background preloader

The Lean Startup

The Lean Startup

http://theleanstartup.com/principles

Related:  lifestyle/peopleEntrepreneurEntrepreneurlean startup

capital On nous avait promis une surprise. Nous n'avons pas été déçus. Un rendez-vous ? #Management : "Vendre" une aventure plutôt qu'une entreprise, l'exemple d'EasyFlyer Basée à Orléans, pionnière de l’imprimerie en ligne low cost, EasyFlyer est une entreprise au parcours digital remarquable depuis 4 ans: 100% de croissance chaque année. A la tête de cette société, Fabien Prêtre et ses équipes ont développé un modèle de management original à la « pirate » basé sur l’esprit d’équipe. Un environnement qui veut transformer le monde professionnel en une aventure communautaire, avec à la clé 100% de croissance par an depuis 4 ans (5,7M€ en 2014). Pourquoi avoir choisi l’environnement des Pirates ? Périodiquement, généralement par année, nous choisissons une thématique… Nous avons eu Assassin’s creed, 300 (le film) que nous avions d’ailleurs utilisé lors de la remise des trophées entreprises du Loiret catégorie Performance économique, événement pendant lequel toute l’équipe a joué le « Easyflyer, quel est votre métier…. ahouu ahouu », célèbre scène du film (à 0’53).

Bernard Arnault : parcours d'un homme d'affaires passionné d'art La fondation Louis Vuiiton expose depuis hier, samedi 22 octobre, les chefs d'oeuvre de la collection Chtchoukine et c'est déjà un succès d'affluence. Devant les Matisse, les Picasso, les Gauguin, une foule de visiteurs et un spectateur particulier : Bernard Arnault, propriétaire et président de LVMH. C'est lui qui a voulu cette fondation dédiée à l'art et cette exposition saluée par le public, les critiques et la ministre de la Culture. "Un rêve devenu réalité", selon Bernard Arnault qui se dit "très fier d'avoir permis à ces tableaux extraordinaires d'artistes français de revenir en France". On peut dire que Bernard Arnault n'a jamais eu peur des défis.

"Le printemps est une déchirure, une béance qui se creuse avec le temps" "Le printemps, c'est l'été en hiver" nous disait hier Laurent Cabrol, pour saluer d'un bon mot l'arrivée de la "demi-saison". "L'été en hiver." Une phrase dont la profondeur ne vous laisse pas indifférent. Gleeden : les AFC demandent à la justice de se prononcer Gleeden : les AFC demandent à la justice de se prononcer Détails Catégorie : Couple Publié le 18 février 2015 Communiqué de presse La campagne publicitaire qui fait la promotion de « Gleeden », « le premier site de rencontres pour personnes mariées » qui encourage l'adultère, suscite des réactions croissantes. « Arkose », la petite salle d’escalade qui grimpe, qui grimpe… Des blocs aux prises multicolores, une cafétéria en mezzanine et pour fond sonore une musique électro, mêlée aux voix des grimpeurs : nichée en plein quartier d’affaires, porte de Montreuil, la nouvelle salle d’escalade « Arkose » détonne parmi les tours. Malgré l’ouverture récente, en décembre 2013, la fréquentation dépasse déjà l’espérance des gérants : environ 150 personnes par jour et jusqu’à 300 le week-end ; sans compter les abonnements annuels dont 35 ont justement été achetés par l’une des grandes entreprises voisines, Ubisoft. « Il y a plein de boîtes, ici, mais c’est un quartier mort », analyse l’un des fondateurs, Samy Camarzana, ex-ingénieur d’affaires dans un groupe informatique. Désireux d’entreprendre à son compte, ce trentenaire songeait plutôt à une sandwicherie quand son cousin, un passionné de sport de 26 ans, l’a mené sur la piste d’une salle de blocs…avec espace restauration. « A la fin on est devenus plombiers, maçons et serveurs » Camille Thomine (Monade Académie)

Comment s’en sortir en France quand on est nul en tout ? - VICE Il faut se rendre à l'évidence. La plupart d'entre vous n'êtes pas spéciaux, n'avez aucun talent particulier. C'est comme ça : vous n'êtes pas des gens dont l'Histoire se souviendra. ENTREPRENDRE — KOUDETAT Bientôt, toute notre économie sera numérique. Tous nos marchés seront dominés par des entreprises ressemblant à Google ou Amazon. Le point commun à ces entreprises, c’est qu’elles sont dirigées par des entrepreneurs. Si la France a moins d’entrepreneurs, alors ses chances de dominer des filières sont à peu près nulles. POUR REMETTRE EN MARCHE L’ASCENSEUR SOCIAL.Le monde des entrepreneurs est l’un des plus méritocratiques qui soit.

Comment j’ai bousillé ma vie en quittant mon emploi en entreprise pour créer ma start-up rêvée Trésorerie, trésorerie, trésorerie. Comme si la pression sociale et la solitude ne suffisaient pas, j’ai rencontré la mère de toutes les contraintes : me retrouver à cours de liquidités beaucoup plus vite que ce que j’avais imaginé. Cela ruinait ma productivité et la capacité de prendre les décisions. appropriées. Je paniquais et je me précipitais trop pour réussir et pour faire des profits Un jour je me suis même retrouvé à devoir demander de l’argent à ma petite amie pour m’acheter une bouteille d’eau.

Related: