Typologie des langues

Facebook Twitter
Typologie des langues Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La typologie des langues est une méthode de classification des langues en fonction de plusieurs critères grammaticaux et linguistiques et non en fonction de leurs familles génétiques. Par ailleurs, s'il existe quelque 5 000 langues parlées dans le monde, on ne peut distinguer 5 000 systèmes différents. Il existe des schémas communs à des langues X ou Y qui n'ont pourtant pas de liens génétiques ni historiques. C'est l'observation de ces schémas qui permet d'établir une typologie. Existence de critères de classification des langues[modifier | modifier le code] Typologie des langues
Classificateur
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La typologie syntaxique est une branche de la typologie linguistique qui classe les langues selon l'ordre dans lequel les mots apparaissent à l'intérieur des phrases. L'applicabilité des typologies syntaxiques varie selon les langues, dont l'ordre des mots peut être plus ou moins strict : pour certaines il est strictement réglé, tandis que d'autres permettent au contraire de nombreuses permutations. Typologie syntaxique Typologie syntaxique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fréquence de distribution de l'ordre des mots dans les langues compilation réalisée par Russell S. Tomlin [ 1 ] , [ 2 ] Une langue SVO est, en typologie syntaxique , une langue dont les phrases suivent, généralement, un ordre sujet - verbe - objet . Langue SVO Langue SVO
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fréquence[modifier | modifier le code] Cet ordre est le plus fréquent, représentant environ 45% des langues[3]. Exemples[modifier | modifier le code] Japonais[modifier | modifier le code] Le birman est une langue analytique. Langue SOV Langue SOV
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir VSO. Fréquence[modifier | modifier le code] Langue VSO Langue VSO
Langue VOS Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fréquence[modifier | modifier le code] Cet ordre est le quatrième plus fréquent, représentant environ 3% des langues.[3] Utilisation majeure[modifier | modifier le code] Langue VOS
Langue OSV Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fréquence[modifier | modifier le code] Cet ordre est l'avant dernier en fréquence, représentant environ 1% des langues.[3] Utilisation majeure[modifier | modifier le code] Langues amériendiennes Langue OSV
Langue OVS Langue OVS Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fréquence[modifier | modifier le code] Cet ordre est le plus rare, représentant moins de 1% des langues.[3] Utilisation majeure[modifier | modifier le code]
Actant Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le terme d'actant s'oppose à celui de circonstant. Actant, fonction syntaxique et rôle sémantique[modifier | modifier le code] Les actants assurent chacun dans un énoncé une fonction syntaxique précise imposée par le schéma actanciel du mot envisagé, lequel impose aussi leur classe lexicale et souvent un trait sémantique. Actant
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Principe[modifier | modifier le code] L'étude de la structure d'actance nécessite de différencier trois types d'actants : le sujet des verbes transitifsl'objet des verbes transitifsle sujet des verbes intransitifs Structures majeures[modifier | modifier le code] Structure d'actance Structure d'actance
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Outre ce sens principal, l'accusatif peut également assurer différentes fonctions selon les langues. Différents emplois linguistiques de l'accusatif[modifier | modifier le code] En allemand[modifier | modifier le code] En allemand, l'accusatif s'emploie principalement pour indiquer le complément d'objet direct et son attribut, mais aussi obligatoirement après certaines prépositions (bis, durch, für, gegen, ohne, per, pro, um, wider) ou avec la postposition entlang (ex : den Fluss entlang = le long du fleuve). Il sert aussi dans l'opposition entre les compléments de lieu locatifs et directifs après les préposition « mixtes » exprimant une position (an, auf, hinter, in, neben, über, unter, vor, zwischen) : l'accusatif s'emploie pour marquer le directif (le lieu où l'on va ; question wohin ?) Accusatif
Ergativité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans les langues flexionnelles n'utilisant pas un tel système, le sujet d'un verbe, quelle que soit sa transitivité, est au nominatif, son objet direct à l'accusatif. Principes[modifier | modifier le code] Dans les langues flexionnelles à ergativité, la première fonction est représentée par le cas ergatif, la seconde par l'absolutif, généralement non marqué alors que dans les autres langues flexionnelles (majoritaires dans le monde), le sujet est au nominatif et s'oppose à l'objet à l'accusatif. Dans certaines langues à opposition nominatif / accusatif, on peut cependant trouver, de façon minoritaire, de telles constructions (cf. diathèse). Par exemple en français :