background preloader

Le roman graphique

Facebook Twitter

L'ascension du Haut Mal. « L’Arabe du futur » de Riad Sattouf : autopsie d’un succès. Le Monde | • Mis à jour le | Par Frédéric Potet Dans le tome II de son roman graphique, Riad Sattouf continue de raconter son enfance dans la Syrie des années 1970.

« L’Arabe du futur » de Riad Sattouf : autopsie d’un succès

Il faut appeler un chat un chat, écrivions-nous ici même il y a un an pour évoquer le « bide » du ­deuxième film de Riad Sattouf, Jacky au royaume des filles, six ans après le succès des Beaux Gosses (900 000 entrées). L’évidence se posait là en effet : avec 150 000 entrées payantes, ce long-métrage au budget de 8 millions d’euros sur le thème – complexe – de ­l’inversion des rapports de domination homme-femme n’avait pas trouvé son public.

Riad Sattouf, né en 1978 à Paris, était alors revenu à sa discipline d’origine, la bande dessinée, avec L’Arabe du futur. Dans ce roman graphique, il conte sa jeunesse en Libye et en Syrie, où son père, chantre du panarabisme, avait emménagé avec femme et enfants. Pas un sujet facile non plus, de prime abord. Une mise en avant exceptionnelle. Dans “L'Arabe du futur 2”, Riad Sattouf retourne à l'école. Un père toujours aussi fantasque, une institutrice terrifiante...

Dans “L'Arabe du futur 2”, Riad Sattouf retourne à l'école

Avec sa précision saisissante et son art du portrait, l'auteur signe le deuxième tome dessiné de son enfance syrienne. On avait l'intuition que rien ne se passerait comme dans les rêves d'Abdel-Razak Sattouf. De fait, « la villa de grand luxe » qu'il se promettait de construire sous peu est devenue, quand il l'évoque, « de haute qualité », mais elle n'est toujours qu'une chimère sur plan.

Il a les diplômes pour être maître de conférences à l'université de Damas, mais quand il sollicite l'appui d'un de ses cousins, un général proche du pouvoir syrien, il n'obtient qu'une humiliante indifférence, et il restera assistant. De ce père, né dans une famille syrienne très pauvre, et qui s'en est sorti en obtenant une bourse d'études à la Sorbonne, puis en décrochant un doctorat en histoire, Riad Sattouf (né en 1978) avait fait le pivot du premier tome de ses souvenirs de petite ­enfance. Au seuil de ce tome 2, Riad a 6 ans. Gaza 1956.

Le Photographe - La bande dessinée. L'ascension du Haut Mal. Un pacte avec Dieu - Will Eisner. Attention… Premier roman graphique de l'histoire… en tout cas premier album défini comme tel. le texte est encore dense et domine de beaucoup le volume accordé aux illustrations.

Un pacte avec Dieu - Will Eisner

Toutefois, on décèle quand même une vague ressemblance avec les romans graphiques tels qu'on les connaît aujourd'hui -le format reste simplement un peu plus austère. Mais, ne serait cette innovation du « roman graphique », se souviendrait-on encore aujourd'hui, avec une mémoire aussi vive, de ce Pacte avec Dieu ? L'album regroupe plusieurs histoires dont le point commun est de nous présenter la vie de familles juives vivant dans le Bronx des années 30. Vie souvent misérable, parfois ponctuée de bonheurs fugaces, plus certainement d'une mélancolie latente.

. + Lire la suite. Maus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maus

Maus est une bande dessinée écrite et dessinée par Art Spiegelman réalisée dans les années 1970 et 1980, aux États-Unis, à New York, traitant des persécutions des juifs dans les années 1930 et 1940, et notamment de la Shoah, en transposant le récit autobiographique du père de l'auteur dans un univers animalier, où les nazis sont représentés par des chats et les Juifs par des souris (Maus en allemand). Dédicasse à Paul Synopsis[modifier | modifier le code] Maus raconte la vie de Vladek Spiegelman, rescapé juif des camps nazis, et de son fils, auteur de bandes dessinées, qui cherche un terrain de réconciliation avec son père. Des portes d'Auschwitz aux trottoirs de New York se déroule, en deux temps (les années 1940 et les années 1970), le récit d'une double survie : celle de son père, mais aussi celle du fils qui se débat pour survivre au survivant. Première partie (Mon père saigne l'histoire)[modifier | modifier le code]