background preloader

Promouvoir et défendre le logiciel libre

Promouvoir et défendre le logiciel libre

http://www.april.org/

Related:  Logiciels libres / Open source*étude ENT-11000vincentlemaireLogiciels libresLibre

« Le saviez-vous ? Votre ordinateur est plein de Logiciels Libres ! » 5 sept. 2013 Le logiciel libre, quézako ? Ce nom, a priori barbare, fait pourtant partie du quotidien de tous et est en réalité, un concept très simple à comprendre pour tout utilisateur. Liste de logiciels libres Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les logiciels libres présents sur cette page le sont selon la définition de l'article « logiciel libre ». La plupart des programmes cités ici sont disponibles sous licence GNU GPL ou BSD.

Wikileaks : l’État, le réseau et le territoire Politique Published on décembre 12th, 2010 | by Anthony “ Infowar”, “cyber warfare”, “opération riposte”, “guerre de l’information”, … les titres couvrant l’affaire Wikileaks ont largement puisé dans le vocabulaire militaire pour décrire les événements qui ont suivi la publication des “cables” diplomatique par le site de Julian Assange. La multiplication des déclarations violentes de journalistes et hommes politiques à l’encontre de Wikileaks, l’acharnement des États a vouloir faire fermer le site en vain via les hébergeurs ou les fournisseurs de noms de domaines, et bien sûr la “riposte” des Anonymous par attaques DDoS, tout cela participe bien d’un climat de “guerre”. Mais quelle guerre ?

Circulaire du Premier ministre sur l’usage des logiciels libres dans l’Administration Le Premier ministre Jean‐Marc Ayrault vient de diffuser à l’ensemble des ministères une circulaire concernant l’« Usage du logiciel libre dans l’administration ». Cette circulaire constitue une avancée majeure pour le logiciel libre dans les systèmes d’information de l’État. Elle recense les succès passés et les cas d’utilisation les plus appropriés, permettant ainsi de dégager les axes d’une véritable politique en matière de logiciel libre et open source.

Lier son site à une page Google+ Lier un site à une page Google+ a pour effet d'agréger les +1 mais également de permettre à votre page de bénéficier de Google Direct Connect. Pour lier son site à sa page Google + deux manipulations sont nécessaires, une côté Google+, l'autre directement sur votre site. Etape 1 : Associer son site à sa page Google+ La première étape consiste à vous rendre sur le profil de votre page Google+ dans l'onglet Bio et choisir Modifier mon profil. À Vienne, l'usage de l'open source est en croissance La capitale autrichienne a de plus en plus recours aux logiciels libres, même s'il reste encore des terrains à conquérir dans ce domaine. Les nouvelles exigences en matière de technologies, l'open data, les contraintes budgétaires, la lutte contre le « verrouillage » des fournisseurs propriétaires ou encore la montée en puissance des smartphones et des tablettes constituent autant de facteurs incitant l'administration publique viennoise à se tourner vers des solutions open source, indique Joinup. Plus précisément, la ville dispose de 454 serveurs Linux, de 270 instances Apache, de 380 bases de données gérées via PostgreSQL et 90 via MySQL. Des projets sont également à l'horizon, tels que l'usage de la solution de CMS-portail Liferay ou l'utilisation (déjà en cours de déploiement) de WordPress pour de petits projets web. Autre logiciel libre utilisé : la solution décisionnelle Pentaho, dont la ville se sert pour l'exploration de données (data mining) et le reporting.

Annuaire de logiciels libres Avant-propos Vous pouvez aussi lire nos articles suivants : • article du Flash EPFL 08/2014 sur l'importance du logiciel libre en milieu académique et dans la recherche scientifique • article du Flash Informatique EPFL 5/2013 qui constitue un résumé de la présente page web Table des matières 1. Copie privée : Les 10 bidouilles qui coûtent très cher au consommateur Les consommateurs que nous sommes payons, chaque année, 200 millions d’euros aux organismes de collecte, SACEM et autres, au lieu de simplement laisser faire les mécanismes de marché. La copie privée, vous connaissez ? Sinon, c’est par ici !

Logiciels libres recommandés pour l’administration : Liste officielle SILL 2016 L’Etat vient de publier la mise à jour du Socle Interministériel des Logiciels Libres (SILL) qui fait référence. Ce document de 7 pages (en pdf) librement téléchargeable : Socle interministériel des logiciels libres 2016. Les recommandations portés sur les logiciels libres indiqués s’appliquent au secteur public : administrations centrales de l’Etat et collectivités territoriales, agences de l’Etat et secteur public hospitalier.

qui [Association Gulliver] GULLIVER est une association loi 1901, à but non lucratif, dont les objectifs sont de promouvoir, échanger, découvrir, les œuvres libres, dont les logiciels. Pour plus d'informations consulter nos statuts. Parmi nos actions, nous organisons de manière plus ou moins régulière des réunions de démonstration et d'aide à l'installation de Logiciels Libres (des réunions d'installation parfois appelées « Install-Party ») et nous permettons à tous d'échanger des conseils, de poser des questions et de faire des réunions moins formelles (des repas conviviaux par exemple), par le biais d'une liste de diffusion. Nos actions visent en particulier la région de Rennes (Ille et Vilaine, France). Pour contacter l'association, pour toutes questions, problèmes, adhésions : Voie postale (Gulliver est membre de la MCE) :

Related:  LinuxinternetTechnologies Open SourceJérémie Zimmermann (Interview included)Logiciel-LibreInformatique