background preloader

Etymologie multilingue hypertexte

Etymologie multilingue hypertexte

CRISCO - Dictionnaire des synonymes • * Avant toute consultation, merci de lire cet avertissement • Nouvelle rubrique : Actualités du DES • Présentation du DES • Proposer de nouvelles relations synonymiques ou antonymiques - Voir les statistiques des propositions • Nous aider en faisant un don pour le développement du DES - Voir le bilan des dons pour le DES • Version autonome du DES (fonctionne sans connexion à l’internet) • Compléments divers (combiner plusieurs requêtes, erreur mémorisation préférences ,...) • NB : asséner, combattif, évènement, interpeler, imbécilité, etc. : voir rectifications orthographiques de 1990 • Contact : crisco.webmestre at unicaen.fr

Félix Leclerc Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Félix Leclerc Félix Leclerc en juillet 1957 Félix Leclerc (, La Tuque, Québec – , Saint-Pierre-de-l'Île-d'Orléans, Québec) est un auteur-compositeur-interprète, un poète, un écrivain, un acteur québécois et un homme engagé pour la souveraineté du Québec et pour la défense de la langue française. Biographie[modifier | modifier le code] Félix Leclerc est le sixième des onze enfants de Fabiola Parrot et Léonidas Leclerc. Félix Leclerc enregistre en 1951 un premier album contenant notamment Moi, mes souliers, Le petit train du nord, Bozo et Le petit bonheur[2]. Félix Leclerc en spectacle à la Fête de l'Humanité, à Paris, en 1977. Il continue à donner des spectacles, entre autres dans les cabarets montréalais, où on l'entend au Café Continental au début des années 1950[3]. Il meurt dans son sommeil, le à huit heures, sur l'île d'Orléans, près de Québec, où sont dispersées ses cendres. Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Coccinet - Biologie et Science Caducus *. Qui tombe. Caducicordés = Tuniciers à corde non persistante. Cæcum *. Aveugle, d'où, par extension, tube fermé à l'extrémité, à travers lequel on ne pourrait pas voir. (Il existe deux pluriels : le pluriel français caecums, généralement utilisé par les biologistes, et le pluriel latin caeca, surtout employé par les médecins). Cæliaque . Cælum . Calamus *. Calcaneum *. Calycos ¤. Calyptos ¤. Campana *. Campodeiforme . Canis *. Canon . Capillus *. Capitem *. Captare *. Carcinos . Carde, Cardia ¤ . Cardinal *. Cardo *. Carina *. Caris . Carnis *. Caros ¤. Carpos ¤. Cartilage. Cavus *. Cele. Cenure. Cephale ¤. Ceratos, Cere ¤ (existe aussi sous la forme kerat-). Cercaire, Cercoide. Cere. Cerebrum *. Cerion ¤. Cerque ¤. Cervix *. Cestos ¤. Cete ¤. Cetos ¤, Cetus *. Cheir. Chele ¤. Cheleutos ¤. Chelone ¤. Chete ¤. Chiasma ¤. Chilos ¤. Chir, Cheir ¤. Chiton ¤. Chloros ¤. Choanos ¤. Chole ¤. Chondros ¤. 1 - Grain. Chorde. Chorion. Chorique ¤. Choroide ¤. Chromato, Chrome ¤. Cione ¤.

Exprimer l'opposition ou la concession: conjonctions, adverbes, prépositions Conjonctions de subordination (on y trouve la conjonction de subordination : "que") * « malgré que » est une formulation incorrecte, mais parfois utilisée à l'oral. Il est préférable de dire « malgré le fait que » ou « malgré + nom » Conjonctions de coordination Adverbes Prépositions et locutions prépositives (les expressions composées de plusieurs mots) **Utilisation** **Conjonctions de subordination** alors que : (opposition) + indicatif ou conditionnel. Exemples : Alors qu’il tutoie tout le monde, il vouvoie toujours son père. Alors même que la Terre serait dix fois plus grande, on ne pourrait pas cultiver assez de riz pour en obtenir autant de grains. tandis que : (opposition) Indique une opposition avec un contraste, deux actions qui se substituent l’une à l’autre. Exemple : Ton frère travaille dur tous les jours tandis que toi tu restes dans ta chambre à dormir toute la journée. même si : introduit une concession où l’élément après « même si » est sans effet. **Conjonctions de coordination**

Etymologie - dictionnaire étymologique, origine des mots dans toutes les langues LEXILOGOS Étymologie Racines indo-européennes • University of Texas : Indo-European lexicon • racines indo-européennes d'après le dictionnaire de Jules Pokorny • index par langues • index par thèmes : champs sémantiques • American heritage dictionary : dictionnaire des racines indo-européennes • racines sémitiques • Tower of Babel : racines indo-européennes, par Sergueï Starostine • dictionnaire proto-celtique-anglais • Indogermanisches etymologisches Wörterbuch : dictionnaire étymologique de l'indo-européen par Julius Pokorny (1959) • Dictionnaire des racines celtiques par Pierre Malvezin (1903) • Manuel pour l'étude des racines grecques et latines avec une liste des principaux dérivés français, par Anatole Bailly (1869) • Französisches etymologisches Wörterbuch (FEW) eine Darstellung des galloromanischen Sprachschatzes : dictionnaire étymologique français, une représentation du trésor lexical galloroman (langues d'oïl, langues d'oc, francoprovençal) par Walther von Wartburg (1922-2002) Étymologie - latin

Sigles et Acronymes Georges Brassens Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Georges Brassens Georges Brassens en concert au TNP, Paris,1966, photo : Roger Pic. Georges Brassens, né à Sète le [1] et mort à Saint-Gély-du-Fesc le , est un poète auteur-compositeur-interprète français. Il met en musique et interprète, en s’accompagnant à la guitare, plus d'une centaine de ses poèmes. Biographie[modifier | modifier le code] Georges Brassens est né dans un quartier populaire du port de Cette (le nom de la ville n'est orthographié Sète qu’en 1928 ; un changement d'orthographe qu'il évoque dans la chanson Jeanne Martin). Sa mère, dont les parents sont originaires de Marsico Nuovo dans la région de Basilicate en Italie du Sud, est une catholique d'une grande dévotion. Les années trente : Sète[modifier | modifier le code] Selon le souhait de sa mère, Georges commence sa scolarité, à l'âge de 4 ans, dans l’institution catholique des sœurs de Saint-Vincent. Alphonse Bonnafé[modifier | modifier le code]

Journal d'Aspasie d'E. Antébi : Périclès, Grèce, Harry La France était morose, aujourd’hui elle s’ennuie. L’insulte succède à la plaisanterie. Le rire peut tomber sous le coup de la loi. Lire l'interview. Bientôt, dans la série : - Un spécialiste de la publicité interrogé sur le thème : peut-on utiliser, comme on l’a fait, Marx, Mao ou Castro fumant le cigare pour la publicité de banques ? Chronique savante En bonne rhétoricienne, femme du monde et bas-bleu grecque, je commence par effeuiller avec vous mon dictionnaire. A BECHEREL, "cité du Livre" entre Rennes et Dinard Bouquet de fleurs « Et d’abord je vous offre un bouquet, une jacinthe et un narcisse, des anémones et des pivoines, quand sous la clématite, nous boirons des vapeurs d’absinthe. e aussi une définition botanique, « le cœur des fleurs », le pistil. Qui a dit que les mots latins ne représentent plus grand chose ?

Piqûres de rappel J'ai compris En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, lesquels vous apportent des services et la meilleure expérience possible. Plus d'informations Cookie Consent plugin for the EU cookie law Piqûres de rappel Vous êtes ici : Lettres > Piqûres de rappel Les piqûres de rappel sont de petits cours simplifiés permettant de se rafraîchir rapidement la mémoire. Ils trouvent généralement leur origine dans une remarque faite en classe ou lors de la correction d'une copie. Si vous désirez que je traite un problème particulier de grammaire ou d'orthographe, envoyez-moi un mail. Partager

Dictionnaire québécois A : Utilisé comme pronom, la lettre A remplace les pronoms elle et elles (ex : a veut bien venir danser avec moi ce soir…). À c't'heure [ou asteur] : Terme utilisé depuis fort longtemps dans la langue française, dérivé du mot "asture" chez Montaigne, et qui désigne le moment présent : maintenant, actuellement. En France, on l'utilise surtout en région. À date : Expression signifiant : à ce jour, jusqu'ici, jusqu'à maintenant, jusqu'à présent. Elle serait née des expressions anglaises "to date" et "up to date". Abrier : Issu de l'ancien français, le verbe signifiait à l'origine : se mettre à l'abri. Accoter : Le verbe signifie : s'appuyer, s'accouder à ou contre quelque chose. Accoucher : Les Québécois utilisent le verbe accoucher dans le sens de mettre à terme quelque chose. Accoutumance : Ce nom féminin désigne le processus d'adaptation de l'organisme à un phénomène extérieur. Accroires : Ce nom masculin prendrait son origine dans le français du 17e siècle. Allô ! Ayoille !

Project Gutenberg Un logiciel gratuit pour l'apprentissage de l'orthographe Graphoville est un logiciel interactif et gratuit, édité par l’association Euro Cordiale et qui assure un apprentissage de l’orthographe en contexte, selon un itinéraire porteur de sens et construit par l’utilisateur. Le programme présente une histoire complète, qui se déroule dans une petite ville, sous forme de dessins animés. Tous les ingrédients (aventure, suspense, humour et rebondissements) se conjuguent pour maintenir la concentration et agrémenter l'apprentissage. La navigation diversifiée se fait au choix suivant : Une liste des séquences d’apprentissage classées en trois niveaux de difficultéUne liste de métiers (au nombre de 75)Un plan de la villeUne galerie de personnages L’histoire, élaborée et ô combien passionnante, est découpée en 50 séquences indépendantes traitant chacune d’une difficulté orthographique et d'une seule, présentée par un personnage typique. Niveau : Professionnel

Related: