background preloader

Accès des patients au système de santé

Facebook Twitter

Redonner au Dr Hodé les moyens pour soigner les patients et aider les familles. Renoncement aux soins. Alternativessanté : que font certaines associations de malades ? Toutes les femmes vivent plus ou moins avec la crainte d’avoir un jour un cancer du sein.

alternativessanté : que font certaines associations de malades ?

Cet organe, symbole de notre féminité et de la maternité, nous le surveillons, nous le palpons régulièrement et, à partir d’un certain âge, on nous répète sur tous les tons qu'il faut y prêter la plus grande attention. Protection sociale et inégalités sociales de santé. La santé fait l’objet d’une double régulation : la régulation thérapeutique d’organismes individuels affectés par des troubles et une régulation sociale visant le bien-être de populations.

Protection sociale et inégalités sociales de santé

A partir du moment où l’on perçoit la maladie d’abord et surtout comme un trouble individuel, on tend à considérer que la régulation sociale relève de la « prévoyance des individus ». Ainsi, en France, à la fin du 19ème siècle, des débats politiques passionnés ont interrogé l’opportunité de rendre obligatoire ou non la vaccination antivariolique. L’intervention de l’État est-elle nécessaire pour protéger et promouvoir la santé des citoyens ? 10 questions sur le projet de loi de santé : quelle place pour l’usager ? Santé|23/01/2015par Nathalie Levray DarkoStojanovic / Pixabay CC La loi du 4 mars 2002 a consacré la notion de droits des malades dans le système de santé.

10 questions sur le projet de loi de santé : quelle place pour l’usager ?

La prévention pourrait sauver 16 millions de vies par an. Les maladies non transmissibles, telles que le cancer ou le diabète, provoquent chaque année 38 millions de décès, dont 16 millions pourraient être évités par des mesures préventives, d'après un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) publié lundi.

La prévention pourrait sauver 16 millions de vies par an

«La communauté internationale a la chance de pouvoir changer le cours des maladies non transmissibles», a déclaré le Dr Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, avant d'inviter chaque pays à se fixer des objectifs pour la mise en œuvre de mesures préventives, faute de quoi, «des millions de vie seront à nouveau perdues trop tôt». Également appelées maladies chroniques, les maladies non transmissibles sont de longue durée et évoluent en général lentement. Les quatre principaux types sont les maladies cardiovasculaires (accidents vasculaires cardiaques ou cérébraux), les cancers, les maladies respiratoires chroniques (comme la broncho-pneumopathie chronique obstructive ou l'asthme) et le diabète.

Trop de sel dans les sandwiches. Google veut s'intercaler entre le médecin et son patient. En juillet dernier, Google s'associait au pharmaceutique suisse Novartis afin de mettre au point des lentilles de contact "intelligentes" pour diabétiques.

Google veut s'intercaler entre le médecin et son patient

DIAGNOSTIC. Le géant américain confirme son intérêt pour la santé en lançant des diagnostics médicaux en ligne. C'est ce qu'a constaté un membre de la communauté de Reddit, un forum de discussions. En faisant une recherche sur une douleur au genou, il lui a été proposé de prendre contact en vidéo avec un médecin, comme le prouve la capture d'écran ci-dessous, qu'il a posté sur Reddit. Google a confirmé au site Engadget que cette fonctionnalité est actuellement en phase de test aux États-Unis. « Pour une véritable démocratie sanitaire (I have a dream…) », tribune de Christian Saout - Droits des malades. Tribune de Christian Saout, co-président de Coopération Patients, membre du Collectif interassociatif sur la Santé (CISS).

« Pour une véritable démocratie sanitaire (I have a dream…) », tribune de Christian Saout - Droits des malades

Publiée le 13 octobre sur le Huffington Post La démocratie sanitaire c’est l’implication de toutes les parties prenantes dans les décisions publiques de santé. Une loi, celle du 4 mars 2002, consacre même cette approche. Son remède contre le sida, les labos n'en veulent pas. © Arnaud Meyer pour Capital Doux dingue ou vrai inventeur ?

Son remède contre le sida, les labos n'en veulent pas

Ce retraité de l'industrie pharmaceutique est convaincu d'avoir fait une découverte thérapeutique. Mais qui, selon lui, casserait le business des grands labos. Tout a commencé dans les années 1980. Mordu d'alpinisme, Robert Vachy s'était bricolé une crème solaire dans sa cuisine. Revenons à sa molécule miracle, l'Amovir. Les traitements actuels du sida rapportent 70.000 euros par an et par patient, payés par la Sécu. Banque de données en santé publique. Enfant hospitalisé. Code de la santé publique. Témoignages de malades en action. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Pascale Santi "J'avais le choix de pleurer sur mon sort ou de me redresser" Jocelyne Moignet, bénévole au Centre ressource, lieu d'accompagnement pour les personnes atteintes de cancer.

Témoignages de malades en action

Je commençais tout juste ma retraite lorsque, en mars 2007, le diagnostic tombe, après plusieurs mois de douleurs digestives intenses : cancer du pancréas avec métastases au foie", se souvient Jocelyne Moignet. Elle a 61 ans. C'est l'effondrement, la colère. Elle se précipite sur Internet, qui donnait un pronostic de survie très faible. Le docteur Mouysset lui a suggéré d'aller au Centre ressource, à Aix-en-Provence, qui propose un accompagnement pendant et après les traitements. Une démocratie sanitaire en manque de citoyens.

Reconnaissance des problèmes d'oreille (autres que la surdité)

Et notre santé alors ? Défense des malades ou illusion ?