background preloader

Climat, nature, environnement

Facebook Twitter

Observatoires

Prospective Agrimonde-Terra. L’étude prospective Agrimonde-Terra identifie et quantifie les principaux déterminants de l’évolution de l’usage des terres dans le monde et leurs liens avec l’alimentation et le changement climatique en considérant 5 scénarios d’évolution contrastés.

Prospective Agrimonde-Terra

Les conclusions de cette étude ont été débattues lors d'une conférence internationale organisée le 24 juin 2016 à Paris. Cinq scénarios Deux scénarios tendanciels aux conséquences extrêmes sont proposés : le scénario « Métropolisation », caractérisé par une croissance à tout prix, avec une transition alimentaire vers plus de produits transformés ou d’origine animale.

Peu d’alternatives Nourrir les populations en quantité et en qualité suffisantes, développer des systèmes de production et des pratiques agricoles agroécologiques et préserver les forêts dans un contexte de changement climatique s’avère être un ensemble d’objectifs difficile à atteindre simultanément. 27 images qui montrent qu’il est peut-être déjà trop tard … #6 est très dérangeante. Parfois, les mots peuvent paraître superflus.

27 images qui montrent qu’il est peut-être déjà trop tard … #6 est très dérangeante.

Ces images parlent d’elles-mêmes. 1. Une vue de dessus de la métropole surdéveloppée de Mexico City (20 millions d’habitants). Imgur/WhoHasSmeltRainbow. L'agenda IRD à la COP21. L'IRD à la COP21 : le programme Le Bourget - France, du 30 novembre 2015 au 12 décembre 2015 Retrouvez en téléchargement le programme officiel de l'IRD à la COP21.

L'agenda IRD à la COP21

L'IRD à la COP21 : le programme Télécharger le document (PDF, 3320 Ko) En savoir plus Alimentation durable et changement climatique Pavillon France - Le Bourget - France, le 01 décembre 2015 14h - 16h L'ADEME, la FAO, l'INRA, l'IRD et le WWF organisent une conférence avec débat sur lessystèmes alimentaires durables et le changement climatique. En savoir plus Crise climatique au sahel : Penser local, agir global Espace génération climat - Le Bourget - France, le 01 décembre 2015 13h15 - 14h45 L'urgence d'une coopération multi-acteurs pour des stratégies inclusives et holistiques d'adaptation des hommes et des territoiresEvénement organisé par Eau Vive en patenariat avec CCFD - Terre solidaire et GRDRIntervenants Jean-Bosco Bazié - Directeur général, Eau Vive Rosario ...

En savoir plus Projection du film "Merguellil au fil des eaux" 60 succès de la recherche pour une planète durable (IRD) © Allenvi 60 succès de la recherche pour une planète durable A l’occasion de la COP21, les 28 organismes membres d’AllEnvi publient un ouvrage exceptionnel.

60 succès de la recherche pour une planète durable (IRD)

Ce recueil de 64 pages présente des « success-stories » scientifiques sur l’évolution du climat, les conséquences de son dérèglement et des solutions d’atténuation et d’adaptation. Il témoigne de la remarquable mobilisation des chercheurs français pour faire face aux dérèglements climatiques. L'Institut de recherche pour le développement, en tant que membre fondateur, s’est joint à cette initiative. Le dérèglement climatique est bien réel, avec ses cascades d’impacts et l’exigence chaque jour plus vive de proposer des solutions durables. Depuis longtemps déjà, la recherche publique française se mobilise pour mieux comprendre et lutter contre ce changement climatique. Parmi toutes les réussites scientifiques, la rédaction a effectué une sélection de résultats emblématiques de la recherche française. Naomi Klein on climate change: 'I thought it best to write about my own raw terror'

Naomi Klein, the Canadian author, film-maker and social activist, will arrive in Australia this month for a series of events.

Naomi Klein on climate change: 'I thought it best to write about my own raw terror'

The author of No Logo and the Shock Doctrine – a self-confessed fan of avocado on toast – will be discussing climate change and capitalism, the key topics in her new bestselling book This Changes Everything. She spoke to Guardian Australia’s Oliver Milman. Oliver Milman: You write in the book that you were a “climate denier”, not in that you denied the science but that you just didn’t want to engage on the subject.

Why did you, and others, do this, do you think? Naomi Klein: There are so many reasons, most of us tell ourselves multiple different stories each day. What changed? Ten years ago I was in New Orleans covering hurricane Katrina, I was writing the Shock Doctrine at the time. It was this cocktail of heavy weather, racism, and crumbling infrastructure. This is my attempt to lay out what disaster collectivism looks like. Fear can’t be the driver.