excellent purificateur du sang, des poumons et de l'estomac. En usage externe, on s'en est servi contre les conjonctivites, l'inflammation des paupières, les plaies, coupures, ulcères de jambe, gingivites, dartres, dermatoses croûteuses, pertes blanches. On affirme, en outre, que les feuilles froissées et appliquées sur les lésions causées par l'herbe à la puce, les guérissent. « Ab-so-lu-ment! On peut préparer une infusion, à raison de 10 g de feuilles pour 100 ml d'eau, dont on boira 2 à 4 tasses par jour.

Apprendre à connaître son sol A la fois support et source de nourriture pour les plantes, le sol est un milieu complexe. Et à moins de faire venir des camions entiers de terre végétale, le jardinier doit composer avec la terre de son jardin. Il est difficile de changer le sol de son jardin, mais il est possible de s’y adapter en choisissant les bonnes techniques de travail du sol, la bonne fertilisation… Un sol se caractérise par différentes notions : 1. Soit la taille et la nature des particules de terre. 2. Un milieu est neutre quand son pH est de 7. 3. La matière organique regroupe l’ensemble des matières d’origines végétale ou animale, qui vont se décomposer petit à petit dans le sol sous l’effet des bactéries et mettre ainsi à la disposition des plantes les éléments nutritifs qui les composent. Analyse physique de votre sol : Le sol se compose de matériaux de différentes granulométries : • L’argile : cette roche pâteuse, collante, retient l’eau et donne de la cohésion aux particules du sol. 1. « A l’oeil » 1. 2.

Related: