background preloader

Actualités

Actualités

https://news.google.fr/nwshp?hl=fr&tab=wn

près de chez vous M et Mme AUDIO/DAUDIN Gérard et Anne-Claire Produits : fruits(cerises, pêches, prunes, poires, raisins, pommes, kiwis, kakis, noix, noisettes), confitures, jus de fruits, miel, cire, propolis, semenc... Vente : vente à la ferme, marchés bio, Biocoop. Courgettes farcies au sarrasin et au tofu - Le choix de Cicerolle - Blog de cuisine végétarienne Quand ma maman m'a dit qu'elle ne souhaitait plus poursuivre l'abonnement avec l'Amap, bien sûr j'ai été déçue. Nous partagions le même panier et, sans elle, il m'était difficile de continuer, pour plusieurs raisons : financières (le prix du panier est un peu trop élevé pour moi seule), mais aussi parce que je pouvais lui donner les quelques légumes que je n'aimais pas. Mais il est vrai qu'à la fin du printemps, notre maraîcher était à court de production, nos paniers ne contenaient plus grand-chose, et c'est ce qui a découragé ma co-adhérente.

Stations expérimentales Le Laboratoire Sols et Environnement conduit des travaux de recherche sur des sites complémentaires localisés :en milieu agricole péri-urbain (Domaine Expérimental de la Bouzule, Centre de référence sécurité et traçabilité des aliments, photo ci-dessous) et en milieu industriel (Friche industrielle d’Homécourt, Station expérimentale du Groupement d’Intérêt Scientifique sur les Friches Industrielles, GISFI, photo ci-contre). Le fonctionnement, l’évolution des sols anthropisés, la dynamique des polluants dans le système sol-eau-plante et la phytoremédiation des sols dégradés sont étudiés sur des dispositifs expérimentaux à différentes échelles et en conditions climatiques réelles. Les objectifs scientifiques concernent l’acquisition de connaissances sur la dynamique des polluants dans les écosystèmes anthropisés (nature, état, interactions, flux) et la modélisation à différentes échelles des processus (transformation, transport). > en savoir plus

Matthias Fekl évoque le souvenir de Philippe Chaffanjon ans notre département de Lot-et-Garonne, ce sont les Gens de Garonne, qui perdent un grand Monsieur. Quand Philippe Chaffanjon n’était pas à Paris, c’est à Couthures-sur-Garonne qu’il passait ses week-ends, depuis 2007. Il s’était lié d’amitié avec le maire, Michel Moreau, et tous les bénévoles qui s’impliquent dans le Scénovision. Alors directeur de France Info, il avait présenté le philosophe Michel Serres à Gens de Garonne. En mai 2011, il avait aidé à monter le festival sur la diversité des fleuves du monde, sous l’égide de l’Unesco. Il parlait de « notre village » en évoquant ce coin du Lot-et-Garonne. UMR Agroécologie - WIPF Daniel Le groupe s’intéresse aux mycorhizes à arbuscules, stratégie développée par les plantes pour mieux utiliser les ressources naturelles du sol en concertation avec les champignons bénéfiques du sol et pour répondre aux différents stress abiotiques et biotiques qu’elles rencontrent tout au long de leur développement. La maîtrise optimale des mycorhizes à arbuscules, basée sur l’ingénierie écologique des systèmes de production végétale, nécessite la compréhension des mécanismes complexes qui sous-tendent au fonctionnement des interactions durables entre les deux partenaires de la symbiose. Ainsi, les recherches que nous développons ont pour objectifs principaux: mieux comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires régulant les échanges entre les deux partenaires ;i.e. Ces objectifs s’inscrivent à tous les niveaux d’approche : du gène à l’agro-écosystème

Dernier adieu au « Chaff », Philippe Chaffanjon Enfant, c’était une vraie concierge. De sa chambre, il regardait tout ce qu’il se passait dans la rue. Il fallait toujours qu’il sache tout. C’était un journaliste », se souvient sa sœur, lors du dernier hommage rendu hier après-midi, dans le petit village du Marmandais où il venait se reposer, à Philippe Chaffanjon, mort d’une crise cardiaque, mercredi dernier à Paris, à l’âge de 55 ans. Originaire de Couthures-sur-Garonne, il a été stagiaire à l’agence « Sud Ouest » de Bayonne alors qu’il suivait l’enseignement du Centre de formation des journalistes (CFJ) avant de choisir définitivement la radio. Il couvre les conflits en tant que grand reporter à France Inter d’abord, puis à RTL, y devient rédacteur en chef en 2000 avant d’être nommé directeur adjoint de la rédaction de cette radio en 2004.

La courge crue? Et oui! La courge est excellente crue lorsque l’on sait comment la cuisiner ! Courge musquée, courge spaghetti, citrouille et autres cucurbitacées… Dures sous la dent, nous avons souvent le réflexe de les faire cuire au four ou d’en faire des soupes. Découvrir la courge crue On n’a pas nécessairement le réflexe d’apprêter la courge d’hiver crue. Et pourtant, butternut, potimarron, kabocha, courge spaghetti et autres cucurbitacées coriaces ont tout à fait leur place en crusine, il suffit des les apprivoiser! Pourquoi la courge d’hiver? Elle est économique, en saison, elle coûte deux fois rien et on peut en faire des provisions pour l’hiver.Elle pousse même sous les climats les plus rudes, c’est donc une bonne alliée quand on souhaite manger local.Elle est polyvalente, on la sert autant dans les plats sucrés que salés, de la soupe au dessert en passant par la salade.Elle est une excellente source de caroténoïdes, qui sont essentiels à la santé visuelle (la lutéine contenue dans la courge aide à prévenir les cataractes et la dégénérescence maculaire), les caroténoïdes sont aussi des antioxydants puissants qui aident à lutter contre le cancer. Comment apprêter la courge d’hiver crue? La courge crue sur les blogues:

hypp - Plus d'information sur les Cecidomyiidae CECIDOMYIIDAEPlus d'informations Cette famille représente actuellement 6 131 espèces dans le Monde dont 1300 espèces présentes dans la région paléarctique. La faune des cécidomyies de France comprend 668 espèces et représente environ 11 % de la faune mondiale. Sa richesse spécifique est l'une des plus importantes en Europe: elle occupe la deuxième place derrière l'Allemagne qui compte 836 espèces. La majorité des cécidomyies françaises appartient à la sous-famille des Cecidomyiinae; cette dernière regroupe à elle seule 581 espèces (87%) alors que 54 espèces (8 %) appartiennent à la sous-famille des Porricondylinae et 33 espèces (5 %) à la sous-famille des Lestremiinae.

Poivrons au four en lanières Préparation : 20 min | Cuisson : 20 min | Attente : 1 h 20 min | Four Ces poivrons grillés aux pignons, vous m’en direz des nouvelles ! Sans viandeSans œufSans lactoseSans gluten Ingrédients pour 4 personnes : 1 poivron rouge 1 poivron jaune ou orange 1 poivron vert 1 gros oignon 2 gousses d’ail 2 poignées d’olives vertes 1 poignée de pignons de pin 4 c.à soupe d’huile d’olive sel, poivre

Related:  0maxou2480mithgard123