background preloader

ADULLACT - Mutualisation de logiciels libres pour institutionnel

ADULLACT - Mutualisation de logiciels libres pour institutionnel
Après une édition exceptionnelle pour les 10 ans de l'association en 2012, l'organisation du Congrès a effectué une courte pause l'an passé afin de mieux revenir en 2014, avec une programmation riche en nouveautés. Depuis maintenant 5 ans, l'ADULLACT s'emploie à réunir annuellement ses membres autour de thématiques variées. Un rendez-vous devenu incontournable, pour se rassembler, partager et échanger autour du logiciel libre. Le prochain Congrès se déroulera les 18 et 19 septembre 2014 à la médiathèque Émile ZOLA, dans le centre de Montpellier. La programmation s'articulera autour de plusieurs axes, avec pour thématique centrale l'impression 3D : historique, perspectives, enjeux juridiques et liens avec le logiciel libre. Le programme détaillé du Congrès sera dévoilé prochainement ; en attendant, nous vous invitons à découvrir notre site dédié.

http://www.adullact.org/

Related:  Promotion

Comment contribuer à un projet libre sans écrire une ligne de co De nombreux projets libres ont besoin d'une infrastructure pour pouvoir survivre : serveurs, employés, matériel de test, etc . Vous pouvez apporter votre soutien à ces projets en apportant une contribution financière lors des différents appels aux dons, qui sont une importante source de revenus pour les logiciels libres et gratuits. Certains projets disposent de boutiques, qui vous permettent par exemple d'acheter des articles (tasses à café, t-shirt, etc. ) à l'effigie du projet, tout en participant à sa réussite, puisque l'ensemble des bénéfices servent au développement des infrastructures. Si vous diposez de matériel dont vous ne vous servez plus, certains projets peuvent en avoir besoin. Les développeurs d'OpenBSD, par exemple, tiennent à jour une liste de matériel souhaité pour permettre le développement du projet.

Acteur du logiciel libre et fondateur de l'IRILL - Stratégie - Institut - Institut national de recherche en informatique et automatique Inria, acteur du logiciel libre La conception et le développement de logiciel étant au cœur de son expertise, Inria est un acteur du logiciel libre depuis de nombreuses années. Ses contributions au secteur prennent différentes formes : le développement de logiciels libres dont certains ont acquis une véritable reconnaissance parmi la communauté (langage de programmation OCaml, assistant de preuves Coq, logiciel Graphite …) ; l’implication avec d’autres partenaires académiques et industriels dans la création de consortiums tels qu’ObjectWeb en 2002 (devenu OW2 en 2006) et Scilab en 2003 ; la participation à l’élaboration de la famille de licences CeCILL, qui définit les principes d'utilisation et de diffusion des logiciels libres en conformité avec le droit français lancée en 2004 ; l'élaboration d'une méthodologie d'analyse de la situation juridique d'un logiciel au sein de QualiPSo. Le logiciel libre, un outil de diffusion et de transfert des recherches menées à Inria

Open Source : avantages et inconvénients Quelle différence entre logiciel libre et Open Source ? Le logiciel libre est distribué avec son code source. Une licence définit légalement les conditions de copie et de redistribution pour que le logiciel reste libre. L'Open Source repose davantage sur une logique commerciale. Il implique l'accès au code source du logiciel mais n'est pas protégé par une licence.

Association Internationale du Logiciel Libre Le 5 Février 2008, trois partenaires français - le Groupe Chèque Déjeuner, le Crédit-Coopératif et la MACIF - et trois partenaires québécois - la Caisse d'économie solidaire Desjardins, Filaction et Fondaction CSN - ont décidé de créer l'Association Internationale du Logiciel Libre (Ai2L) pour l'Economie Sociale. Cette création répond à leur conviction que les valeurs du Logiciel Libre rencontrent les principes fondamentaux de l'Economie Sociale. L'Association finance la Chaire de Recherche du Québec en Logiciel Libre, basée à l'Université du Québec à Montréal L'Ai2L a entrepris trois projets: - le lancement d'une Forge des logiciels libres de l'économie sociale et de la finance socialement responsable; - la création d'une suite de logiciels libres pour les institutions de la finance solidaire; - une mission de veille sur les logiciels libres disponibles pour les structures d'insertion par l'activité économique. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire notre Charte.

Liste de logiciels libres Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les logiciels libres présents sur cette page le sont selon la définition de l'article « logiciel libre ». La plupart des programmes cités ici sont disponibles sous licence GNU GPL ou BSD. Système d'exploitation[modifier | modifier le code] Les logiciels libres dans l'entreprise Réservés hier aux initiés, les logiciels libres sont aujourd'hui accessibles à toutes les entreprises et à tous les entrepreneurs, même s’ils ne sont pas informaticiens. Découvrez les applications existantes, mais avant de vous lancer dans le tout libre, prenez conscience des avantages et des inconvénients de cette solution. Les logiciels libres s'opposent aux logiciels commerciaux, appelés aussi propriétaires ou fermés, dominés par Microsoft. Particularité des logiciels libres : les utilisateurs sont libres de télécharger, copier, étudier, modifier, améliorer le logiciel. Attention, les logiciels libres et les logiciels open source, même s'ils ont une définition très proche, ne sont pas synonymes. Découvrez ce qui les différencie dans cet article.

Logiciels Libres Nouvelles notices Live_Raizo Live-Raizo est un Live-USB Linux Debian Wheezy destiné à l’expérimentation de l’administration système et la configuration de réseau. | FR | TUX 15 juin 2015 DirectNews_France Logiciel qui vous notifiera des derniers articles de journaux parus sur le web. IRILL Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Initiative pour la Recherche et l'Innovation sur le Logiciel Libre, IRILL, est un laboratoire de recherche français. Ce centre a été créé en septembre 2010 par l'INRIA avec l'Université Pierre-et-Marie-Curie et l'Université Paris VII - Diderot et localisé dans les locaux de l'INRIA à Paris[1].

SourceSup : plate-forme Ens Sup - Recherche d'hébergement de développements Message de Serge Aumont le 9 mars 2010 : Le service de forge SourceSup évolue. Ouvert en 2004, il était réservé aux projets inter-établissement. Dans le souci de mutualiser complètement les efforts d'exploitation d'une telle plateforme, nous avons ouvert le service aux activités de développement interne à chaque établissement d'enseignement supérieur et de recherche qui en fait la demande (seuls les projets à visées purement pédagogiques ne peuvent pas y être accueillis). Les conditions d'hébergement restent inchangées : gratuité ; ouverture de nouveaux projets sur simple demande sur une interface web.

Related:  Forges logiciellesLogicieles libresOrganisation/site/licencesdématDocs divers Logs Libres Licences Open...