background preloader

Mémorisation: l'effet de supériorité du dessin a été démontré

Mémorisation: l'effet de supériorité du dessin a été démontré
Impressionnant: sept expériences scientifiques récentes confirment toutes que dessiner permet de mieux mémoriser les mots que de les écrire.Les expériences Ils ont recruté 55 étudiants âgés de 18 à 47 ans.Le test consistait en une série de 80 mots plutôt simples à dessiner (pomme, ballon,fourchette…) que les volontaires devaient, en 40 secondes, soit recopier sur un bloc de papier – autant de fois que souhaitées –, soit dessiner. Par la suite, ils devaient en restituer un maximum en une minute. Les volontaires ont essayé, dans le cadre de l'expérience, de retenir ces mots soit en les écrivant, soit en les dessinant, soit en listant leurs caractéristiques. Les résultatsLors du test final de restitution, les participants qui avaient dessiné l'objet de l'exercice ont obtenu, quelque-soit le groupe, des résultats nettement supérieurs à ceux qui avaient privilégié d'autres techniques. « La qualité des dessins réalisés n’a pas semblé être importante, déclarait Jeffrey Wammes, un des chercheurs.

http://www.heuristiquement.com/2016/05/memoire-dessin.html

Related:  Cartes heuristiquesLA DIFFÉRENCIATION PÉDAGOGIQUEPratique des cartes mentalesCerveau-MémoireMémoire

Des cartes mentales collaboratives… Pas si simple ! – Ludovia Magazine Share Tweet Email [callout]Voici le récit d’une expérimentation qui a plusieurs fois échoué avant que je ne trouve la formule qui me convienne. Les leçons de ces échecs sont multiples et illustrent bien la manière dont doit être envisagé le numérique pédagogique. La taxonomie DISCAS La taxonomie de DISCAS est un effort pour regrouper, à partir de l'examen des divers programmes d'études, les diverses habiletés et attitudes sollicités chez l'élève dans l'ensemble du curriculum. Ces 18 processus génériques, situés dans le tableau ci-dessous, constituent la taxonomie de DISCAS. Les 18 catégories (les 18 verbes, si l'on préfère) se retrouvent sous la colonne Processus, puisque ces verbes désignent, selon le cas, des processus cognitifs ou psychomoteurs (des habiletés) ou des processus affectifs (des attitudes) auxquels recourt l'élève dans ses divers apprentissages.

20 activités de formation avec le mindmapping – Formation 3.0 Que faire avec le mindmapping en formation ? Voici une liste de 20 suggestions et des liens qui renvoient vers des exemples. Le Mind mapping : le couteau suisse de la formation Aide à la mémorisation en accompagnement personnalisé Ce travail a été réalisé et mis en œuvre dans le cadre de l’accompagnement personnalisé en seconde. 1- Modalités d’application Ce travail s’est déroulé dans le cadre des Heures d’Accompagnement Personnalisé (AP) de seconde, première et terminale selon les modalités suivantes : Travail en demi groupe classe ; Après leur best-seller Apprendre autrement avec la Pédagogie Positive, que nous avons commenté dans un précédent billet, Audrey Akoun et Isabelle Pailleau sont de retour avec Keep calm et réussis tes exams. Isabelle et Audrey ont été formées au Visual Mapping et cela se voit dans cet ouvrage! Non-seulement une sketchnote réalisée à la main par Isabelle Pailleau illustre chaque fin de chapitre pour réactiver les points essentiels mais un chapitre aborde l'utilisation du mind mapping et du sketchnoting pour mieux apprendre. Voici un exemple de sketchnote utilisée dans cet ouvrage. Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui se sentent submergés et découragés, qui en ont assez d’avoir leurs parents sur le dos, qui ont besoin de retrouver confiance en eux et d’améliorer leur façon de travailler.

La carte cognitive : un outil d'apprentissage Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux suivants : La carte cognitive est un outil permettant de représenter visuellement des idées, informations ou concepts. Également dénommée carte mentale ou carte heuristique, elle est polyvalente et ses usages sont multiples. Elle se présente sous la forme d’un schéma arborescent, permettant une présentation synthétique de sujets plus ou moins complexes, et sollicite en outre l’hémisphère droit du cerveau, qui est généralement peu utilisé pour l’apprentissage. Petite histoire de la carte cognitive Il y a bien longtemps que l’homme a compris l’intérêt qu’il y avait d’associer des idées à des images, pour la communication et la mémorisation.

Savoir... oui, mais encore ? Forum - pédagogies, mai 2000, 29-35. / GERARD, F.-M. / 2000 Télécharger la publication Qu'est-ce que (le) savoir ? Qu'est-ce qu'apprendre le savoir ? Qu'est-ce qu'enseigner le savoir ? Apprentissage des langues : utilisez une mindmap sonore – Formation 3.0 Comment aider les apprenants à bien prononcer des expressions dans une langue étrangère ? Utilisez une carte mentale sonore. La fonction « enregistrer » de Mindomo vous permet d’enregistrer votre voix. La carte mentale sonore, une aide complète à la mémorisation et à la prononciation Comment aider les étudiants en langues étrangères à acquérir une bonne prononciation et à mémoriser des expressions ?

Neuf exercices pour améliorer sa concentration au travail La concentration consiste à mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou sur une action. Or notre cerveau est sollicité par de multiples informations et il ne peut en traiter qu'une seule à la fois de façon optimale. Il s'agit donc de le monopoliser, en se libérant des émotions parasites et en s'entrainant à agir, en activant ses cinq sens. Par cette pratique, vous gagnerez aussi en performance. Voici neuf exercices à effectuer avant et pendant ce travail.

Related: