background preloader

Traducmed, outil d'aide pour la prise en charge médicale des patients migrants

Traducmed, outil d'aide pour la prise en charge médicale des patients migrants
La prise en charge médicale des étrangers, qu'ils soient en situation régulière ou irrégulière, est complexe. En effet, elle se heurte plusieurs barrières dont une des plus importantes est la barrière linguistique. Les outils existants qui ont pour but de pallier cette difficulté ont certaines limites. Il manquait un outil intermédiaire qui se situerait entre le livre de traduction et l'interprétariat. TRADUCMED (http://www.traducmed.fr) est un site Internet créé pour permettre au personnel médical d'estimer une situation en l'absence de traducteur et d'évaluer les urgences médicale, sociale ou administrative. Ce site permet aussi d'expliquer au patient le déroulement de l'examen médical.

http://www.traducmed.fr/

Related:  Soins interculturels- Barrière de la languePrécarité-MigrantsInformations médicales recommandationsLITTERATIE EN SANTE

Le parcours des étrangers malades en France 1La loi votée le 7 mars 2016 applicable au 1er janvier 2017 a modifié de manière considérable la situation des étrangers malades. Elle confie au service médical de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), composé d’un collège de trois médecins, le soin de donner un avis sur le certificat médical présenté par le demandeur de titre de séjour. Ce collège se prononce sur la nécessité des soins en France et transmet son avis au préfet qui prend la décision finale à la lumière de cet avis. À noter que les médecins faisant désormais partie de l’OFII, lui-même directement lié au ministre de l’Intérieur, le rôle consultatif des Agences régionales de Santé (ARS) s’en trouve affaibli. Ensuite, la loi du 7 mars 2016 a également changé la condition relative à l’accessibilité des soins dans le pays d’origine.

Mairie de Paris-Comment apporter votre aide aux réfugiés ? Afin d’accueillir les migrants dans des conditions dignes, la Ville de Paris, en lien étroit avec l’État, a engagé dès le mois de juin 2015 une mobilisation sans précédent. La Ville répond aux besoins des personnes exilées les plus fragiles en mobilisant ses centres de santé et ses centres de protection maternelle et infantile, et en apportant des réponses aux besoins primaires en matière de santé, d’alimentation et de mise à l’abri. Bilan de la mise en oeuvre du plan de mobilisation de la communauté de Paris pour l'accueil des réfugiés - Mars 2017 Les fiches de consultation SantéBD Précisez à quelle(s) fiche(s) vous souhaitez accéderCliquez sur les images ci-dessous Spécialités médicales Le docteur généraliste L'anesthésie

Médiation et interprétariat en santé pour favoriser l’accès aux soins Deux nouveaux référentiels de la HAS précisent le cadre d’intervention de la médiation en santé et de l’interprétariat linguistique. Reconnus depuis peu par la loi1, ces dispositifs visent à améliorer l’accès aux droits, à la prévention et aux soins des personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins. L’éclairage du Dr Olivier Scemama, du service évaluation économique et santé publique à la HAS. Quels patients peuvent bénéficier de la médiation et de l’interprétariat dans le domaine de la santé ?

Bouquignaud, S. (2019) "Soin du patient exilé, l’espoir d’une éthique de la discussion" in Ethique. La vie en question, juillet-août 2019. 01.07.2019 10:49 Age: 211 days Category: Les articles de l'année par Sophie BOUQUIGNAUD Sophie Bouquignaud est assistante sociale en faveur des patients à l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris depuis 1995. Relation soignant-soigné en contexte multiculturel (n°9) Mise à jour du dossier thématique septembre 2018 - Spécialisée dans les thématiques articulant altérité et santé, Cultures&Santé a construit et consolidé au fil des années une expertise sur la santé des migrants et les compétences transculturelles. Dans ce dossier thématique, Cultures&Santé met en avant des ressources relatives au vaste sujet des relations entre professionnels de santé et patients en contexte multiculturel. Si ce sujet trouve un écho particulier dans les missions et pratiques de Cultures&Santé depuis son origine, la problématique interpelle et interroge également un grand nombre d’acteurs universitaires, professionnels socio-sanitaires, en activité ou en devenir.

Kentika - Documents : A la découverte du corps : nuancier ROM Cet outil a été conçu, conjointement par le Planning Familial de l'Isère et Roms Action Grenoble, dans le but de fournir un support de discussion aux femmes Roms. Il a été pensé par des femmes à l'usage des femmes relais. Son format de poche lui permet d'être facilement transportable.Objectif :*Elaborer un outil maniable et concis, utilisant plusieurs langues parlées par les Roms (roumain, hongrois et français)*Aborder de manière simple et précise le corps des femmes et des hommes*Améliorer la connaissance du fonctionnement de l'appareil génital féminin et masculin à l'aide de visuels attractifs*Prévenir les conduites à risques en rendant les personnes rencontrées actrices de leur propre santé*Faciliter l'accès aux soins en santé sexuelle et proposer un accompagnement à la vie affective, relationnelle et sexuelle*Promouvoir l'idée d'une responsabilité vis-à-vis de son propre corps*Et enfin, tordre le coup à certaines idées reçues Illustrations : Dessin Public : Migrants

Cahiers de Rhizome n°75-76 - Pair-aidance, interprétariat et médiations (mars 2020) Le dernier numéro des Cahiers de Rhizome (revue interdisciplinaire et gratuite consacrée aux problématiques à l’interstice des champs de la santé mentale et de la précarité) porte sur la pair-aidance, l’interprétariat et les activités de médiations. A l’heure où se développe la pair-aidance dans le soin et alors que le recours aux interprètes devient de plus en plus systématique pour les personnes allophones, ce numéro complet de 202 pages et de 20 articles s’inscrit pleinement dans l’actualité et interroge les statuts, les formations et les activités des pair-aidants, interprètes, médiateurs ou facilitateurs. Les métiers de la médiation participent du soin dans une perspective collaborative avec les personnes dont la profession pouvait revendiquer, par le passé, l’exclusivité de l’exercice de cette mission. Ce numéro de Rhizome documente des pratiques de la santé mentale ou de l’intervention sociale, ou des tiers de différents types interviennent.

Dossier : Pour des soins interculturels 1re partie : parcours des immigrants et différences culturelles – Prendre soin Margot Phaneuf, PhD. Sept. 2016 « Pénétrer la culture de l’autre, c’est entrer dans un monde immatériel où les découvertes sont diverses et fascinantes. Cet autre moi qui me ressemble, vit autrement, pense autrement, mais ne souffre pas autrement, même si ses mots pour le dire sont différents.» Au cours des dernières années, nos centres de soins ont changé. Enquête auprès des établissements et services en faveur des adultes et familles en difficulté sociale (ES-DS) : publication des résultats détaillés La DREES diffuse sur son site data.drees des tableaux détaillés permettant d’éclairer, au travers de plusieurs milliers d’indicateurs, la situation des personnes sans-domicile hébergées fin 2016 dans les établissements prévus à cet effet : centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), centres d’accueil pour demandeurs d’asile (Cada), maisons relais, etc. Les chiffres publiés portent sur le statut, les capacités d’accueil et l’activité des établissements, ainsi que sur les caractéristiques des personnes accueillies : âge, sexe, origine, activité et prestations perçues, motif de l’entrée en hébergement, durée passée dans l’établissement, destination après la sortie, … Certains tableaux décrivent également le personnel des établissements et leurs fonctions. Fin 2016, 140 400 places d’hébergement (hors nuitées d’hôtel et lieux mobilisés uniquement de manière temporaire) sont proposées aux adultes et familles en difficulté sociale dans les 3 000 établissements prévus à cet effet.

Qui sommes-nous? Cultures&Santé est une association sans but lucratif de promotion de la santé, d’éducation permanente et de cohésion sociale, située à Bruxelles et active sur la Fédération Wallonie-Bruxelles.Objet socialElle a pour objet social l’amélioration de la qualité de vie des populations dans une perspective d’émancipation individuelle et collective. Son travail vise à permettre aux individus et à la collectivité d’agir sur les déterminants sociaux, économiques, environnementaux et culturels de la santé, en privilégiant l’engagement des populations dans une prise en charge collective et solidaire de la vie quotidienne alliant choix personnel et responsabilité sociale.SpécificitéL’association met en œuvre et soutient plus spécifiquement des actions à destination des personnes vivant dans des contextes où les inégalités sociales se font particulièrement sentir (parmi elles les migrants).

Related: