background preloader

V-Conclusion

Facebook Twitter

La Cybercriminalité nouveaux enjeux de la protection des données - SERRES Diane et CLUZEAU Anna. Table des matières Introduction 3 Le hameçonnage, une forme d'usurpation d'identité d'entreprise 5 Le vol d'informations sensibles 9 A.La lutte contre le piratage des données personnelles 13 Le cyber-terrorisme 20 Conclusion 25 Bibliographie 26 Introduction Le développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication et la vulgarisation d'Internet ont provoqué des bouleversements majeurs, tant au niveau de la communication à l'échelle mondiale qu'au niveau du droit applicable.

La Cybercriminalité nouveaux enjeux de la protection des données - SERRES Diane et CLUZEAU Anna

La cybercriminalité est une notion polymorphe qui peut concerner les infractions classiques commises par le biais des nouvelles technologies, comme de nouvelles infractions, nées de l'essence même de ces nouvelles technologies. Underground economy servers are black market forums used by criminals and criminal organizations to advertise and trade stolen information and services, typically for use in identity theft.

327 milliards d’euros par an : le coût de la cybercriminalité. Astronomique.

327 milliards d’euros par an : le coût de la cybercriminalité

Selon un rapport délivré par le Center for Strategic and International Studies (CSIS) et commandé par McAfee, le coût de la cybercriminalité coûterait entre 375 et 575 milliards de dollars par an. On connaissait le coût (ou plutôt le manque à gagner) de l’évasion fiscale, 1000 milliards dans l’Union Européenne, entre 30 et 32 milliards rien que pour la France, voici désormais celui de la cybercriminalité publié par le CSIS, 2e think thank de référence aux Etats-Unis concernant les enjeux de la cyber-sécurité et basé à Washington. Un chiffre à nuancer, le CSIS admet en effet dans son rapport intitulé, Net Losses: Estimating the Global Cost of Cybercrime, qu’il est difficile de donner un chiffre exacte sur le coût de la cybercriminalité, c’est pourquoi sa fourchette est si large : entre 375 et 575 milliards. Capture d’écran rapport CSIS – McAfee Un manque à gagner qui plombe l’économie mondiale et les grandes puissances, les plus touchées par le phénomène car cibles de choix.

Les pertes liées à la cybercriminalité évaluées à 400 Md$ Cybercriminalité : les chiffres 2014 du vol des données. Par Thierry Berthier Le vol de données est en augmentation de 78% Une étude menée par SafeNet, Gemalto, société spécialisée en cybersécurité vient d’être publiée et révèle que plus d’un milliard vingt trois millions de données ont été volées durant l’année 2014.

Cybercriminalité : les chiffres 2014 du vol des données

Il s’agit d’un record absolu marqué par une hausse de 78% sur un an en volume. Ce milliard de données volées a été réalisé par l’intermédiaire de 1541 opérations d’intrusion dans les systèmes avec un pic de deux millions huit cent mille données volées en une seule journée ! Statistiques et chiffres sur la cybercriminalité, les risques et les usages dans le cyberespace.

Dernière infos rajoutées le 17/07/2015 Dans le but de vous permettre de mieux juger l’importance du Risque Informatique et de la Cybercriminalité en France et ailleurs, nous avons souhaité mettre à disposition le résultat de nos collectes successives de statistiques relativement impressionnantes.

Statistiques et chiffres sur la cybercriminalité, les risques et les usages dans le cyberespace

Ces chiffres ne m’appartiennent pas et pour chacun d’eux, est indiqué la date d’ajout dans ce document et la source d’information associée. Cependant, si vous souhaitez reprendre tout ou partie du résultats de mes recherches, je vous demanderais soit de citer « Denis JACOPINI » ou « Le Net Expert » comme source de votre information. Nous organisons régulièrement des actions de sensibilisation ou de formation au risque informatique, à l’hygiène informatique, à la cybercriminalité et à la mise en conformité auprès de la CNIL. Nos actions peuvent aussi être personnalisées et organisées dans votre établissement.

Contactez-nous Denis JACOPINI Tel : 06 19 71 79 12 formateur n°93 84 03041 84. Les statistiques de la cyberescroquerie en Côte d’ivoire (2012) Voici résumé en quelques lignes, les statistiques de la cybercriminalité en Côte d’ivoire pour l’année 2012. 1846 signalements ont été enregistrées par la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC).

Les statistiques de la cyberescroquerie en Côte d’ivoire (2012)

Les signalements constituent l’ensemble des communications reçues par la PLCC. Elles partent des simples demandes d’informations, aux dénonciations anonymes, jusqu’au procédures de dépôt de plaintes. En moyenne, 5.05 dénonciations de ce genre sont enregistrées par jour. Avec le volume d’activité cybercriminelle, nous estimons que les dénonciations restent encore très peu systématiques et très de cas d’infractions connues ou subies, sont déclarées à la PLCC. 692 plaintes enregistrées Les signalements se transforment en plaintes, à partir du moment ou une victime directe d’un acte cybercriminel prend l’initiative d’en traduire l’auteur devant les juridictions pénales. 3.384.972.094 FCFA de préjudice financier direct pour l’année 2012. TV5 Monde - Cyberattaque TV5: les précédents piratages de médias ces dernières années. Plusieurs médias dans le monde, dont l'AFP, ont subi des cyberattaques avant le piratage d'envergure mené mercredi soir au nom du groupe jihadiste de l'Etat islamique (EI) contre la chaîne francophone TV5Monde.

TV5 Monde - Cyberattaque TV5: les précédents piratages de médias ces dernières années

Voici les principales depuis 2011: . Des messages menaçant la famille du président américain Barack Obama sont diffusés sur le compte Twitter du magazine Newsweek au nom de l'EI et d'un "Cybercalifat" (10 février) ainsi que des images présentées comme confidentielles et provenant du Pentagone. . Faux tweets des médias américains United Press International (UPI) et New York Post sur l'annonce par le pape du début de la troisième guerre mondiale ou des combats Etats-Unis/Chine (16 janvier). . . .