background preloader

Les jeux sérieux pour l'éducation nationale : Retour d'expérience

Les jeux sérieux pour l'éducation nationale : Retour d'expérience
Les jeux sérieux ont-ils un intérêt pour l'Ecole S'ils ont brillamment réussi à pénétrer le secteur de la formation professionnelle, leur intégration dans l'enseignement scolaire sera-t-elle aussi aisée ? Le Café pédagogique saisit l'occasion du salon Educatice pour proposer le 23 novembre à 9h30 un premier retour d'expérience et un échange sur les facteurs d'intégration des sérious games dans l'école. La table ronde présentera les premiers jeux sérieux conçus spécialement pour l'enseignement scolaire dans le cadre de l'appel à projet ministériel lancé en 2008. Ils devraient arriver en classe cette année. Parmi eux, Kompany, développé par Ouat Entertainment, un jeu de simulation d'entreprise sur Facebook, a retenu notre attention. Un autre jeu, Star Teachers, développé par Wizar Box, Voxler et Itop, est une plateforme d'apprentissage de l'anglais. Ces créations seront confrontées à l'expérience d'enseignants déjà utilisateurs de jeux sérieux en classe. Le jeu a-t-il sa place à l'Ecole ? Related:  Articles et dossiers du café pédagogique

Julien Llanas, prof et concepteur de jeux sérieux "En tant qu'enseignant j'adore pouvoir prendre du recul lors de ces séances où je ne suis pas obligé de dire le "cours" et donc de performer au lieu de former : j'écoute le ronronnement de mon moteur pédagogique et j'ai le loisir d'y faire les réglages ou d'y chercher la panne sans avoir à le couper". Julien Llanas utilise des jeux vidéo avec ses élèves. Mais il est aussi concepteur de jeux. Julien Llanas vous êtes professeur d'histoire-géographie et en même temps passionné par les applications pédagogiques du jeu sérieux. Le projet s'appelle Donjons&Radon. De plus comme dans un Dungeon Siège, en "back office", un joueur, potentiellement un enseignant, pourra créer ses propres donjons en choisissant l'architecture, la population et les objets présents. Quel est votre rôle dans la conception de ce jeu ? J'ai d'abord participé à la définition du projet et au montage du dossier. Avez vous d'autres projets en construction ? Comment votre entourage institutionnel vous regarde t il ?

Avec la première "Serious Games Store" éducative, Nathan veut accompagner les enseignants vers le numérique A l'occasion du lancement, le 13 mars, de sa Serious Games Store, Nathan, associé à l'éditeur Daesign, a présenté sa gamme de jeux sérieux. Mais l'éditeur scolaire est allé plus loin. Il a montré comment des organismes d'enseignement les utilisent et avec quel profit. Il a réussi à faire passer une idée forte : avec les jeux sérieux les enseignants restent indispensables. Alimenté par les jeux produits par Daesign ces dernières années, le catalogue de la Serious Games Store est impressionnant. "Entretien annuel Manager" apprend à mener un entretien, c'est à dire à comprendre qu'il se prépare, à exprimer un point de vue de façon constructive à créer une relation avec son manager. " S'adapter au profil des clients", un jeu spécialement pour le lycée Le mot clé de ce jeu c'est l'immersion. Comme dans tous les produits Daesign, le jeune est mis d'office dans des situation d'immersion interactive. Le graphisme est captivant. Quels apports pédagogiques de ces jeux ? Et la part de Nathan ?

Serious Games Définitions Voici une présentation des Sérious Games par le responsable du Serious Games Institute in Coventry (UK). For him, it is about “the use of eletronic games technologies and practices for primarily non-entertainment purposes. It involves e-learning, simulations, role playing games, 3D visualisations, etc.” Vous pouvez aussi visiter le site de l’institut Autres définitions Une des entreprises hébergées par cet institut est Pixel learning. Pour d’autres articles sur le sujet, voyez : Domaines d’action Ces jeux/ simulations sont utilisées dans plusieurs domaines, pour mettre le joueur en situation dans un monde virtuel : A L’hopital avec Pulse ! Links to learn more

Les « serious games »: Jouer pour comprendre ? D’où viennent les « jeux sérieux » ? Quels sont leurs usages ? Comment les sauvegarder ? La BnF organise une série de manifestations autour de cette nouvelle forme d’apprentissage. Mission inédite : conserver un média singulier et éphémère « Il arrive au législateur d’être visionnaire. Nommer et raconter l’histoire des « jeux sérieux » Outre les questions de terminologie et de néologie exposées par Aurélia Rostaing de la BnF, le recensement et l’examen des titres reçus permet de remonter aux sources des « jeux sérieux » et à leur préhistoire, comme l’explique Elodie Betrand en charge de ces questions. Julian Alvarez, membre du Play Research Lab, laboratoire Recherche et développement en ludologie (Université Lille 1 et Chambre de commerce et d’industrie du Grand Hainaut), situe la véritable naissance du « serious game », à la croisée du jeu et de l’application utilitaire, avec le lancement en 2002 par l’armée américaine de « America’s army » destiné aux soldats. Samra Bonvoisin

Related: