background preloader

Les émaux de grès - Méthodes de recherche

Depuis 2004, chaque année, j'anime auprès de L'Institut Européen des Arts Céramiques de Guebwiller un stage sur les émaux de haute température. Les élèves de l'IEAC reçoivent une formation sur une année entière donnée par des professeurs permanents. Mais à cette formation viennent s'ajouter quelques stages « événements » assurés par des intervenants ponctuels. Ces stages sont ouverts et donc proposés à des candidatures externes. Dates des stages et tarifs des formations sont indiqués en temps voulu sur le site de l'IEAC. La formation que j'assure dure cinq journées et s'appuie sur le document ci-dessous. Une glaçure de grès (on peut aussi parler d’émail ou de couverte) est une variété de verre. On ajoutera donc à cette silice d’autres éléments, oxydes divers fournis par les minéraux pour abaisser ce point de fusion et obtenir un émail à une température exploitable de grésage de l’argile, en gros de 1200 °C à 1300 °C (nous reviendrons plus loin sur la notion d’eutexie). Exemple : CaO. MgO.

http://ledouget.fr/#methode

Related:  starlucas41

Histoire de glaçures A la recherche de l’eutectique Un certain équilibre Silice Alumine Parler des émaux ou bien des glaçures, si on se réfère à la vitrification et au verre, c’est une bonne façon de mieux explorer la surface des pots, de la céramique. Cet exercice demande une longue expérience et une envie constante de chercher au risque souvent de se perdre en chemin. Comme l’argile, les glaçures sont le résultat d’un équilibre entre la silice et l’alumine à une température et dans une atmosphère de cuisson données. L'émail de grès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les émaux de grès sont des émaux céramiques de haute température. Les émaux composés dans l’atelier du céramiste présentent une immense palette de glaçures, de textures et de coloris. En outre, la diversité des superpositions possibles enrichissent à l’infini les résultats au défournement.

Glaçures de basses températures, article technologique de Smart.Conseil Sommaire, Sur cette page : Les glaçures de basses températures, article technologique de Smart.Conseil Glaçures de basses températures pour 900-1100°C Les deux principales voies pour réaliser des glaçures de basses températures sont l'utilisation de frittes ou de matières premières naturelles très fondantes. Voici succintement un résumé de ces possibilités. 1) Les glaçures sans frittes : Jeanne Opgenhaffen Jeanne Opgenhaffen - « A Breeze Flows Over It » – 2006. On dirait des plumes ou des paillettes. Mais non, c’est de la céramique ! Le travail de Jeanne Opgenhaffen est à couper le souffle. Née en 1938 en Belgique, l’artiste utilise la délicatesse de la porcelaine pour créer des oeuvres fortes et dynamiques et donner du mouvement à son médium. On a envie de la toucher, de la caresser et on en oublierait presque le matériau de base, en général froid et statique.

Techniques de céramique: raku, terre sigillée, émaux, tour etc... Terre sigillée J’utilise deux techniques de cuisson pour mes terres sigillées Soit au four primitif Après polissage des pièces crues au galet, je les biscuite.Ensuite j’applique des sulfates à l’aide d’une éponge.Puis je dispose mes pièces dans le four primitif.Celui-ci est réalisé en briques ordinaires non cimentées.Il faut laisser l’air circuler.Je recouvre mes pièces avec des bûches de bois.J’allume mon feu par le dessus.Je laisse bien prendre, puis je recouvre le tout d’une tôle ondulée.Après cuisson, je défourne les pièces chaudes si je désire appliquer du crin de cheval. La Shed qui tourne: Recettes de glaçures et terre sigillée Pour quelqu'un comme moi (intense et passionné) faire des tests de glaçures trouver des recettes jouer à la chimiste c'est vraiment passionnant je dirais même que cela pourrait devenir obsédant!!! Que de matières premières, que de possibilitées, jamais il est possible de faire le tour de la question.....La question étant, quelle est la glaçure parfaite? Recette pour la terre sigillée Eau 10-14 tasses

EMAUX Retour à la page "pâtes céramiques" Retour à la page "techniques" Retour à la page d'accueil du site Daniel Raimboux Un émail (couverte, glaçure) est au départ un mélange de produits insolubles, broyés, qui fond à une température inférieure à la température de fusion de ses composants (eutectique). On mélange les produits en suivant une recette ; on ajoute ensuite une masse à peu près égale d’eau ; on obtient une suspension que l’on tamise fin. Recettes de glaçures et d'émaux pour la céramique et le raku Engobe pour raku nu : Kaolin .............................................. 50 Silice ............................................... 50 Raku nu blanc : - réaliser votre pièce avec une terre raku blanche, type raku natori, raku mitsu, ou autre - à consistance du cuir, polir avec une agathe, une ampoule électrique, un plastique... - répéter l'opération plusieurs fois pour obtenir une surface lisse et satinée - cuir la pièce - appliquer l'engobe (50% kaolin, 50% silice) au pinceau, par trempage ou au pulvérisateur - lorsque cette engobe est sèche, appliquer un émail fusible, par exemple fritte FR7 + 10% de kaolin - cuir à environ 900°C (la glaçure doit être brillante) - sortir du four et enfouir dans un bidon contenant du papier froissé, de la paille, des copeaux... - asperger d'eau : l'émail se détache par plaques - bien nettoyer la pièce de toute trace d'engobe - c'est fini ! Raku nu orange :

Related: