background preloader

Les TIC à l'école : proposition de taxonomies

Les TIC à l'école : proposition de taxonomies
Les TIC à l'école : proposition de taxonomie et analyse des obstacles à leur intégration Robert Bibeau Introduction En 1985, le ministère de l'Éducation du Québec [1] publiait son premier Plan de développement de la micro-informatique à l'école (Gouvernement du Québec, 1985). Vingt ans plus tard, à la faveur de la Réforme, le Ministère a introduit la compétence transversale TIC (technologies de l'information et de la communication) dans le nouveau Programme de formation de l'école québécoise. Vingt ans d'effort et d'investissement et pourtant ce que l'on dit et ce que l'on écrit sur l'intégration des TIC en classe au Québec et probablement ailleurs dans le monde n'a pas changé. Une première difficulté concerne les ressources didactiques. Selon Durpaire (1997), Pour indexer ces ressources d'enseignement et d'apprentissage (REA), il faut les classer selon leur nature, leurs caractéristiques et leurs usages. 1. 2. 2.1. 2.2. Related:  Intégration et appropriation du numérique

Le coût d’acquisition d’un ordinateur et de solutions TIC* | L'actualité informatique de la CMA14 pour les artisans 1 juin 2010. Le matériel informatique, les périphériques et les services constituent des postes de coût très souvent sous-évalués quand ils ne sont pas complétement oubliés lors de la création ou de la reprise d’une entreprise. Cet article fait apparaître une idée de budget qu’il faut consacrer aux TIC* - dans l’idéal – pour une Très Petite Entreprise (TPE). Nous faisons notre estimation sur la base d’une activité ne nécessitant qu’un seul ordinateur et pour laquelle le chef d’entreprise utilise quelques solutions TIC* nouvelles comme le coffre-fort électronique, la signature électronique et le fax par l’intermédiaire de l’ordinateur. Bien sûr, il est possible de baisser ce budget si on fait abstraction de quelques lignes onéreuses comme l’appareil photo numérique ou Acrobat Pro. De plus, vous aurez peut-être déjà un ordinateur que vous pourrez mettre à disposition de votre entreprise… L’année suivante, le coût des TIC* peut être évalué à environ 2000 euros.

Le guide de mise en œuvre du numérique éducatif Numérique, leviers d’apprentissage et littératie Les réseaux numériques constituent aujourd’hui le principal vecteur de diffusion des savoirs. Ces compétences sont aujourd’hui désignées par les chercheurs en sciences de l’information et de la communication par les termes de littératie ou de translittératie, c’est-à-dire l’ensemble des compétences (lecture, écriture, navigation, organisation) permettant à un individu d’évoluer de façon critique et créative, autonome et socialisée dans l’environnement médiatique contemporain. Le numérique ne se limite donc pas aux questions de matériel, d’équipement et d’infrastructure, c’est avant tout une démarche pédagogique d’ensemble qui redéfinit les temps et les lieux d’apprentissage et qui s’appuie sur l’ensemble de l’équipe pédagogique. Objectif du guide Guide au format PDF (pour écran) Ce guide est là pour aider les équipes pédagogiques à conduire des actions cohérentes pour la mise en oeuvre du numérique dans leur établissement. Quatre jalons

guide des usages pédagogiques de l'iPad Gestion de la production et livraison / Le commerce électronique / Comprendre / Menu Gauche / Ce site est destiné plus particulièrement aux entreprises qui désirent mener à bien leur projet d'intégration des TIC pour améliorer leur compét Pour que le commerce électronique se développe il faut que la gestion de la chaîne logistique soit optimale A quoi cela sert ? La bonne gestion de la chaîne logistique (approvisionnement, production, livraison) est un critère de différenciation essentiel pour les cybermarchands, au même titre que la sécurité de paiement. En effet, il est inutile d'avoir une boutique virtuelle visible du monde entier si l'on est incapable de livrer n'importe où en moins de 48 ou 72 heures. Les entreprises devront adapter leur logistique à la demande des cyberconsommateurs si elles veulent voir leur nombre augmenter. Outre le respect des délais de livraison qui apparaît comme essentiel, les entreprises en ligne devront aussi veiller améliorer leurs offres en fonction des critères suivants : Comment cela marche ? La livraison numérique : La livraison physique : Lorsqu'il s'agit d'un bien matériel non numérisable, le problème de la livraison va se poser pour chaque transaction. 1. 2. 1. 2. 3. Comment font-ils ?

Les caractéristiques à chercher et celles à fuir pour trouver des TIC réellement pédagogiques Le terme « éducatif » est accolé à plusieurs applications ainsi qu’à plusieurs technologies. Au-delà du marketing et de l’engouement de la nouveauté, comment juger de leur réel potentiel éducatif? Une étude tente d’en identifier les caractéristiques. Dans les dernières années, plusieurs études ont amélioré notre compréhension des processus d’apprentissage. Intitulée Mettre l’éducation dans les technologies éducatives : les leçons des sciences de l’apprentissage, l’étude permet d’identifier les applications et les technologies susceptibles de constituer des outils éducatifs. Les auteurs de cette étude affirment qu’il faut rechercher des applications et des technologies qui répondent à certaines caractéristiques, et, inversement, qui s’éloignent d’autres caractéristiques. Les caractéristiques à privilégier… Selon les auteurs, une application ou une technologie est susceptible de revêtir un potentiel éducatif si elle : … Et celles à fuir!

Le Web 2.0 et les profs Dix-sept auteurs pour se demander comment le Web 2.0 transforme au travail enseignant : on peut déjà dire, en ce qui les concerne, qu’il leur permet d’engager le dialogue et de partager leur plume, en s’affranchissant de l’unité de temps et de lieu d’une réunion à l’ancienne, pour échanger et même accorder leurs points de vue. Les possibilités offertes par le Web 2.0 ne sont pas nouvelles, et les pistes d’exploitation qui émergent datent parfois même d’avant Internet [1] Cependant, la grande facilité d’utilisation des dernières applications favorise la massification et l’intensification de ces usages. Il n’est en particulier plus nécessaire d’être réunis à un endroit et à un moment donnés pour pouvoir travailler. S’informer et se formerLes associations d’enseignants en ligne telles que Les Clionautes, WebLettres, Sésamath ou Docs pour Docs ont été le premier signe, dans notre profession, de l’émergence du Web 2.0. Échanger pour se former Construire ensemble Du plaisir de la mise en réseau

La productivité des TIC La productivité des TIC 30 mars 2007 Pour poster un commentaire Les travaux d’Erik Brynjolfsson, du MIT, contribuent utilement à la compréhension de l’économie contemporaine. Dans « Information, Technology and Information Worker Productivity : Task Level Evidence », il décrit le gain de productivité qu’apportent les TIC. Les travaux consacrés à ce sujet sont rares. Dans l’attente de cette expérience, on entend des sottises comme le trop fameux paradoxe de Solow, « on voit des ordinateurs partout, sauf dans les statistiques de productivité ». Brynjolfsson a focalisé son étude sur une entreprise de « chasseurs de têtes ». L’étude a porté sur les flux d’information et la productivité : messagerie, consultations de la base de données, production (contrats réussis) en nombre et délai. On s’attend à trouver que l’utilisation des TIC accélère le travail : il n’en est rien. Les plus efficaces occupent une position centrale dans les flux d’information. Pour lire un peu plus : -

Educational App or Digital Candy? Helping Parents Choose Quality Apps for Kids - Association for Psychological Science News There are now over 80,000 apps marketed as “educational” in the Apple app store, the majority of which are targeted towards children and even babies. Parents are led to believe that these apps provide real learning opportunities for their children, but scientific research suggests that many of the apps are nothing more than digital candy. “Many apps marketed as ‘educational’ are basically the equivalent of sugary foods,” says Kathy Hirsh-Pasek of Temple University, co-author on a new report investigating educational apps. In the comprehensive report, an interdisciplinary team of researchers including Hirsh-Pasek, Jennifer Zosh (Penn State University, Brandywine), and Roberta Michnick Golinkoff (University of Delaware) seeks to provide parents, educators, and app designers with an evidence-based guide they can use to evaluate apps for real educational benefits. Avoid apps that keep children’s attention through passive activities, like repetitive swiping.

Le modèle WebQuest pour encourager et évaluer l'effort personnel et le travail Déroulement de l’atelier : Notre exposé oral s’est appuyé sur un dossier de photocopies distribué aux participants, lesquels disposaient aussi d’un ordinateur leur permettant de suivre notre présentation sur la page web de l’atelier disponible à l’adresse ci-dessous : Introduction : Comme le dispositif que nous avons mis en place correspond à une démarche d’innovation, notre introduction s’est appuyée sur cette définition de Philippe Meirieu : « Innover, c’est inventer des modèles et des outils pour résoudre des problèmes qui émergent dans une ambition éducative. » Voir le diaporama d’introduction : Élaboration du dispositif : Nous avons tenu à insister sur les « petits moyens » employés et les pré-requis technologiques modestes de l’enseignant de langue vivante pour l’élaboration du dispositif (graticiels, matériel peu onéreux, investissement formation basique). Résultats et conclusion :

Baromètre TIC Par rapport au 1er semestre 2012, les professionnels des TIC ont, presque en majorité, stabilisé leur activité. Mais les taux de croissance du chiffre d'affaires et autres indicateurs d'activité sont négatifs. Seule la part du CA dédiée à l'investissement continue à progresser. ¤ Le chiffre d'affaires 44,0 % des professionnels déclarent un CA stable au 1er semestre 2013 par rapport au 1er semestre 2012. Pour la première fois, la proportion des dirigeants annonçant une diminution de leur CA (33,2 %) est plus importante que la proportion de ceux concernés par son augmentation (22,8 %). ¤ Les autres indicateurs d'activité Par rapport au 1er semestre 2012, la stabilité de l’activité prédomine encore chez les répondants, particulièrement en ce qui concerne les taux de renouvellements des contrats récurrents (75,5 %) et le CA moyen des projets gagnés (62,0 %). La part des services récurrents dans le chiffre d’affaires atteint en moyenne 39 %. ¤ Les investissements ¤ La Recherche & Développement

Related: