background preloader

LA T.V.A

Facebook Twitter

Déductibilité de la T.V.A

Le taux de TVA en 2017 - Fiche pratique. Qu'est ce que la TVA?

Le taux de TVA en 2017 - Fiche pratique

La TVA est un acronyme qui signifie Taxe sur la valeur ajoutée. Cet impôt indirect sur la consommation existe depuis 1954. Elle sa calcule en se basant sur un pourcentage d'un prix hors taxe. En janvier 2017, les taux n'ont pas bougé par rapport à l'année 2016. La TVA sur les billets de train ou d'avion n'est pas déductible. La TVA n'est pas déductible sur les frais de transport de personnes.

La TVA sur les billets de train ou d'avion n'est pas déductible

Qu'elle apparaisse ou non sur la facture du fournisseur, son taux ou son montant n'ont pas d'incidence. Les frais de transport de personnes seront toujours, sauf exception très particulière, comptabilisés toutes taxes comprises ou TTC. La TVA non déductible - Premiers pas en comptabilité. Haut ↑ Les conditions de forme La TVA présente sur une facture d'achat ne peut être déduite de la déclaration (donc enregistrée en compte 4456) que si les éléments liés à la TVA sont expressément indiqués sur cette facture.

La TVA non déductible - Premiers pas en comptabilité

Doivent être mentionnés sur la facture : le montant hors taxes,le montant de la TVA,les différents taux de TVA appliqués,le montant toutes taxes comprises. Les entreprises soumises à TVA doivent donc être particulièrement vigilantes sur la présence de toutes ces mentions sur la facture (en plus des autres mentions obligatoires, comme le n°SIREN du vendeur). TVA : les régimes d'imposition. Que vos bénéfices soient imposés à l'impôt sur le revenu (catégorie BIC ou BNC) ou à l'impôt sur les sociétés, vous êtes concerné par ce régime en tant que redevable de la TVA, si votre chiffre d'affaires H.T est compris entre : 82 200 € et 783 000 € pour les activités d'achat-revente, de vente à consommer sur place et de fourniture de logement ; 32 900 € et 236 000 € pour les activités de prestations de services ou non commerciales.

TVA : les régimes d'imposition

Attention : - les entreprises dont le chiffre d'affaires est inférieur aux limites du régime simplifié d'imposition mentionnées à l'article 302 septies A du CGI mais dont le montant de la TVA exigible l'année précédente est supérieur à 15 000 euros relèvent du régime réel normal (dépôt mensuel de déclaration n° 3310 CA3) ; Régime d'imposition et obligations déclaratives. Cette fiche pratique vous propose une synthèse des déclarations fiscales à établir en matière de déclaration des résultats, de bénéfices et de TVA, en fonction du régime d’imposition dont relève votre entreprise.

Régime d'imposition et obligations déclaratives

Tableau de synthèse du régime d’imposition applicable Voici trois tableaux de synthèse qui vous précisent le régime d’imposition applicable en matière de bénéfices et TVA en fonction de l’activité de l’entreprise et de son chiffre d’affaires. Les entreprises relevant des BIC et de l’IS (Impôt sur les Sociétés) Pour les activités de ventes à emporter ou consommer sur place, et de fourniture de logement : Pour les activités de prestations de services relevant des BIC : Les entreprises relevant des BNC Obligations déclaratives des micro-entreprises Déclaration des résultats et liasse fiscale Pour les entrepreneurs au régime micro-BIC ou régime micro-BNC, il n’y a ni déclaration des résultats, ni liasse fiscale à déposer. Quel régime de TVA pour votre entreprise ? Généralités.

Quel régime de TVA pour votre entreprise ?

Dessine-moi l'éco : TVA collectée, TVA déductible... Qui paye réellement ? La TVA collectée : la base imposable - Cours de droit. Calcul de la TVA collectée : détermination de la base d'imposition Comment calculer la TVA?

La TVA collectée : la base imposable - Cours de droit

Pour calculer la TVA à décaisser et à reverser à l’État, l’entreprise devra faire le calcul suivant : il convient donc de déterminer la TVA collectée. Pour ce faire, 3 éléments sont nécessaires : - Le temps : à quelle période d’imposition l’opération doit-elle être rattachée ? Imposition entreprise - Régime TVA, impôt entreprise, fiscalité entreprise. Lors du dépôt de votre dossier de création d'entreprise (formulaire M0 ou P0) au Centre de formalités des entreprises (CFE) compétent, vous devrez déterminer le régime d'imposition des bénéfices ainsi que le régime d'imposition de la TVA de votre entreprise.

Imposition entreprise - Régime TVA, impôt entreprise, fiscalité entreprise

Sachez que vous relevez d'un régime de plein droit mais que vous pouvez, sous conditions, opter pour d'autres régimes plus adaptés à votre situation. Votre choix devra tenir compte, notamment, de : La forme de l'entreprise créée (exercice de l'activité en nom propre (EI ou EIRL) ou sous forme de société commerciale (EURL, SARL, SA, etc.) ; Votre chiffre d'affaires prévisionnel ; La nature de l'activité exercée. Remarque : depuis le 1er janvier 2009, le statut d'auto-entrepreneur permet à tout salarié, retraité, demandeur d'emploi ou étudiant d'exercer une activité commerciale ou artisanale : Le mécanisme de la TVA - Premiers pas en comptabilité. Haut ↑ Les principes de la TVA La plupart des opérations réalisées en France sont imposables à la taxe sur la valeur ajoutée (TVA).

Le mécanisme de la TVA - Premiers pas en comptabilité

L'Etat exonère néanmoins certaines opérations pour des raisons sociales notamment (exemple : les actes médicaux sont exonérés de TVA). Dans la mesure où les entreprises doivent reverser la TVA, il est nécessaire d'en tenir compte dans les enregistrements comptables. La TVA est un impôt indirect sur la consommation créé en 1954. Cette taxe touche uniquement les consommateurs finaux. L'autoliquidation de la TVA à l'import. L’Autoliquidation de la TVA à l'importation (ATVAI) bénéficie désormais à tous les assujettis à la TVA qui réalisent des importations en France pour lesquelles ils sont redevables de la taxe, sans que ceux-ci disposent, au préalable, d’une procédure douanière particulière.

L'autoliquidation de la TVA à l'import

Depuis début janvier 2017, un nouveau formulaire de demande d’autorisation d’autoliquidation est disponible. Les opérateurs peuvent le demander auprès des cellules conseils aux entreprises des directions régionales des douanes dont ils dépendent ou le télécharger : Un périmètre ouvert et attractif pour les opérateurs établis ou non établis sur le territoire de l’Union européenne Un périmètre sécurisé : des conditions à respecter pour bénéficier de l’autorisation d’ATVAI Le besoin de sécurisation s’avère une nécessité : La TVA est une taxe particulièrement exposée à la fraude.

Le nouveau dispositif sécurise ainsi les recettes de l’État en l’ouvrant à tous les opérateurs considérés comme fiables. Nous contacter.