background preloader

Emaux

Emaux
Le minimum du minimum à savoir : Un émail peut s’apparenter à du verre fondu sur la pièce. Il est surtout constitué de silice (SiO2) et d’alumine (Al2O3). Pour fondre, on lui ajoute d’autres substances. C’est en jouant sur les quantités respectives qu’on obtient des émaux plus ou moins opaques, brillants ou mats, lisses ou rugueux. Nous allons dans un premier temps utiliser une base standard constituée de : 30 % de Feldspath Sodique 20 % de Craie 20 % de Kaolin 30 % de Silice Viennent ensuite des additifs qui permettent l’obtention de couleurs : les oxydes métalliques. Pour information : La majorité d’entre-vous disposent sans doute d’un four électrique dans leur atelier. Vous allez travailler avec un nombre limité d’oxydes, mais ils devraient vous donner satisfaction. Je vous propose d’acheter pour le moment : - 1 kg de Feldspath Sodique - 1 kg de Craie - 1 kg de Kaolin - 1 kg de Silice Préparez-en 1 kg, donc : 300 g de Feldspath Sodique 200 g de Craie 200 g de Kaolin 300 g de Silice Related:  ceramiquestarlucas41

EMAUX Retour à la page "pâtes céramiques" Retour à la page "techniques" Retour à la page d'accueil du site Daniel Raimboux Un émail (couverte, glaçure) est au départ un mélange de produits insolubles, broyés, qui fond à une température inférieure à la température de fusion de ses composants (eutectique). On mélange les produits en suivant une recette ; on ajoute ensuite une masse à peu près égale d’eau ; on obtient une suspension que l’on tamise fin. La composition d’un émail s’exprime de deux façons : la recette et la formule. Une recette est la liste des produits à mélanger ; les quantités sont exprimées en masse (grammes). La formule de Seger, dite aussi « unitaire » organise les oxydes métalliques présents dans les produits constitutifs de l’émail en trois catégories. à gauche les oxydes de type RO (Na2O, K2O, CaO, MgO) dont le total des quantités en moles est ramené à 1; au milieu, l’alumine Al2O3 ; à droite la silice SiO2.

Recettes de glaçures et d'émaux pour la céramique et le raku Engobe pour raku nu : Kaolin .............................................. 50 Silice ............................................... 50 Raku nu blanc : - réaliser votre pièce avec une terre raku blanche, type raku natori, raku mitsu, ou autre - à consistance du cuir, polir avec une agathe, une ampoule électrique, un plastique... - répéter l'opération plusieurs fois pour obtenir une surface lisse et satinée - cuir la pièce - appliquer l'engobe (50% kaolin, 50% silice) au pinceau, par trempage ou au pulvérisateur - lorsque cette engobe est sèche, appliquer un émail fusible, par exemple fritte FR7 + 10% de kaolin - cuir à environ 900°C (la glaçure doit être brillante) - sortir du four et enfouir dans un bidon contenant du papier froissé, de la paille, des copeaux... - asperger d'eau : l'émail se détache par plaques - bien nettoyer la pièce de toute trace d'engobe - c'est fini ! Raku nu orange :

Les émaux de grès - Méthodes de recherche Depuis 2004, chaque année, j'anime auprès de L'Institut Européen des Arts Céramiques de Guebwiller un stage sur les émaux de haute température. Les élèves de l'IEAC reçoivent une formation sur une année entière donnée par des professeurs permanents. Mais à cette formation viennent s'ajouter quelques stages « événements » assurés par des intervenants ponctuels. Ces stages sont ouverts et donc proposés à des candidatures externes. Dates des stages et tarifs des formations sont indiqués en temps voulu sur le site de l'IEAC. La formation que j'assure dure cinq journées et s'appuie sur le document ci-dessous. Une glaçure de grès (on peut aussi parler d’émail ou de couverte) est une variété de verre. On ajoutera donc à cette silice d’autres éléments, oxydes divers fournis par les minéraux pour abaisser ce point de fusion et obtenir un émail à une température exploitable de grésage de l’argile, en gros de 1200 °C à 1300 °C (nous reviendrons plus loin sur la notion d’eutexie). Exemple : CaO. MgO.

La Shed qui tourne: Recettes de glaçures et terre sigillée Pour quelqu'un comme moi (intense et passionné) faire des tests de glaçures trouver des recettes jouer à la chimiste c'est vraiment passionnant je dirais même que cela pourrait devenir obsédant!!! Que de matières premières, que de possibilitées, jamais il est possible de faire le tour de la question.....La question étant, quelle est la glaçure parfaite? Recette pour la terre sigillée Eau 10-14 tasses Argile 5-7 tasses Calgon 1/3 tasse (adoucisseur d’eau) Laisser décanter 48hrs ou plus et utiliser la partie du milieu. Séparer avec précaution en siphonnant, rejeter la partie du fond. Ajouter pigments, oxydes et /ou carbonates pour la couleur.

Glaçures de basses températures, article technologique de Smart.Conseil Sommaire, Sur cette page : Les glaçures de basses températures, article technologique de Smart.Conseil Glaçures de basses températures pour 900-1100°C Les deux principales voies pour réaliser des glaçures de basses températures sont l'utilisation de frittes ou de matières premières naturelles très fondantes. Voici succintement un résumé de ces possibilités. 1) Les glaçures sans frittes : L'alternative la plus courante aux glaçures sans frittes pour basse température est le recours aux borates de calcium naturels, insolubles dans l'eau et dont la teneur en B2O3 élevée permet une amorce rapide de la phase vitreuse au sein de la glaçure. Ce sont tous des minéraux hydratés, voici leur formules types : Colémanite : 2CaO.3B2O3.5H2O Pandermite : 4CaO.5B2O3.7H2O Ulexite : Na2O.2CaO.5B2O3.16H2O Datolite : 2CaO.B2O3.2 SiO2 .H2O La Colémanite : Le minerai le plus utilisé en céramique artisanale est la Colémanite. Voici plusieurs recettes de glaçures basées sur la colémanite : Transparentes brillantes :

Empreintes végétales | CCDessert Auteur : CCDPublié le : 09-maiClassé dans : Design, Food for thought Au dernier salon du design de Milan, les designers viennois Mischer’Traxler ont présenté une collection de bols moulés à partir de végétaux. Ces empreintes végétales, appelées « Reversed Volumes », sont réalisées à partir de poudre de céramique compactée autour de végétaux, laissant une empreinte parfaite et unique dans chaque récipient. Source : Dezeen Partager cet article / Sauvegarder Mais aussi: :

Histoire de glaçures A la recherche de l’eutectique Un certain équilibre Silice Alumine Parler des émaux ou bien des glaçures, si on se réfère à la vitrification et au verre, c’est une bonne façon de mieux explorer la surface des pots, de la céramique. Cet exercice demande une longue expérience et une envie constante de chercher au risque souvent de se perdre en chemin. Comme l’argile, les glaçures sont le résultat d’un équilibre entre la silice et l’alumine à une température et dans une atmosphère de cuisson données. Pour le grès et la porcelaine, nous travaillons sur l’équilibre suivant avec des cuissons à 1300° le plus souvent réductrices, c’est-à-dire en présence de gaz carbonique. Ceci est donc la présentation habituelle d’une formule de glaçures. Retour au sommaire La Terre de la Ville Besnard La reconstitution d’un filon L’argile est un des éléments les plus répandus et les plus accessibles à la surface de la planète. Il est possible d’adapter toutes les argiles : La cendre de la côte de Léchet Exemples :

Titre de page Pourquoi seulement 5 oxydes… ? Certaines personnes (chimistes ou potiers professionnels) qui n’ont pas encore lu les pages que j’ai déjà publiées (ou pas lues avec attention) trouveront que le nombre d’oxydes est très limité. En effet, j’ai volontairement limité le nombre d’oxydes au strict minimum nécessaire, (les cinq dont je parle dans le bouquin, à savoir: SiO2, Al2O3, CaO, KNaO, MgO), pour deux raisons: 1°) Ces cinq oxydes sont (à ma connaissance), les principaux constituants de la majorité des glaçures couramment utilisés par tous les potiers et dont les diagrammes de fusion pour cône 9 ont été mis à disposition du grand public par Daniel de Montmollin, car ce que l’on recherche avant tout en traduisant une formule en recette, c’est d’obtenir la composition qui va donner une fusion correcte. Rajout d'autres oxydes: Par exemple: Si vous rajoutez de l'étain (qui est très réfractaire), il faudra diminuer légèrement la silice pour retrouver une fusion normale.

L'émail de grès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les émaux de grès sont des émaux céramiques de haute température. Les émaux composés dans l’atelier du céramiste présentent une immense palette de glaçures, de textures et de coloris. En outre, la diversité des superpositions possibles enrichissent à l’infini les résultats au défournement. Pourtant, les composés chimiques qui les constituent se réduisent à quelques matières premières. Le travail antérieur[modifier | modifier le code] Le travail de Daniel de Montmollin[1] a orienté les investigations de nombre d’artistes. La différence entre la formule et la recette[modifier | modifier le code] Daniel de Montmollin travaille selon des formules chimiques : ses émaux sont identifiés en additions de molécules. Plusieurs paramètres en jeu[modifier | modifier le code] Fusion des ingrédients en émail[modifier | modifier le code] La formule d’un émail peut s’analyser en trois éléments : ex. : B2O3, Al2O3 etc. ex. : SiO2 Lisa Brizzolara

Jeanne Opgenhaffen Jeanne Opgenhaffen - « A Breeze Flows Over It » – 2006. On dirait des plumes ou des paillettes. Mais non, c’est de la céramique ! Jeanne Opgenhaffen – « How The Wind Blows ». Jeanne Opgenhaffen – « How The Wind Blows » – vue rapprochée. Jeanne Opgenhaffen – « Blauw Tussen Schijn En Zijn » – 1994. Jeanne Opgenhaffen – « Power Of Running Water » – 2006. Jeanne Opgenhaffen – « Power Of Running Water ». Jeanne Opgenhaffen – « Caracters and Numbers » . Jeanne Opgenhaffen – « Caracters and Numbers » – vue rapprochée . Jeanne Opgenhaffen – Boites en céramique.

Related: