background preloader

Recherches société + coeur Carmat et patients

Facebook Twitter

Derrière la prouesse technique du cœur artificiel, des dangers éthiques. L’implantation d’un nouveau cœur artificiel a été unanimement et justement saluée en France.

Derrière la prouesse technique du cœur artificiel, des dangers éthiques

Cette prouesse technique ne va pas toutefois sans soulever de nouveaux questionnements économiques, médicaux et éthiques. Cœur de métal ou cœur de chair? Machine achetée acheté versus cœur offert. La première implantation d’une prothèse cardiaque française soulève des questions inédites. Moins d’une semaine après avoir été tentée, l’implantation d’un cœur artificiel, élaboré par la société française Carmat, vient de faire fait l’objet d’une intense médiatisation. Des années de validation La vérité est que rien ne sera médicalement acquis avant la fin de la première série de vingt tentatives –elles seront effectuées en France et en Pologne. Pour autant il s’agit bien là, d’ores et déjà, de la première démonstration en vrai grandeur du caractère opérationnel de cette prothèse cardiaque d’un nouveau genre.

Pénurie de greffons Il pourrait n’y avoir là qu’une success story parmi tant d’autres. Technologie - Prothèse. La prothèse comprend 2 cavités ventriculaires droite et gauche, chacune étant séparée par une biomembrane souple en 2 volumes, un pour le sang, un pour le liquide d’actionnement.Un sac externe souple contient le liquide d’actionnement et bat au rythme cardiaque.

Technologie - Prothèse

Par actionnement hydraulique via deux groupes moto-pompes miniatures, le liquide d’actionnement déplace cette biomembrane en reproduisant le mouvement de la paroi ventriculaire du cœur humain lors de la contraction. Ce mouvement provoque l’admission et l’éjection du sang dans des conditions optimales : mouvement habituel, contact seulement avec des matériaux biologiquement compatibles.Un dispositif électronique intégré régule le fonctionnement de la prothèse en fonction des besoins des patients à partir d’informations données par des capteurs et traitées par un microprocesseur. L'insuffisance cardiaque - Pathologie. On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le cœur n’arrive plus à assurer sa fonction essentielle de pompe du sang et d’irrigation de tous les autres organes.

L'insuffisance cardiaque - Pathologie

Les causes principales sont les maladies coronaires et l’hypertension artérielle. Les complications les plus fréquentes sont les troubles du rythme, les accidents thromboemboliques (formation de caillots) et l’insuffisance rénale.Il s’agit d’une maladie sévère, progressive et souvent fatale. Près de la moitié des patients décèdent dans l’année qui suit la première hospitalisation1.

Les traitements de l’insuffisance cardiaque sont essentiellement palliatifs: médicaments, réadaptation cardiovasculaire, stimulation multi-site, techniques chirurgicales conventionnelles de revascularisation, d’annuloplastie mitrale, assistance circulatoire mécanique ... Pour les patients en insuffisance cardiaque avancée bi-ventriculaire, réfractaires à toutes ces options, le seul traitement est la greffe cardiaque. Gouvernance - Comité scientifique. Professeur Alain CARPENTIER, PrésidentProfesseur émérite à l'université Paris-Descartes et "adjunct" professeur au Mount Sinai Medical School à New York, Alain Carpentier a apporté des contributions décisives à à la chirurgie des valves cardiaques et de l'insuffisance cardiaque.

Gouvernance - Comité scientifique

Professeur Günther LAUFERProfesseur et chef du département de chirurgie cardiaque à l’université de médecine de Vienne (Autriche). Spécialisé dans le domaine de la chirurgie coronarienne mini-invasive, il préside actuellement l’association autrichienne de chirurgie cardiothoracique et fait partie de l’association européenne de chirurgie cardio-thoracique. Professeur Paul MOHACSILe professeur Paul MOHACSI dirige l'unité des insuffisances cardiaques et transplantations cardiaques à la Clinique universitaire de cardiologie, Hôpital de l'Île à Berne (Suisse). Comment fonctionne le cœur artificiel Carmat ? - 3 mars 2014. Le décès est survenu 75 jours après l'implantation du premier coeur artificiel autonome "bioprothétique" Carmat, chez un homme de 76 ans, souffrant d'une insuffisance cardiaque terminale.

Comment fonctionne le cœur artificiel Carmat ? - 3 mars 2014

L'hôpital Georges-Pompidou a précise dans un communiqué de presse que "les causes ne pourront être connues qu’après l’analyse approfondie des nombreuses données médicales et techniques enregistrées". Le 18 février dernier, le dernier bilan de santé du premier greffé parlait d'un état de santé "satisfaisant" pour le septuagénaire. Les médecins écrivaient alors que "l’évolution a pu paraître longue et difficile mais a été, en bien des points, peu différente de celle d'un malade du même âge et de même gravité pré-opératoire. " Coeur artificiel Carmat: le 3e patient fait "du vélo et des altères" Coeur artificiel Carmat: une nouvelle greffe. Coeur artificiel : décès du deuxième patient implanté. Le patient qui avait reçu une prothèse cardiaque il y a 9 mois est décédé samedi, a annoncé Libération aujourd'hui.

Coeur artificiel : décès du deuxième patient implanté

Ce malade-là a vécu 9 mois avec un cœur artificiel, soit plus du triple que le premier opéré, qui avait tenu 74 jours. Il est néanmoins décédé samedi en fin d'après-midi, confirme deux jours plus tard la société Carmat dans un communiqué. L'homme âgé de 69 ans a été hospitalisé vendredi à Nantes, où il avait été greffé le 5 août, en raison d'une «insuffisance circulatoire», selon le groupe.

L'équipe médico-chirurgicale a constaté «une dérive fonctionnelle de la prothèse», laissant entendre un dysfonctionnement du dispositif mais sans donner plus de détails. Une nouvelle prothèse lui a alors été implantée mais le patient a succombé à des complications post-opératoires, précise le communiqué. Le premier greffé d'un coeur artificiel de Carmat est mort. Europe 1F.F. avec AFP L'hôpital européen Georges-Pompidou a annoncé lundi soir le décès du malade ayant bénéficié en décembre dernier de la première implantation du coeur artificiel de la société Carmat.

Le premier greffé d'un coeur artificiel de Carmat est mort

Les causes de sa mort devrait être connues dans les prochains jours. Les spécialistes évoquent, quoi qu'il en soit, une avancée pour la médecine. Les causes de la mort connues après des analyses approfondies. Cœur artificiel Carmat : le 2e patient greffé de retour chez lui. Europe 1<author id="23328" type="name">Victor Dhollande-Monnier</author> et <author id="969648" type="name">Matthieu Bock</author>

Cœur artificiel Carmat : le 2e patient greffé de retour chez lui