background preloader

Pratiques des ados

Facebook Twitter

Non ! Les écrans ne sont pas responsables ! Non !

Non ! Les écrans ne sont pas responsables !

Les écrans ne sont pas responsables de retards du développement chez l’enfant ! , s’énerve, avec raison, le psychologue, psychanalyste et « geek » Yann Leroux (@yannleroux, blog), auteur notamment des Jeux vidéo, ça rend pas idiot ! Ou de Mon psy sur internet. Une tribune énervée en réponse à quelques amalgames… Une tribune qui nous rappelle une vieille interview… où le plus surprenant finalement est qu’il doive quasiment se répéter… Des professionnels de l’enfance (pédiatres, orthophonistes, psychologues) ont publié dans le journal Le Monde daté du 31 mai 2017 une tribune alarmante, ils affirment que les écrans sont dangereux pour la santé des enfants et appellent à la mise en place de recherches sur ce sujet.

Dans le domaine de la psychologie de la santé, nous avons maintenant cinquante années d’études sur les effets des écrans sur le développement des enfants si l’on prend en compte les études sur la télévision. Que les écrans captent l’attention est un fait. Génération connectée. Comment la protéger ? Mickaël Landreau, l'annonce de votre nomination a été assez rapide après la descente du FCL en Ligue 2.

Génération connectée. Comment la protéger ?

Les contacts étaient bien avancés depuis un moment ? Les contacts n'étaient pas avancés. Dans mon for intérieur, j'avais envie qu'on puisse me solliciter par rapport à Lorient. Cela s'est accéléré après le dernier match de barrage contre Troyes. Ados : comment mieux réussir au collège grâce à Internet. "Dans quelle mesure les pratiques numériques des adolescents peuvent-elles favoriser leur mobilisation scolaire?

Ados : comment mieux réussir au collège grâce à Internet

", tel est le questionnement de départ de Nicole Mouisset-Lacan. Quelles sont les pratiques numériques des moins de 20 ans en France ? Génération hyper-connectée : décodage. Les internautes en colère après la dernière mise à jour de Snapchat. 01net.

Les internautes en colère après la dernière mise à jour de Snapchat

Le rapport à l'agressivité. La faute aux jeux vidéo ? L'erreur de Pécresse, la naïveté des gamers - Politique. Dans une interview à France Inter, Valérie Pécresse a mis sur le même plan alcool, drogues et jeux vidéo comme cause fondamentale du décrochage scolaire.

La faute aux jeux vidéo ? L'erreur de Pécresse, la naïveté des gamers - Politique

Mais son erreur pourrait être tout à la fois plus subtile et bien plus grave qu'il n'y paraît. Pour la millionième fois, le bal est ouvert et c’est Valérie Pécresse qui, cette fois, s’autorise la première danse. Interrogée hier sur France Inter à propos des tests salivaires qu’elle souhaite mettre en place dans les lycées, l’ex-Ministre du gouvernement Fillon III sous Sarkozy et actuelle présidente de la région Île-de-France a répondu tout de go que les addictions étaient à la source du décrochage scolaire en France. Et plus exactement : « Il y a un fléau en Île-de-France, c’est le décrochage scolaire. Soutenir les compétences psychosociales des adolescents : Jeudevi. Dans le prolongement de leur recherche européenne intitulée STRONG (Supportive Tools for Resilient, Opend-minded and Non-violent Grass root work in schools), avec le GIRFAS Bretagne (Askoria, ex-IRTS de Bretagne), l’équipe de Jeudevi, sous la direction de Christophe Moreau, propose des repères pour l’action dans les établissements scolaires du second degré.

Soutenir les compétences psychosociales des adolescents : Jeudevi

Après une seconde année de mise en œuvre dans un collège, auprès de 6è SEGPA, nous avons fait un bilan qui a permis de regrouper la professeure principale, le principal adjoint, les éducateurs de rue, et l’équipe de JEUDEVI. Nous reprenons ici 13 séquences, issues de cet entretien, qui durent en tout un peu plus de 6 minutes… (le bilan a été fait autour d’un repas, d’où les bruits parasites !!)

Objectifs de l’action Contribuer à une atmosphère scolaire qui promeut le bien-être et la non violence. Mobiliser l’établissement, les parents et l’environnement social dans ces évolutions. Ecoutez le bilan Téléchargez le Carnet de bord. 110 avril 2016. « Pouvez-vous dire à ma mère que je ne fais rien de mal sur Internet ? » Jeunes en TTTrans : transversalité, transitions, transformations.

Le projet « Jeunes en TTTrans », coordonné par l’équipe de la Chaire de recherche sur la jeunesse de l’EHESP, a pour objectif le développement de politiques locales de jeunesse intégrées* dans 3 territoires bretons : les quartiers de Kervénanec et de Bois-du-Château à Lorient, Morlaix Communauté et la Communauté de communes de Moyenne-Vilaine-et-Semnon.

Jeunes en TTTrans : transversalité, transitions, transformations

Ce projet est le 1er lauréat du Programme d’investissement d’avenir (PIA) de l’Etat français, porté par le Commissariat général à l’investissement (CGI) visant à promouvoir « des projets innovants en faveur de la jeunesse dans les territoires ». L'adolescent connecté : consommateur ou créateur de numérique ? Les vies rêvées des adolescents. Narcisse, Nicolas Gent, Flickr 2012 “Les réseaux sociaux, ce n’est pas la vie”, “Il passe son temps sur son portable”...

Les vies rêvées des adolescents

Que fait cette jeunesse qui perd son temps à tapoter sur son smartphone ? C’est un peu ce que traduit Alain Finkielkraut le 19 octobre 2009 quand il déclare : “Internet, c’est n’importe quoi” en marge des débats au forum de Libé. Le numérique a apporté au monde des adolescents un nouvel espace-temps dématérialisé. Ils ont accès, en permanence, à un espace de créativité, d’expression et parfois de confessions. Anne CORDIER : ados et réseaux sociaux, fantasmes d'adultes ? Selon l'institut IPSOS, les jeunes de 13 à 19 ans passaient en moyenne en 2015, 13h30 par semaine sur Internet contre 12h20 en 2012.

Anne CORDIER : ados et réseaux sociaux, fantasmes d'adultes ?

Cette intensification de la connexion des jeunes s'accompagne d'un équipement familial mais surtout personnel en forte croissance puisque 68% d'entre eux possèdent un smartphone utile avant tout pour écouter de la musique et 73% d'un ordinateur qui permet de voir des vidéos et d'aller sur les réseaux sociaux. Cet usage croissant des réseaux sociaux préoccupe les adultes et particulièrement les parents d'abord parce que 50% des jeunes surfent la nuit mais surtout parce que « les propos délictueux et les agressions verbales sont fréquents sur les plateformes où on peut agir anonymement, sans s'exposer aux regards des autres, et disparaître en un clic de souris » Le numérique et les parents "Pourquoi les adultes fantasment-ils sur les addictions supposées des adolescents au numérique ?

Dans quel monde informationnel naviguent les jeunes ? Je suis Ton Pair… ou Apprendre ensemble à Grandir Connectés. Share Tweet Email Anne Cordier est maître de conférences en Sciences de l’information et de la Communication à l’Université-ESPE de Rouen.

Je suis Ton Pair… ou Apprendre ensemble à Grandir Connectés

Nouvelles vidéos pour les parents. Smartphones et tablettes, les ennemis du sommeil. Deux études révèlent un usage croissant des écrans à l’heure du coucher, et au-delà. Une veille numérique néfaste à la santé des enfants, et des adultes. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Pascale Santi Ils se disent surpris. « Ça nous a étonnés qu’autant d’enfants de CM1 et CM2 aient un portable. Nous, on a eu notre premier téléphone en troisième… » C’est ainsi que Mary, Adélaïde, Thibault, Nassim, Thomas, et d’autres élèves de 1re en sciences et technologie du management et de la gestion du lycée Jeanne-d’Arc de Colombes (92), commentaient, jeudi 10 mars, les résultats de l’enquête « Le sommeil des jeunes, pays des écrans en veille », qu’ils ont menée, encadrés par les associations Réseau Morphée et e-Enfance, auprès de six cents élèves du CE2 à la 4e, à la fin de 2015.

Harcèlement sexuel à l’école : est-ce la faute des réseaux sociaux ? « C’est la faute aux réseaux sociaux ! ». Parents, animateurs, professeurs, CPE, personnels de direction : tout adulte en relation avec des adolescents constate la large place que les outils numériques ont pris dans leur vie. Ils sont partout, tout le temps, marquant des formes d’intrusions nouvelles dans la sphère familiale, scolaire ou privée. La recherche en éducation dresse pourtant un tableau nuancé de l’impact des usages numériques des jeunes et de leurs effets sur leur socialisation ou leur scolarité. Mais les nouveaux coupables des dérives adolescentes sont tout trouvés pour nombre d’adultes : indomptables réseaux sociaux, téléphones à bout de doigts, violences à portée de clic.

Infographie : les usages vidéo des 6-14 ans comparés à ceux des 15 ans et + Stories, la réponse d'Instagram à la tyrannie du like. Le like tue le partage, de l'aveu même du patron d'Instagram. Instagram ne s’est pas embarrassé : pour répliquer à Snapchat qui lui a volé la place de réseau social préféré des jeunes, le réseau social a tout simplement copié la fonction phare de son concurrent, les Stories. Le nouveau format s’appelle aussi «Stories» et permet de la même manière de publier des photos et des vidéos qui disparaissent au bout de 24h. Ces contenus s’affichent en haut du fil d’actualités de l’application. Contrairement aux photos et vidéos du fil, il n’est pas possible de les liker — et c’est tout sauf un détail. Les 3 nouvelles applications préférées des jeunes (et ce que cela révèle sur les tendances) Par Barbara Chazelle, France Télévisions, Direction de la Prospective Snapchat est devenu un refuge pour les ados qui tentent de fuir leurs parents sur Facebook mais aussi les commentaires violents, les insultes ou encore la pression sociale liée au taux d’engagement de leurs posts.

La plateforme a largement fait parler d’elle cette année mais d’autres applications ont aussi su les séduire. Pokémon Go, qui est incontestablement le carton de cet été, mais aussi Musical.ly et Bitmoji ont été adoptées massivement et en très peu de temps par les jeunes et révèlent des tendances lourdes en termes d’usage. Les « booktubeurs », prescripteurs de lecture pour jeunes internautes.

Des communautés de conseils de lecture en vidéos se démocratisent et, comme elles attirent les jeunes internautes, elles attirent à leur tour les maisons d’édition. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Violaine Morin Une récente étude Ipsos pour le Centre national du livre (CNL) montre que non, les jeunes qui passent leur vie devant un écran ne lisent pas forcément moins qu’avant Internet. Ils lisent différemment. Entre autres relatives « nouveautés » commentées par le président du CNL, Vincent Monadé, le rôle des « booktubeurs », des lecteurs qui partagent sur Youtube leurs dernières trouvailles et leurs conseils de lecture. Ces 5 ados que j'ai découvert sur Instagram et ce qu'ils m'ont appris. Les 11-18 ans sur les réseaux sociaux ça donne quoi ? L’association Génération Numérique a mené une enquête en janvier 2016 auprès des 11-18 ans, pour mieux connaître leurs usages sur les réseaux sociaux (enquête en ligne réalisée du 7 au 28 janvier auprès de 6451 élèves âgés de 11 à 18 ans).

L’initiative. Internet et réseaux sociaux : regard d'un jeune sur des pratiques de jeunes. Mis en ligne le mardi 9 février 2016. 31 jeunes d’un lycée général et technologique ont été interviewés par Valentin, 20 ans, en juin 2015 sur leurs pratiques d’information (notamment dans le cadre de leur parcours personnel). NOS ADOS EN DANGER ! 1ER ENSEIGNEMENT DU BAROMETRE 2016 DE LA SANTÉ VISUELLE. Le niveau de scolarité des parents influence leurs compétences numériques. L'enquête réalisée auprès de pères et de mères d'enfants d'âge scolaire par le Centre facilitant la recherche et l'innovation dans les organisations (CEFRIO) à la demande du ministère de l'Éducation du Québec portait sur cinq compétences numériques : sociales, opérationnelles, mobiles, navigation et recherche d'information, créatives. A day in the digital life of teenagers. With each generation the public consciousness conjures up a new fear for our youth: where once it was rock ‘n’ roll, today the concern is that teenagers’ lives are dominated by digital media.

The worry is that the digital deluge may affect their capacity to learn, to converse, to spell, and more besides. Have they no time for the leisurely face-to-face conversations of old, for spending time with family, or even for a good night’s sleep uninterrupted by the glowing screen of a smartphone? I spent a year with a class of 13-year-olds to find out. This year of fieldwork meant spending time with them at school, at home, with friends and online. Rather than concern for their welfare, I found myself encouraged at how well they managed the huge influx of digital devices and content that now fill their lives. “Formes de régulation parentale des pratiques numériques adolescentes” Mickael Le Mentec, est ingénieur de recherche à l’Université Rennes 2.

Il est docteur en sciences de l’éducation, chercheur rattaché au laboratoire CREAD, membre du GIS (Groupement d’Intérêt Scientifique) *M@rsouin qui regroupe des chercheurs travaillant sur les questions d’usages numériques. Dans sa thèse, soutenue en 2010, M. L'addiction des ados et adultes au mobile est assez comparable. Comment les jeunes vivent-ils et apprennent-ils avec les nouveaux médias. Les jeunes et Internet: guide pédagogique et ludique.

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles. Le guide. Qui sont les Mobile-Addicts ? Edutopia. Do 13-Year-Old‘s Even Know What Facebook, Google+, Snapchat, Vine and Twitch are? Lexique usages du numérique par les jeunes.

Ados : le partage du rien sur Internet. Pratiques numériques et informationnelles des jeunes. Les jeunes ruraux : zoom sur une population en pleine mutation, 15. Adolescents et réseaux sociaux. Infographie : les jeunes et les réseaux sociaux. Des pratiques numériques à reconnaitre. Des pratiques numériques à reconnaitre. Usages et engagement numériques des jeunes. La journée de travail des générations Y et Z va vous étonner. Que regardent nos enfants ? La génération connectée ne l'est pas seulement à l'infotainement.

Ados : le numérique et les pratiques culturelles. La mise en scène de la vie privée en ligne par les adolescents. Les jeunes et les réseaux sociaux, qu'y font-ils ? Ce que veulent les jeunes : des contenus authentiques, pertinents, divertissants, au design irréprochable. L’info et les jeunes : comment décrypter les nouvelles pratiques numériques. L'univers des adolescents français : étude qualitative exploratoire auprès des jeunes de 14 ans.