background preloader

Animations pour jeunes patients

Facebook Twitter

Ucplv | La SUPERBOX. Depuis plusieurs mois , Un cadeau pour la vie met tout en oeuvre pour concevoir et réaliser des box cache poche perfusions super héros afin de donner de la "force" aux enfants atteints de maladies graves et avec des traitement longs . Ces boxs ont été téstées (Superformula) au Brésil par un Hôpital Privé de Sao Paulo avec un très grands succés.

Nous reproduirons donc ce beau concept , en France afin de permettre d'accueillir les enfants malades avec une vision positive du traitement .Croire au remède et aussi important que le remède lui même ! . C'est donc avec la superbox que les enfants se balladeront dans leur service fiers d'être accompagné de leur super héros préféré. Les normes , tailles et droits ne sont pas les mêmes q'au Brésil, nous devons donc concevoir et réaliser entièrement ces superbox en France en partenariat avec des services de lutte contre le cancer. L'objectif de la collecte est de 20 000 euros. Merci à vous de participer à cette belle action et de partager ;-) Bilan | Good-4you. Réseau CHU: La féerie de Noël...à l'hôpital aussi. A l'hôpital, Noël est un grand moment de partage et de solidarité entre bien portants et patients. Ceux qui n'ont pas la chance de célébrer cette joyeuse fête, en famille, à la maison, seront touchés par les délicates attentions des équipes, de étudiants et des bénévoles.

Ces derniers rivalisent d'imagination et de générosité pour le plus grand émerveillement des petits et des grands. Les exemples d'Amiens, Bordeaux, Fort-de-France, Marseille, Metz-Thionville, Nancy, Nîmes, Orléans et Reims, Saint-Etienne, Strasbourg... Un Noël festif et convivial à l'hôpital Amiens : un sapin de noël pour les enfants hospitalisés Parce que la période des fêtes est toujours une période plus difficile pour les enfants hospitalisés et pour mettre un peu de rêves et de couleurs dans leur environnement, France Bleu Picardie, en association avec la jardinerie Truffaut, offre un magnifique sapin décoré aux enfants hospitalisés dans le service de neurologie pédiatrie de l'Hôpital Nord d'Amiens.

Gamers Assembly. Les Conférences de la Gamers Assembly 2015 Vanessa Lalo est psychologue clinicienne, spécialisée dans les jeux vidéo, les usages numériques et leurs impacts (thérapeutiques, cognitifs et pédagogiques). Retrouvez le programme des conférences, ICI, en pdf. Samedi 04 avril 2015 Samedi 14h - Préhistoire du jeu vidéo : de l’expérimental au commercial Douglas Alves est "historien du jeu vidéo". Nés au milieu du 20ème siècle, expérimentaux, les jeux vidéo ne furent à l'origine nullement créés dans le but d'être commercialisés. Samedi 15h - Le numérique dans les musées de Poitou-Charentes et le futur musée 3D Pierre-Emmanuel Laurent est responsable administratif et financier du Conseil des Musées. Présentation d’Aliénor.org, Conseil des Musées, et des différents dispositifs numériques existant dans les musées de Poitou-Charentes.

Samedi 15h30 - Quand le Musée devient un nouveau terrain de jeu Eric Leguay est coach R&D prototype technologique Futur en Seine chez Cap Digital. Dimanche 05 avril 2015. Jeux vidéo. Plus que nous divertir, les différents types de jeux nous apprennent-ils quelque chose sur le monde, nous-mêmes ou les autres ? Développe-t-on des compétences (physiques, sociales, cognitives…) en jouant ? Quelle est la place du jeu dans un monde encore idéologiquement dominé par le travail ? Pour Roger Caillois, le jeu est une activité spécifique : 1/ elle est libre ; 2/ elle est séparée du reste du monde, en retrait, circonscrite dans l’espace et dans le temps ; 3/ elle est incertaine (son issue n’est pas connue) ; 4/ elle est improductive (elle ne produit ni bien, ni richesse) ; 5/ elle est réglée spécifiquement, et les règles ordinaires sont suspendues ; 6/ elle s’accompagne d’une conscience fictive de la réalité seconde.

Qu’en est-il des enfants dans tout cela : Ont-ils un rapport particulier au jeu au sens large, et au JV en particulier ? (source : Nesblog.com) 1ère Partie Yann Leroux: Il est l’un des rares psychanalystes à twitter et à avoir un blog. 2ème Partie Bon visionnage !!! Zuydcoote: le jeu vidéo à l’hôpital, fenêtre vers le monde et vers les autres. Zuydcoote. « Ce projet, c’était vraiment une première pour nous. Nous avons l’habitude de restaurer des bornes des années 80. C’était un défi de réaliser une borne accessible, modulable et innovante », souligne Lilian, vice-trésorier d’Electronic Sports Bray-Dunes. Après 48 heures de travail réparties en plusieurs ateliers, les membres de l’association sont parvenus à concevoir une borne comportant plus de 1 200 jeux, dont la plupart sont de grands classiques, comme Tetris, Pacman ou encore Bubble. « On voulait rassembler nos membres, les faire travailler autour du jeu et leur permettre de partager leur projet.

Le but, c’était de créer une borne d’arcade que l’on pourrait offrir aux autres. Nous sommes vingt membres dans l’association : chacun a répondu présent. Nous avons tout fait de A à Z : couper le bois, poncer, peindre, gérer l’électronique, l’informatique », souligne Céline Coubel, la présidente. Soli'Games : des jeux vidéo pour les enfants de l'hôpital Gustave Roussy - Le Blog de Soli'Games. On ne l'apprendra à personne sur Gameblog : le visage d'un joueur d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celui d'hier. Pourtant de nombreux clichés mettent encore à mal cette réalité. Soli'Games, projet effectué dans le cadre d'études au sein d'IN'TECH INFO, groupe ESIEA, souhaite montrer le visage d'un gamer d'aujourd'hui.

Comment ? A travers une action humanitaire et caritative. Soli'Games, récolte un maximum de donations de consoles et de jeux vidéo, afin de les transmettre à l'hôpital Gustave Roussy, et plus particulièrement au service s'occupant des enfants atteints d'un cancer. Nous le savons tous : aucun autre media n'arrive à égaler l'évasion engendrée par une bonne partie de jeu vidéo. Vous pouvez participer au projet de deux manières. Des jeux PSP qui trainent dans un tiroir et que vous n'utiliserez plus jamais ? Soli'Games leur offrira une seconde vie, et les utilisera pour égayer celle des enfants de Gustave Roussy.

Quand le jeu vidéo fait du bien. Alors que certains hôpitaux ouvrent des structures pour soigner des joueurs compulsifs, des psychologues et des psychanalystes ont choisi d'utiliser le jeu vidéo dans leurs thérapies. Pourtant, certains psychologues et psychanalystes estiment que les jeux vidéo ont des effets thérapeutiques bénéfiques pour leurs patients, enfants ou adultes. Tisser une relation de confiance entre le thérapeute et le patient, recréer de l'estime de soi, faire parler l'enfant renfermé, ou bien accéder à une partie de l'inconscient… Alors que certaines structures hospitalières, comme l'hôpital Marmottan à Paris, ouvrent des consultations pour soigner les "drogués du jeu vidéo", ces professionnels ont fait le pari inverse : celui du jeu vidéo qui fait du bien. François Lespinasse, aujourd'hui à la retraite, a été le premier psychologue en France à utiliser les jeux vidéo en thérapie, en partenariat avec l'infirmier José Perez, et ce dès 1995 à l'hôpital de jour de Bordeaux.

Pour en savoir plus : Réseau CHU: Enfants hospitalisés : atelier jeux vidéo au CHRU de Montpellier. Une cure de divertissements high tech encadrée par des professionnels formés est désormais proposée en complément des soins au CHRU de Montpellier. Pour distraire les jeunes patients fans de « gaming » durant leur séjour hospitalier, l’établissement vient de se doter de consoles dernier cri et de jeux vidéo. Accueillis par une équipe socio-éducative initiée aux derniers développements des jeux coopératifs, les enfants pourront accéder à une large palette de titres avec un focus particulier pour les adolescents qui apprécieront les jeux vidéo à visée sociale et pour les plus jeunes avec des applications à dimension éducative.

Ce projet a reçu le soutien de JOA JOIE qui œuvre aux côtés des enfants malades. Dans les jeux vidéo, l’adolescent peut aussi vivre des situations "extraordinaires" qu'il contrôle et maîtrise. En effet, il est acteur de son jeu du début à la fin et développe ainsi des capacités d'adaptation, de créativité, etc. TecHopital - Docteur Souris s implante au CHU de Nîmes. Le dispositif multimédia Docteur Souris mis en place au CHU de Nîmes a été inauguré le 27 janvier. Les jeunes patients du service de pédiatrie A peuvent déjà, depuis décembre 2015, parler sur internet avec leurs familles et continuer de s'instruire le temps de leur hospitalisation. Ils se connectent pour cela depuis l'un des huit ordinateurs portables mis à leur disposition pour accéder au contenu sécurisé et personnalisé du portail spécifique. Celui-ci regroupe, selon l'âge des malades et les attentes des parents, des sites facilitant la poursuite de la scolarité (France Télévision Education, Edumédia, Universalis..), des jeux, des journaux ou encore des outils de communication en ligne.

Une fois la phase de test passée, il est prévu de répartir 60 ordinateurs portables dans les six autres services du pôle femme-enfant de l'hôpital. Le financement de l'opération est assuré par la fondation d'entreprise d'Areva. Pm/san. Services à l'Enfance. Vitré. Les Abracadabox seront fabriquées à Bais. Le Vitréen Mickaël Texier a participé à l’élaboration de boîtiers en plastique cache-perfusion pour les enfants hospitalisés. La fabrication de ces boîtiers magiques débutera prochainement avec le concours de la Française des plastiques (Bais) et le soutien du Club 41 de Vitré. AbracadaBox, ce sont des boîtiers en plastique cache-perfusion, aux couleurs de héros et personnages célèbres déjà appréciés lors de tests par les enfants malades, notamment pour les séances de chimiothérapie. Sur son temps libre, Mickaël Texier, ingénieur, a conçu les boîtiers avec son imprimante 3D. Il travaille en étroite collaboration avec Marc Salem, président fondateur de l’association Coucou nous voilou, porteuse du projet. « Jusqu’alors, il était responsable du mécénat à l’hôpital Necker », a rappelé Mickaël Texier à l’occasion d’un don de 1 000 € du Club 41, remis à Coucou nous voilou, dans le service pédiatrie de l’hôpital de Vitré lors d’une démonstration.

Le projet, développé à Vitré, est national. Louane, Jeff, la Fabrique Aviva et l'AbracadaBox. Description : AbracadaBox, ce sont des boitiers en plastique cache perfusion, aux couleurs des héros et personnages ​célèbres ​appréciés par les enfants malades, pour les séances de chimiothérapie notamment, et qui leur permettent de mieux accepter et vivre ces séances souvent longues, répétitives et parfois douloureuses. Ils ont souhaité avec enthousiasme soutenir le projet AbracadaBox mis en place par l'association Coucou Nous Voilou, alors pourquoi pas vous ? Par ordre d'apparition dans le clip que nous vous proposons de découvrir : Louane, Jeff Panacloc et Jean-Marc, Michaël Youn, Roselyne Bachelot, Max Boublil et Samuel Le Bihan, Enora Malagré, Nathalie Pechalat et Lilou Fogli, Laurent Baffie, Philippe Candeloro, Laurent Ournac, Claire Keim et la Légion Star Wars, ainsi que Zep, Tebo, Julien Neel et les Schtroumpfs !!!

Ce programme est basé sur l'idée que le premier pas pour la guérison est de croire au traitement. Nous vous proposons donc d'envisager ​cette action en France. Merci.