background preloader

C'éclair ! L'efficacité au quotidien : des conseils pour la gestion du temps et le développement personnel

C'éclair ! L'efficacité au quotidien : des conseils pour la gestion du temps et le développement personnel

50 conseils éprouvés pour planifier un projet à long terme à long terme est un exercice auquel nous sommes souvent confrontés. Mais nous avons rarement le courage d’écrire un complet et cohérent de ce que l’on souhaite réaliser. La plupart du temps, les , et l’on se retrouve très vite submergé et par l’ampleur du travail qui nous attends. Alors on traîne des pieds et le projet n’avance pas. Pourtant, si c’est un engagement à long terme, cela représente probablement un qui vous tient beaucoup à coeur. Voici donc une compilation de issus de mon expérience, afin de planifier efficacement votre projet. J’ai choisi de les organiser en 6 questions : Pourquoi ? Quoi ? Où ? Qui ? Comment ? Quand ? Ca paraît tout bête, mais tout d’abord, est-ce que ce projet est vraiment fait pour vous. Comment imaginez-vous ce projet ? : nous avons souvent tendance à nous engager à la hâte. : certains projets sont incompatibles avec notre style de vie. : un objectif vague ne permet pas d’avoir une vision claire de ce que vous désirez accomplir. Crédit photo : d’n'c

100 sites pour consommer sans posséder Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Alimentation Achat groupé direct au producteur * * * * Don / Vente de produits issus de son jardin * * Colunching Livres

Tout autour de moi Efficience personnelle Par Lionel Bruel - Formateur-conseil en management & organisation, fondateur du réseau d'affaires Absara Flemming m'en parle depuis quasiment un an : (exécuter les choses - GTD pour les anglophones intimes) est, selon mon associé, la méthode absolue en matière de rangement et d'optimisation des données, événementielles ou figées, personnelles ou professionnelles. On la doit au désormais gourou en organisation David Allen, dont je vous conseille de lire le . Champ d'application de GTD : tout ce que vous stockez sur papier ou sur support numérique. Vous voyez le bazar. Justement ! Voyons comment Antonio Fontes s'approprie la méthode. , prévient l'expert bilingue [Fr- ], [l'on peut aussi appliquer la méthode à partir d'un calepin papier et de quelques corbeilles à rangement], fichier . , [ ] {*style:<i> Je consulte ici toutes les actions déléguées dont j'attends une réponse, </i>*} explique Antonio Fontes. [ ] {*style:<i> Cette liste m'indique mes prochaines opérations. Cf. [ ] {*style:<i>

Le management éthique… ou le retour au potentiel humain des équipes ! - Le Blog Zazibao Vous êtes deux consultantes Anne Schombourger et vous-même Agnès Avril-Conway à organiser le Forum du Management Ethique avec la complicité de Jacques Odena les 15 et 16 mars 2012. Pourquoi vous êtes réunis autour du management éthique ? Qu’est-ce que le management éthique ? AAC : Ce qui nous a guidé c’est vraiment un élan indépendant, nous voulions ouvrir un espace de liberté, pour pouvoir parler de façon ouverte et libre du management tel qu’on le vit dans les entreprises aujourd’hui. Pourquoi avons-nous besoin de cet espace de liberté ? Le mot éthique a plusieurs volets. Ces dernières années, le management s’est concentré sur les processus de rationalisation et d’optimisation. Comment avez-vous organisé ce forum ? AAC : On a voulu faire un parcours. Nous propose une alternance avec : - des interventions de sociologues qui vont poser leur regard décalé et qui vont apporter des questions par rapport au management tel qu’on le conçoit et qu’on le vit au quotidien.

Dominique Loreau Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Loreau. Dominique Loreau[1] est une essayiste française qui vit depuis la fin des années 1970 au Japon, où elle propose des séminaires destinés à ceux qui veulent simplifier leur vie[2]. Elle s'est fait connaître grâce à son ouvrage L'Art de la simplicité, paru en 2005 chez Laffont (ISBN 2-221-10385-8). "Je ne suis pas du tout écrivain", déclare-t-elle[3]. Lorsqu'elle a commencé à rédiger son livre à partir de ses notes personnelles, certains passages s'adressaient spécifiquement aux femmes, d'autres aux hommes, puis elle s'est dit "flûte! L'idée de son livre est née en voyant les citadins japonais "vivre dans tant d'encombrement et de choses, et d'être toujours stressés et fatigués, à chercher leurs affaires, à vivre dans des intérieurs qui sont vraiment pleins à craquer. L'art de la simplicité[modifier | modifier le code] "Vider sa garde-robe ou sa maison, c’est ce que j’ai fait il y a vingt ans.

Je pense trop : comment canaliser ce mental envahissant (1/2) Après le livre sur la scannitude de Jean-Philippe Touzeau, nous voilà repartis pour une exploration des personnalités créatives. Vous savez : ceux qui débordent d’idées et se posent sans cesse des myriades de questions. Dans leur tête, ça va trop vite. Ils en ont marre des doutes, de cette conscience suraigüe des choses. Si vous vous reconnaissez dans ce tableau, Christel Petitcollin est là pour vous aider, puisque dans son livre Je pense trop, elle décrypte avec beaucoup de finesse le fonctionnement et la personnalité de ces surchauffés du bulbe qu’elle nomme affectueusement les surefficients mentaux. Je vous propose de voir ensemble dans la suite de cet article quelques-uns des concepts les plus marquant du livre… L’hypersensibilité et le foisonnement mental Le livre commence par explorer une piste qui pourrait bien expliquer le foisonnement mental des surefficients mentaux. Hypersensibles, les surefficients mentaux sont avides de précisions. Cerveau droit / Cerveau gauche

La transparence a-t-elle des limites ? | InternetActu.net Dans une très intéressante tribune publiée par The New Republic, l’éminent professeur de droit, Lawrence Lessig, fondateur du Centre pour l’internet et la société à l’école de droit de Stanford, revient sur cette « nouvelle objectivité que constitue la transparence des données », comme la définissait David Weinberger. Une transparence revivifiée par ce mouvement pour la libération des données publiques dont les projets de la Sunlight Foundation , de data.gov ou de Apps for Democracy sont les nouveaux emblèmes. Mais qu’est-ce que la transparence implique ? Est-elle aussi légitime que semblent nous le dire ses partisans ? Ne risquons-nous pas d’entrer dans une nouvelle ère où la transparence risque plus de devenir une tyrannie qu’une vertu ? « Incontestablement, la transparence est devenue une valeur commune à tous les partis. Peut-on être contre la transparence ? « Comment pourrait-on être contre la transparence ? Tyrannie de la transparence ou tyrannie de la vertu ?

Révolution Personnelle Nourrir l'humanité : les grands problèmes de l'agriculture mondiale au XXIe siècle, de Bruno Parmentier Préface d'Edgar Pisani Nourrir les Français ? La tâche est relativement facile depuis qu'a disparu la malédiction millénaire qui rendait chacun inquiet de sa subsistance quotidienne. Nourrir l'humanité ? - 4e de couverture - RÉGULARITÉ, TÉNACITÉ ET CONSTANCE : CONDITIONS ESSENTIELLES À LA RÉUSSITE Trop souvent, des gens recherchent les idées qui peuvent leur apporter la gloire, la richesse et le respect, mais rares sont ceux qui ont la chance de trouver de telles idées exceptionnelles. En fait, l’expérience nous démontre que ce ne sont pas ceux qui ont les meilleures idées qui récoltent le plus de succès à long terme. Ce sont plutôt les personnes qui agissent avec régularité, ténacité et constance dans leurs actions. Pour qu'un projet, un rêve ou un objectif puisse se réaliser rapidement, vous avez besoin de deux éléments qui sont : élaborer un plan et l’exécuter. La deuxième étape représente l’exécution de votre plan d’action et c’est habituellement à cette étape-ci que les gens abandonnent et se découragent. Le succès est accessible à tous ceux qui prennent la décision de se développer à travers la régularité, la ténacité et la constance, en faisant des actions qui les rapprochent de leur but. Bonne continuation!

Related: