background preloader

TVA échanges européens (Service public)

TVA échanges européens (Service public)
Un guichet électronique unique européen permet de centraliser les déclarations des professionnels. Cela permet d'éviter de devoir déclarer et de s'acquitter la TVA auprès de l'administration fiscale de chaque pays d'origine d'un achat. Après validation, la société de services électroniques peut déclarer et payer, au plus tard le 20 du mois qui suit chaque trimestre civil (20 avril, 20 juillet, 20 octobre, 20 janvier), la TVA due dans chaque pays de l'UE. Les données à saisir trimestriellement pour la déclaration de TVA sont les suivantes : Valeur totale en euros des prestations pour chaque pays européenTaux de TVA applicable au paysMontant de la TVA due dans chaque paysMontant total de la taxe due (somme des TVA) L'administration se charge ensuite de transmettre chaque trimestre les éléments déclarés et de reverser la TVA aux États concernés. Il n'est plus nécessaire d'avoir un représentant fiscal pour déclarer la TVA dans un autre pays, la déclaration en ligne suffit.

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F33340

Related:  Fiscal

Taux de TVA dans l’union européenne (Edouane) Vous pouvez consulter sur le site europa les taux de TVA appliqués dans les États Membres de l’UE au 1er janvier 2017. En effet, cette publication reprend la liste des taux de TVA appliqués dans les États Membres. L’application de la TVA relève de la responsabilité des autorités fiscales nationales, mais il existe quelques règles générales à l’échelle de l’UE, qui sont expliquées sur ce site. Voir les règles de base en matière de TVA dans les pays de l’UE.

TVA des opérations internationales : tableaux de synthèse LégiFiscal ​Les livraisons de biens ¶ ​Exportations et importations ¶ Rappel de la réglementation : les livraisons de biens réalisées entre une entreprise française et une entreprise située en dehors de l'Union européenne constituent des importations (à l'achat, pour le français) ou des exportations (à la vente, pour le français). Règles de facturation de la TVA Règles nationales et de l'UE Les assujettis qui exercent des activités dans l’UE sont soumis: à une série de règles de facturation de base applicables à l'échelle de l'UE (articles 217 à 240 de la directive TVA) et,dans certains domaines, à des règles nationales définies par chaque pays de l'UE. Principes de base des règles applicables à l’échelle de l’UE Les règles de l’UE sont définies dans la directive TVA: Les factures électroniques équivalent à des factures papier.

Le fonctionnement de la TVA A l’exception des micro-entreprises et des auto-entrepreneurs, l’ensemble des entreprises ont des obligations à respecter en matière de TVA et bon nombre de créateurs d’entreprises s’interrogent sur le fonctionnement de la TVA. Nous allons donc vous présenter globalement comment fonctionne la TVA afin de vous informer correctement sur ce que vous devez maîtriser à ce sujet. Fonctionnement général de la TVA Sur une période donnée (déterminée par rapport au régime de TVA, que nous aborderons après), une entreprise collecte de la TVA auprès de ses clients sur toutes les ventes ou les prestations qu’elle réalise et paie de la TVA à ses fournisseurs sur tous les achats et frais généraux qu’elle engage. Taux TVA en France Union européenne  (Economie.gouv) En France, les dernières modifications de taux de TVA sont intervenues au 1er janvier 2014, conformément à l'article 68 de la loi n° 2012-1510 du 29 décembre 2012, modifié par l'article 6 de la loi de finances pour 2014 : Les dispositions relatives aux divers taux de TVA sont commentées par la division TVA - Liquidation - Taux de la base fiscale BOFIP - Impôts. Le Précis de fiscalité, accessible sous la rubrique Documentation du site des impôts, décrit en détail l'application des différents taux de TVA en partie 3 (titres 1, 2 et 3). Voir aussi, sous la rubrique Particuliers du portail economie.gouv.fr : TVA : quels sont les taux de votre quotidien ?

Comment comptabiliser la TVA intracommunautaire ? La TVA intracommunautaire a la particularité d'être à la fois collectée et déduite. Elle se comptabilise dans le compte 445662 et le compte 4452. L'autre particularité est d'avoir des lignes spécifiques à son traitement sur la déclaration CA3 et CA12. Comment comptabiliser la TVA intracommunautaire ? Comptabiliser la TVA intracommunautaire La comptabilisation de la TVA intracommunautaire n'est pas le même selon si on se situe du côté de l'acheteur ou du vendeur.

Facturer avec ou sans TVA ? - Créer, Gérer, Entreprendre Quand un professionnel réalise une facture, il peut se demander s’il doit y indiquer la TVA ou non. La réponse dépendra de plusieurs critères. Tout d’abord, est-il lui-même soumis à TVA ? Application des différents taux de TVA (Service public) Spectacle vivant Les taux particuliers de TVA concernent les recettes réalisées lors des spectacles suivants : Représentation théâtrale d'œuvres dramatiques, poétiques, lyriques, musicales ou chorégraphiques.

Tout ce que vous devez savoir sur la TVA la taxe sur la valeur ajoutée La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est un impôt général direct sur la consommation sur les biens de consommation ou les services en France. La Taxe sur la valeur ajoutée est facturée par les entreprises à leurs clients qui jouent le rôle de « collecteur » car elles reversent ensuite son montant à l’Etat c’est-à-dire au service des impôts en déduisant la TVA qu’elles ont-elles mêmes déboursée sur ces achats. C’est le consommateur qui au final paye cette taxe.

Déclaration TVA (Impots.gouv) Quelles déclarations dois-je déposer ? Le reversement de la TVA s’effectue à l’aide de déclarations dont la forme et le rythme de dépôt dépendent de votre régime d’imposition. Vous relevez de la franchise en base (FB) Si votre chiffre d'affaires exprimé hors taxe n'excède pas : 85 800 € ou 94 300 € en cas de dépassement : pour les professionnels de l'achat revente, de la vente à consommer sur place et de la fourniture de logement (y compris les activités de location de gîtes ruraux, de meublés de tourisme et de chambres d'hôtes) ; 34 400 € ou 36 500 € en cas de dépassement : pour les prestataires de services et les loueurs en meublés (à l'exception des locations visées ci-dessus). Si vous relevez du régime de la franchise en base, vous n’êtes pas soumis à la TVA sur vos opérations, vous ne collectez pas de TVA auprès de vos clients, vous ne déduisez pas non plus la TVA que vous avez supportée sur vos achats ou immobilisations.

Related: