background preloader

Business + design

Business + design

http://www.fastcodesign.com/

Related:  Magazine graphismedossiers informatiqueDesign serviceKeep in touch (Veille)

Blog Actualités Web, Blog agence & actualités web Lyon Vous êtes-vous déjà demandé ce que signifiait framework, Symfony, back-end ou PHP ? Aujourd’hui, l’équipe technique d’acti vulgarise pour vous les rouages d’un outil très utilisé dans de nombreux sites web : Symfony. Un peu d’histoire Symfony est un framework français lancé en 2007 par l’agence web Sensio Labs. Le terme framework signifie littéralement “cadre de travail” en anglais : il apporte un ensemble d’éléments permettant de structurer un projet de site web. Il n’est pas indispensable, mais, de par son large panel d’outils proposés, le framework permet d’améliorer la rapidité du développement ainsi que la qualité de ce dernier (si vous êtes perdu(e), lisez notre dernier article sur la différence entre CMS et framework).

Produire et publier ses propres contenus  L’internaute d’aujourd’hui endosse facilement le rôle d’auteur et d’éditeur de contenu en créant, diffusant ses propres contenus sur internet. Quels sont ses droits en tant qu’auteur ? Comment peut-il choisir et indiquer ce qu’il permet aux autres de faire avec ses œuvres ? Des solutions existent pour faciliter la réutilisation des contenus en ligne par les internautes sans que ces derniers aient à effectuer de démarches complexes : les licences. Enfin, lors de la mise en ligne de contenus, les auteurs, les éditeurs, les hébergeurs et les fournisseurs d’accès à internet endossent des responsabilités qu’il convient de connaître et de distinguer. Le « design de services » et le mieux vivre ensemble C’est une discipline relativement récente en France, mais qui existe chez certains de nos voisins européens depuis une quinzaine d’années déjà. L'éclosion du « design de services », terme qui renvoie à une multitude de concepts et d’applications, traduit une tendance de fond : l’envie des designers d’appliquer au monde des services (télécommunications, transports ou encore services financiers), leur démarche de co-conception, dans un processus ascendant. Interfaces, sites d'échanges, communautés web : le numérique est partie intégrante des services imaginés par les designers.

Les talents de la "Nouvelle Vague" du design Ils ont pour nom Pauline Deltour , Guillaume Delvigne, Victoria Wilmotte ou François Dumas. Leur point commun : tous font partie de la "Nouvelle Vague", comme l'indique le titre de l'exposition qui les réunit à la galerie Dan Yeffet (dans le 12 e arrondissement). Les objets usuels, beaux et accessibles de Pauline Deltour (l'égouttoir en fil de fer de son projet de fin d'études "A Tempo" et ses accessoires de bureau en bois "Desktop Items") ont séduit des éditeurs prestigieux tels Alessi et Muji. Guillaume Delvigne, lauréat du Grand Prix de la création de la Ville de Paris 2011, qui vient de réaliser pour La Redoute la table "Circus", ne cesse de monter . Idem pour François Dumas, Grand Prix de la Design Parade de la Villa Noailles en 2010 pour sa "Sealed Chair".

Qui sommes-nous ? - Perspectives Urbaines Perspectives Urbaines est un rassemblement informel et mouvant, au service d'objectifs flous, toujours à redéfinir. Les personnes qui l'animent n'ont en commun qu'un double constat. La ville est aménagée par une série de spécialistes. C'est leur parole seule qui valide ou non ce qu'il faut faire. La « participation » citoyenne ne se réalise que dans des réunions aussi inutiles qu'ennuyeuses ; elles sont sans marge de manoeuvre et sans effet, donc sans participants. Les formations en urbanisme reproduisent ce monopole.

Fibloglu: janvier 2012 La première étape de notre travail était basée sur le cercle. Il fallait être en mesure de créer un cercle à partir de ses vecteurs structurants et de comprendre les notions de visible et de perceptible. Une fois ces différentes notions acquises, nous avons travaillé à partir de trames composées de cercles. C'est dans un "catalogue des possibles " que nous avons appris à manipuler l'énergie que dégageaient nos trames. Reprise de contenus présents sur le web  Page mise à jour le 27 octobre 2016 Internet permet d’accéder à un nombre toujours croissant de contenus de toute nature : texte, son, image, photo, vidéo, logiciel, etc. L’accès libre et sans contrôle à la plupart de ces contenus peut laisser penser qu’ils peuvent être réutilisés sans limites, ce qui est faux sur le plan juridique. Présentation Il est extrêmement facile de récupérer des contenus provenant du web pour agrémenter des cours ou présenter des éléments de contenu à des élèves mais, la chose n’étant pas sans risque sur un plan juridique, il convient de s’entourer de quelques précautions. Le principe de base consiste à considérer que les contenus ne sont pas librement réutilisables.

Le design de service Le secteur tertiaire, dit secteur « des services » connait un essor considérable à la faveur d’un recours croissant aux technologies numériques. En 1960, les services ne représentaient qu’à peine 40% des biens consommés. Cette proportion est aujourd’hui passée à 60%. Les entreprises s’efforcent de transformer les objets de consommation en « supports », en objets sensibles qui entrent en interaction avec leur environnement. Le design de service est basé sur la compréhension du comportement des usagers. Le rapport à l’objet est pragmatique et le designer de services développe non seulement de nouveaux concepts liés aux besoins sociaux et aux changements économiques, mais modifie l’objet lui-même, le domestique.

Le design, un "investissement d'avenir" La première initiative prise par Arnaud Montebourg est de créer ce qu’il nomme une "équipe de France du design" : un groupe d’une vingtaine de designers, de tous statuts (indépendants, patrons d’agences, en équipes intégrées d’entreprise) qui va être en situation de conseiller le gouvernement et de superviser ou de conduire certaines actions : actions de communication, "Rendez-vous du design" (le premier a eu lieu le 1er mars à Bercy), création d’un "site de rencontres" entre designers et entrepreneurs… Cette initiative est originale et heureuse : les professionnels, pour la première fois de façon instituée, seront directement associés à la définition et à la conduite de la politique de l’État. Mais la contrainte budgétaire draconienne qui s’applique à elle sera un défi pour l’"équipe de France" : elle devra être innovante… Serait-ce suffisant ? La deuxième initiative est de rendre éligibles aux crédits d’impôt (recherche, innovation) les dépenses afférentes au design.

Related:  InspirationAteliers simples objects DIYtrouvaillesmarionfriArtistic OverviewsDESIGNActuINDUSTRIAL DESIGNBlogs & ResourcesINDUSTRIAL DESIGNCO - HUarchitectureDesignProduct DesignDESIGNDESIGN