background preloader

Coopérer, entreprendre différemment

Facebook Twitter

Parier sur une marque collective. Bannière.

Parier sur une marque collective

Les industriels qui se fédèrent sous une signature commune s'en félicitent. C'est une réponse efficace à une concurrence de plus en plus féroce, quelle que soit l'activité. Naboco, trois syllabes pour trois mots : nature, bois et couleur. Présentée lors du dernier salon Eurobois, cette nouvelle signature vient d'être consacrée Lyon d'or de l'innovation 2005. Download. Pourquoi l’entreprise du futur sera collaborative. Tout le monde s’accorde à reconnaître que les nouvelles technologies bouleversent le quotidien de leurs clients et de leurs salariés.

Pourquoi l’entreprise du futur sera collaborative

Pourtant, les entreprises peinent encore à transformer leur organisation en intégrant les mutations numériques. La transition vers un mode de production plus collaboratif est pourtant indispensable à leur survie. D’autant qu’elle pourrait les rendre bien plus compétitives. Un matin, les employés de Poult, un groupe toulousain de biscuiterie qui fournit de grandes enseignes de distribution, se sont rendus à l’usine, mais pas pour occuper leur poste. « On a stoppé les machines, et on leur a demandé comment ils voulaient travailler dans le futur », explique Alexandre Dandan, « manager de l’innovation » du groupe – plutôt que « directeur de l’innovation », « dans un souci de déhiérarchisation ». Ce matin-là, des décisions « assez fortes » ont été prises, comme la suppression… du comité de direction.

"Les salariés sont capables de reprendre leur entreprise en SCOP" La Loi Macron arrive aujourd’hui au Sénat.

"Les salariés sont capables de reprendre leur entreprise en SCOP"

Un amendement y a été glissé par le gouvernement pour amoindrir un peu plus la portée du droit à l’information des salariés en vue d’une reprise d’entreprise, pourtant adopté l’été dernier dans la loi Economie sociale et solidaire (lire ESS : la loi Florange réduite à peau de chagrin). Patrick Lenancker, président de la Confédération générale des SCOP (Sociétés coopératives et participatives), réaffirme le bienfondé de cette procédure d’information qui peut déboucher sur la reprise de l’entreprise par les salariés. Les besoins sont là. Une étude de l’Observatoire BPCE estime que 37000 salariés ont perdu leur emploi faute de reprise de 2383 PME de 10 à 49 salariés en 2012. Les Français connaissent-ils l'entrepreneuriat social? Un Français sur trois a déjà entendu parler de l’entrepreneuriat social, 64% de l’économie sociale et solidaire.

Les Français connaissent-ils l'entrepreneuriat social?

Soit plus de 7% par rapport à 2013. Laura Zimer, chargée de communication au sein du réseau Ashoka, note une évolution positive pour la troisième édition du Baromètre de l’entrepreneuriat social, publié par Convergences en partenariat avec le cabinet KPMG, le mouvement des entrepreneurs sociaux le Mouves et Ashoka. Des salariés au conseil d’administration : un pas vers la cogestion ? Crédits photo : CMS Bureau Francis Lefebvre Caroline Froger-Michon, avocat, département social, CMS Bureau Francis Lefebvre.

Des salariés au conseil d’administration : un pas vers la cogestion ?

Plusieurs dispositifs permettaient déjà aux salariés de participer aux organes de direction (en application des statuts dans les SA, en tant que représentants des salariés actionnaires, ou en tant que représentants du comité d’entreprise). Le dispositif mis en place par la loi de sécurisation de l’emploi vient s’ajouter aux dispositifs existants et présente un caractère obligatoire. Ainsi, désormais, les sociétés qui emploient, à la clôture de deux exercices consécutifs, au moins 5 000 salariés permanents en ce compris ceux de leurs filiales, directes ou indirectes, dont le siège social est fixé sur le territoire français, ou au moins 10 000 salariés permanents dans le monde, et qui ont pour obligation de mettre en place un comité d'entreprise, doivent prévoir dans leurs statuts que le conseil d'administration comprend des administrateurs représentant les salariés.

Coop FR et l’OCCE publient Les entreprises coopératives, support de cours à destination des enseignants. Afin de permettre aux lycéens d’appréhender la pluralité du monde économique, Coop FR, organisation représentative du mouvement coopératif, et l’Office Central de la Coopération à l’Ecole (OCCE) publient l’édition 2014 du support de cours Les entreprises coopératives, réalisé par Jean-François Draperi, sociologue (Cnam/Cestes) et rédacteur en chef de la Revue internationale de l’économie sociale (Recma).

Coop FR et l’OCCE publient Les entreprises coopératives, support de cours à destination des enseignants

Parce qu’elles ont pour objectif de répondre aux besoins économiques et sociaux de leurs membres, et non pas de rémunérer le capital, les entreprises coopératives sont des acteurs du développement et de la démocratie économique. Ce livret pédagogique, destiné aux enseignants de sciences économiques et sociales ainsi qu’aux intervenants ayant à présenter les coopératives et le mouvement coopératif, est construit comme un manuel scolaire. Crédit Agricole : des pubs qui posent question. Dès qu'ils franchissent la porte de leur banque coopérative, les sociétaires sont « chez eux ».

Crédit Agricole : des pubs qui posent question

D'où la formule à l'entrée de la maison natale de Alphonse Desjardins, à Levy (Québec) : « Bienvenue chez vous ! ». Alternativement prêteurs et emprunteurs, les sociétaires se prêtent de l'argent entre eux pour échapper à la voracité des usuriers et des banquiers. C'est le principe même. Comme l'a très bien rappelé, en 1994, Jean-Claude Pichon (alors directeur de la FNCA) dans son remarquable guide de l'administrateur (guide en six fascicules, rassemblés dans un luxueux coffret, édité par la fédération à l'occasion du centenaire... et dont nous avions eu la primeur).Comme l'éclaire toute l’œuvre de Frederic Guillaume Raiffeisen Après l'avoir longtemps escamotée, les dirigeants-profiteurs du Crédit Agricole Mutuel mettent l'expression banque coopérative à toutes les sauces... mais ils ont perdu le sens des mots et des réalités.

. - Thiers. - cotsoc14. Les sociétés coopératives ouvrières de production (Scop) Le projet des sociétés coopératives ouvrières de production (Scop) est de permettre aux salariés de maîtriser leur activité professionnelle et de partager équitablement le pouvoir, les décisions et les fruits de leur travail. 1 700 entreprises sont organisées sous cette forme dans l'industrie et les services.

Les sociétés coopératives ouvrières de production (Scop)

Les Scop sont régies par une loi de 1978 actualisée en 1988 et en 1992. Ce sont des SA (sociétés anonymes) ou des SARL (sociétés anonymes à responsabilité limitée). Elles emploient plus de 36 000 salariés pour un chiffre d'affaires global de 3,1 milliards d'euros. Ces « entreprises partagées » où s'invente une nouvelle forme de travail. Durant sa semaine de travail, Fatima Lamyne, 47 ans, prospecte le marché et rencontre des clients pour leur proposer ses services de secrétariat administratif.

Ces « entreprises partagées » où s'invente une nouvelle forme de travail

Quand elle décroche une mission, elle travaille chez elle, dans le Val de Marne, et se fait payer sur facture. Cette facture, c’est la Coopérative d’activité et d’emploi (CAE) dont elle fait partie qui l’encaisse. En contrepartie, la CAE lui verse chaque mois un salaire, dont le montant est calculé selon le chiffre d’affaires prévu de son activité. La qualité des relations sociales dans les Scop » Le blog des scop en Rhône-Alpes. Par Michel Rohart, Directeur de l’Union Régionale des Scop Dans le lien quotidien qui nous unit aux Scop de Rhône-Alpes, nous pouvons constater à quel point le statut coopératif permet l’émergence de modèles originaux de gestion des relations humaines.

La qualité des relations sociales dans les Scop » Le blog des scop en Rhône-Alpes

La double qualité de salarié-associé et la nécessité de s’appuyer sur un projet collectif fédérateur transforment les relations sociales, et constituent un défi quotidien pour le management. Les lois de la coopération. Recensé : Tom R. Tyler, Why People Cooperate. The Role of Social Motivations, Princeton University Press, Princeton, 2011, 232 p., $ 35.

Le livre que Tom R. Décembre 2012 by Regards Regards. Actionnaire, salarié... à qui appartient l'entreprise? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Xavier Hollandts et Bertrand Valiorgue (chaire alter-gouvernance de France Business School ) Un débat est actuellement en train de s'engager sur la place à accorder aux salariés lors des cessions et reprises d'entreprises. Le projet de loi sur l'économie sociale et solidaire (ESS) qui doit venir devant le Parlement au mois de novembre est susceptible de créer à l'article 11 et 12 un droit d'information préalable des salariés en cas de transmission d'une entreprise saine. Les réactions patronales ne se sont pas faites attendre et font ressurgir un clivage classique entre patrons et salariés.

Du côté patronal, on met en avant la nécessité absolue de respecter le secret des affaires, afin que ce type de transaction puisse aller à leur terme. Positivez ! Coopérez ! La place de la coopération dans les nouvelles formes de l’économie. Photo by familymwr on Flickr Le journal Le Monde a publié récemment un dossier sur les rencontres LH Forum consacré à l’économie positive. Cela fait écho notamment à la finalisation du rapport sur l’économie positive réalisé sous l’autorité de Jacques ATTALI qui est engagé depuis plusieurs années dans le microcrédit. L’ouverture du regard de l’économie sur le moyen et long terme ainsi que sur l’ensemble des effets dits collatéraux est incontestablement une bonne nouvelle.

Connecting the Collaborative Economy. Entreprendre est aussi une valeur de gauche… Scop : le retour gagnant d’une solution d’avenir - 1. Remises au goût du jour, les sociétés coopératives attirent beaucoup de jeunes entrepreneurs, séduits par un modèle où "l’humain n’est pas une variable d’ajustement". Elle appartenait au groupe néerlandais Circle Printers, l’imprimerie Hélio Corbeil est aujourd’hui le bien commun de ses salariés. En février, le tribunal de commerce de Meaux a donné son accord à la reprise de la société par 80 d’entre eux, réunis en Scop (société coopérative et participative). Les ex-employés détiennent désormais la majorité du capital et des droits de vote. Écolonomies, Entreprendre et produire autrement.

Portail:FabLab - Intercoop. ALOE - Alliance pour une Economie Responsable Plurielle et Solidaire. Manille, Philippines 15 au 18 octobre 2013. Coopérer c’est… investir dans notre communauté. SOCIALE ET SOLIDAIRE, L'ECONOMIE QUI SAIT OU ELLE VA - une vidéo Actu et Politique. Coopérer, c'est entreprendre différemment. Coopérer c’est… l’humain d’abord! Rapport de l'ONU sur le role des cooperatives dans le developpement social. Les coopératives, des entreprises socialement responsables par nature ? Débats de Coopfr. A l'issue de son Assemblée générale annuelle, Coop FR organisait le 15 juin 2011 un débat ‘’Coopératives et responsabilité sociale des entreprises’’. Coopérer : tout un programme ! Coopération – Il faut oser! La mondialisation a mis à mal le néolibéralisme économique. Et si on construisait des parcs éoliens coopératifs ?

Et si la production d’énergie était écologique, démocratique, et participative ? Cahier spécial du Devoir sur la coopération à télécharger. Coopératives et modèle de développement: l'expérience suédoise. Le capitalisme coopératif : ce que le monde rural nous apprend de l'économie. Avec Georges Lewi et Pascal Perri Jean-Louis Chambon reçoit Georges Lewi, professeur à HEC et Pascal Perri, économiste, tous deux auteurs du livre Le défi du capitalisme coopératif. Vers_un_projet_de_societe_Forum_regionaux.pdf - Powered by Google Docs.

Le coopératisme: une vieille idée qui a beaucoup d'avenir. Le paradigme coopératif : proposition renouvelée pour répondre aux attentes de la société actuelle - Fourni par Google Documents. Les secteurs et le mouvement coopératif québécois: portrait et défis. Entreprises coopératives : de l’or aux Scop. Rapport de l'OIT sur l'ESS. Les coopératives, vers un entreprenariat plus solidaire. Synthèse des Universités d'Automne 2009 de Coopaname. Colloque du CESTES - 10/12/2010 - Intervention de Nathalie Delvolvé. Quel projet de société pour demain? Manifeste du coopératisme (1940)

Pour que le mouvement coopératif devienne puissant dans notre province, il faut absolument que tous nos coopérateurs s’entendent sur les mêmes principes essentiels. Or, préciser et répandre la vraie doctrine coopératiste, voilà un des principaux objectifs que s'est fixé le Conseil Supérieur de la Coopération. Les actionnaires ont-ils tous les droits. En gagnant en taille, les coopératives risquent de perdre leur âme. Ségolène Royal: les entreprises participatives : Altaïr. Vidéo : l'entrepreneuriat social selon Jean-Marc Borello. L'entrepreneuriat social, un mouvement de pensée inscrit dans le capitalisme.