background preloader

Accor : le nouveau Pdg veut "réveiller le sens de l'innovation" du groupe

http://www.boursorama.com/

02/21 > BE Etats-Unis 236 > Entretien avec Charles Wessner - Les tendances en matière d'innovation aux Etats-Unis (partie 1/3) Innovation et transfert de technologieEntretien avec Charles Wessner - Les tendances en matière d'innovation aux Etats-Unis (partie 1/3) Le docteur Charles Wessner est expert à l'Académie nationale des sciences et directeur du programme "technologie, innovation et entrepreneuriat". Il est reconnu nationalement et internationalement pour son expertise dans les politiques d'innovation notamment sur les partenariats public-privé, l'entrepreneuriat, le financement des phases précoces des jeunes entreprises et les besoins des entreprises de hautes technologies. Il est étroitement associé aux travaux du Congrès américain et il apporte sa contribution aux principales commissions nationales en matière d'innovation. Il conseille également les gouvernements, coopère avec les organisations internationales, des ministères et des bureaux de premier ministre en Europe et en Asie. MS&T : A votre avis quelles sont les tendances qui caractérisent l'innovation aux Etats-Unis ?

Grains de SEL « 1001 monnaies Quand on me demande : « c’est quoi, les monnaies complémentaires ? », je prends une grande inspiration et je dis très vite : « en deux mots, et pour faire simple, ce sont des systèmes privés qui utilisent une monnaie particulière en interne pour échanger des biens et des services ». [Petit silence. Parfois, il ne se passe rien, mais j'ai souvent soit des yeux qui s'écarquillent, soit des sourcils qui se froncent]. J’enchaîne assez vite : « tu as déjà entendu parler des SEL ? Les Systèmes d’Echange Locaux ?

Une pièce de platine d’1 trillion de dollars pour sauver les USA AMFAutorité des Marchés Financiers. C'est l'autorité française de régulation des marchés financiers. Son équivalent pourrait être la SEC américaine.Equivalent de la SEC (Security Exchange Commission) américaine. 02/25 > BE Etats-Unis 237 > Entretien avec Charles Wessner - Les tendances en matière d'innovation aux Etats-Unis (partie 2/3) Innovation et transfert de technologieEntretien avec Charles Wessner - Les tendances en matière d'innovation aux Etats-Unis (partie 2/3) Après avoir abordé les grandes tendances [1], nous explorons dans la seconde partie de cette entrevue avec le Dr Wessner les mécanismes de soutien et de financement de l'innovation : les évolutions du SBIR, le capital risque, la valorisation dans les universités et la réforme des brevets. Tour à tour élogieux, critique et même sentencieux sur le système américain de l'innovation, le Dr Wessner nous livre ses vues en toute liberté sans pourtant égratigner le fonctionnement français. On lira avec intérêt les propos du Dr Wessner sur la nécessité d'adaptation du système américain d'innovation.

Regards alternatifs sur la monnaie Contrairement à ce qui est affirmé bien souvent, la critique sociale de l’économie n’a pas disparue. Plus encore, les expériences sociales, entendues comme exercice pratique d’une critique de l’économie capitaliste et recherches concrètes d’alternatives, n’ont jamais cessé d’exister. L’apparition en France d’un grand nombre de Systèmes d’échanges locaux (SEL) au milieu des années 90 en est une parfaite illustration. Les SEL sont nés d’un double refus : refus de la marchandisation des rapports humains et, aussi et surtout, refus de l’argent comme facteur premier de domination et d’exclusion des échanges économiques et symboliques.

Les Etats européens ont versé 1600 milliards d'euros d'aides aux banques depuis la crise Les aides d'Etat accordées au secteur financier dans l'Union européenne se sont élevées au total à 1.600 milliards d'euros entre le début de la crise en octobre 2008 et fin décembre 2011 selon un document publié vendredi par la Commission européenne. Cette somme représente 13% du PIB de l'UE, selon le tableau de bord des aides d'Etat portant sur 2011. La grande majorité, soit 67%, était constituée de garanties publiques sur le financement des banques. L'année 2011 a également été la dernière où la Commission a appliqué des règles temporaires en matière d'aides d'Etat pour aider l'économie réelle en période de crise. Ce type d'aide, accordé à l'ensemble de l'économie, a représenté 48 milliards d'euros en 2011, soit 0,037% du PIB de l'UE et une diminution de plus de 50% par rapport à l'année précédente. Cela reflète, selon la Commission, à la fois un faible recours à ces aides par les entreprises et les contraintes budgétaires qui pèsent sur la plupart des Etats.

Etreintes digitales C'est bien la preuve que le design est de plus en plus important pour les technologistes de tout poil. Pour ce deuxième jour de Launch festival à San Francisco, la conférence de start-ups ouvre sa scène à Yves Béhar, designer de légende, fondateur de fuseproject, créateur de la Jambox - entre autres. Extraits de son fireside chat avec Jason Calacanis... Sur la technologie. "Dans les années 90, il n'y avait pas vraiment d'intérêt pour le design. Philosophie et Comptabilité des SELs Fondés sur une volonté d’expérimenter de nouvelles façons de vivre ensemble, nos systèmes d’échanges locaux (SEL) sont des laboratoires de réflexion et d’action. Suite à la rencontre InterSel à Poisy et à l’article de Jean-Michel Servet, je tiens à partager ici mes interrogations et mes pensées. Tout d’abord la question de l’équivalence des heures échangées nous renvoie aux questions essentielles et philosophiques. Chaque être humain est égal en essence et en droit comme nous le rappelle la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme1.

'Le monde vient d'adopter un nouvel étalon-or dans la plus grande disc Le monde vient de se doter d’un nouvel étalon or, et cela s’est fait sans réunion au G20 pour en débattre, affirme Ambrose Evans-Pritchard dans le Telegraph. L’étude annuelle de la GFMS pour 2012, une société de recherches spécialisée sur les métaux précieux, avait déjà indiqué que les banques centrales à travers le monde avaient acheté plus d’or l’année dernière qu’elles ne l’avaient fait quasiment au cours des cinquante dernières années. Elles auraient ainsi acquis 536 tonnes d’or en 2012, qui ont été substituées aux réserves détenues dans les 4 devises les plus courantes : le dollar, l’euro, le yen et la livre sterling. Parallèlement, elles ont réduit de 26% leurs détentions en obligations souveraines européennes de la zone euro, leur faisant retrouver les niveaux qu’elles avaient atteints il y a une décennie. C’est donc la perte de confiance dans les deux plus grandes devises de réserve du monde, le dollar et l’euro, qui suscite cette évolution.

Innovation de rupture: comment rechercher l’inimaginable Au milieu des années 80, Garry Hamel, un des grands gourous californiens du management, avait jeté un pavé dans la mare : l’ère du progrès conventionnel et linéaire était révolue. Le changement n’était plus ni additif, ni linéaire. Il était discontinu. Pour chevaucher ce progrès-là, les entreprises devaient inventer un système créatif non linéaire. Trente ans plus tard, le postulat est passé dans les mœurs « corporate » et chaque dirigeant sait que l’innovation incrémentale, ce changement graduel, modeste et continu de l’existant, ne suffit plus.

Related: