background preloader

Auxiliaire de vie sociale

Auxiliaire de vie sociale
Fiche métier L'auxiliaire de vie sociale permet le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées. Il veille à leur bien-être et les aide dans les actes de la vie quotidienne. Souvent employé par une association ou une mairie, il travaille en autonomie. Niveau minimum d'accès : CAP ou équivalent Salaire débutant : 1466 € Statut(s) : Statut fonctionnaire, Statut salarié Synonymes : Accompagnant/e de personnes dépendantes, Accompagnant/e de personnes fragilisées, Accompagnant/e de personnes handicapées, Aide à domicile, Assistant/e de vie Métiers Associés : Aide-soignant/e, Technicien/ne de l'intervention sociale et familiale Secteur(s) professionnel(s) : Fonction publique, Santé - Social - Bien-être Centre(s) d'intérêt : J'ai le sens du contact, J'aime bouger, Je veux être utile aux autres Related:  fiche de poste

Auxiliaire de vie sociale L’auxiliaire de vie apporte son aide aux personnes fragilisées, dépendantes, ayant des difficultés passagères dues à l’âge, à une maladie, à un handicap ou à des difficultés sociales. Elle les aide au quotidien lors d’un maintien à domicile. Description métier L’auxiliaire de vie sociale (AVS) aide les personnes malades, handicapées ou fragilisées, très dépendantes pour accomplir les actes de la vie ordinaire. Elle est présente pour faciliter le lever, le coucher, la toilette, les soins d’hygiène (à l’exclusion des soins infirmiers). L'AVS assure la préparation et la prise des repas, les travaux ménagers. En général, elle n'intervient que quelques heures par jour, aux moments qui exigent sa présence. L’auxiliaire de vie peut devoir travailler très tôt dans la journée (6 h 30) ou très tard (22 h), ainsi que les week-ends et les jours fériés. La plupart des auxiliaires de vie exercent à temps partiel et sont des femmes. Études / Formation pour devenir Auxiliaire de vie sociale Évolutions

Auxiliaire de vie Le metier assistante de vie L’assistant de vie effectue un ajustement en continu de la prestation aux besoins et attentes de la personne, prévient les conséquences néfastes du vieillissement, fait face aux urgences. Communication et transmissions L’assistant de vie sait se présenter à la personne et à son entourage, précise avec la personne ses jours d’intervention ainsi que la durée de chacune. Il écoute, dialogue avec la personne aidée et sa famille. Il travaille en relais avec la famille, apporte un soutien complémentaire. Il établit des relations professionnelles avec les autres intervenants et utilise les outils de transmission afin d’assurer une bonne coordination. Maintien de l’autonomie L’assistant de vie aide la personne au niveau du repérage temporel et spatial. Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne L’assistant de vie organise le travail en fonction des besoins et des attentes. Entretien et aménagement du cadre de vie Tâches administratives Aide aux soins

UNA, n° 1 des Services a domicile & Services a la personne Sous la responsabilité du responsable ou du cadre de secteur, l’assistant de secteur organise et administre les interventions à domicile dans les Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD). Missions Accueillir les clients et les salariés : accueil physique et téléphonique. Organiser les activités des intervenants à domicile :planifier les interventions dans le respect de la législation du travail, informer les salariés et les bénéficiaires des interventions programmées à domicile. Assurer le suivi administratif des prises en charge des bénéficiaires. Effectuer des tâches administratives : rédaction de courriers, classement de documents… Compétences et qualités Sens de l’organisation. Evolutions possibles Formation L’assistant de secteur doit posséder les compétences nécessaires acquises par la formation initiale, la formation ou l’expérience professionnelle, alliant connaissance et expérience de la fonction. Fiche en version imprimable

Eau Vivante Auxiliaire de vie sociale Que fait-il ?L'auxiliaire de vie sociale intervient au domicile des personnes en difficulté sociale, physique ou morale. Il peut s'agir d'enfants, de familles, de personnes âgées, malades ou handicapées. Comment travaille-t-il ? Où exerce-t-il ? Les +nécessaire complicité qui s'installe est humainement très enrichissante. Les -auxiliaire de vie sociale doit être très disponible. RESPONSABLE DE SECTEUR SERVICES A LA PERSONNE - TOULOUSE (31) Positionné au premier niveau d’encadrement, le Responsable de secteur Services à la personne exerce une responsabilité opérationnelle et managériale dans des structures (entreprises, associations, services publics) pour la mise en place à domicile d’activités sociales, médicosociales et de services à la personne.A ce titre, le Responsable de secteur :* informe, conseille et met en place les prestations proposées par le service, en réponse aux demandes des clients et au regard du contexte législatif et réglementaire* développe et entretient des partenariats* manage les équipes dont il a la responsabilité* participe au recrutement et la gestion des ressources humaines* contribue au développement de l’activité et à l’amélioration de la qualité des services offerts en liens avec les objectifs stratégiques économiques décidés par la direction* est acteur et garant de la démarche qualité dans les activités qu’il gère. Chaque domaine d’activités est découpé en plusieurs Unités de Compétences.

Responsable de services à domicile : études, diplômes, salaire, formation | CIDJ Description métier Responsable de services à domicile est un métier récent lié au développement des activités de services à la personne. Il exerce une activité pivot dans les organismes en tant qu’intermédiaire entre le directeur et l’intervenant lui-même. Mais il est aussi l’interface entre cet intervenant et la personne qui bénéficie de l’aide à domicile. Le responsable organise la prestation à domicile, évalue les besoins du demandeur d’intervention, établit un planning et veille au suivi des prestations. Il recrute et encadre donc les intervenants sur le terrain. Autre tâche du responsable : veiller au respect de la qualité des services rendus précisés par les engagements certifiés par des normes (ISO, AFNOR…). Pour exercer ce métier de communication, il faut être un bon gestionnaire. Études / Formation pour devenir Responsable de services à domicile La responsabilité d’une structure de services à domicile exige au moins une formation à bac + 2 : Évolutions

Responsable de secteur - services à la personne Niveau Niveau III (Bac + 2) Niveau européen 5 : Savoirs étendus, spécialisés, factuels et théoriques Descriptif Positionné au premier niveau d’encadrement, le responsable de secteur - services à la personne exerce une responsabilité opérationnelle et managériale dans des structures (entreprises ou associations) pour la mise en place à domicile d’activités sociales, médico-sociales et de services à la personne. Objectif Le responsable de secteur - services à la personne informe les usagers ou les clients, les conseille et leur propose la mise en place d’une prestation à leur domicile en réponse à leur demande et au regard du contexte législatif et réglementaire. Débouchés Responsable de secteur - services à la personne intervient dans le secteur : publicprivé lucratifprivé non lucratif A cet effet, le responsable de secteur-encadrant intermédiaire peut exercer notamment : Certificateur Centre de recherches et d'études en formation et organisation (CREFO) Valideur Session de l'examen Accessibilité :

Responsable de secteur (services à la personne) Le métier de responsable de secteur consiste à superviser les interventions d'aide et d'accompagnement à domicile. Cette fonction représente le premier niveau d'encadrement dans les Services d'Aide et d'Accompagnement à Domicile (SAAD). Le responsable de secteur évalue les besoins de l'usager pour élaborer un plan d'aide personnalisé avec les équipes médico-sociales. Il mobilise les ressources humaines nécessaires, veille au bon déroulement des interventions à domicile et encadre le personnel. Le responsable de secteur est autant attentif aux conditions de travail du personnel qu'à la qualité de la prestation offerte.Le responsable de secteur peut être aidé dans ses fonctions par un ou plusieurs assistants de secteur.Ses qualités : un responsable de secteur doit être organisé, réactif, avoir une bonne connaissance de la législation sociale et de la gestion d'équipe.Evolutions possibles : le responsable de secteur peut ensuite évoluer vers des fonctions de cadre de secteur. Formation

Related: