background preloader

Coopérer

Facebook Twitter

France 3 - Édition des initiatives - 30 septembre 2016. La Blockchain libère les "entraves" de l'économie collaborative. Economie du partage : Paris fait du 3 en 1 en sept jours. Visuel du documentaire de Canal+, Global Partage (réal: Dimitri Grimblat, CAPA Prod.)

Economie du partage : Paris fait du 3 en 1 en sept jours

Quand Paris se mue pour quelques jours en capitale mondiale du partage, elle ne fait pas les choses à moitié. Foire de Paris, parvis de l'hôtel de ville, Cabaret Sauvage et une bonne autre dizaine d'autres lieux proposent de nombreux événements pour vivre au rythme de l'économie collaborative jusqu'au 7 mai. Bernard Stiegler : « Nous entrons dans l’ère du travail contributif » Consommation Collaborative.

Partager les solutions. Jan In't Veld : Focus on vision. Danah boyd : pourquoi avons-nous peur des médias sociaux. A l'occasion de la conférence SXSW qui se tenait mi-mars à Austin, Texas, la sociologue de Microsoft, danah boyd, a donné une très intéressante conférence sur "le pouvoir de la peur chez les publics en réseaux" dont elle a publié le transcript sur son site.

danah boyd : pourquoi avons-nous peur des médias sociaux

Son intérêt pour cette question, comme elle l'explique, vient du fait qu'elle travaille particulièrement sur les cultures adolescentes et les rapports des jeunes aux nouvelles technologies (voir les nombreux articles que nous avons consacré aux travaux de cette chercheuse). Dans ce cadre, elle observe notamment l'intimidation en ligne et est souvent confrontée aux problèmes que les jeunes rencontrent via les réseaux sociaux. Et si on enseignait vraiment le numérique ? Il faut relancer la Déclaration d'indépendance du cyberespace proclamée en... 1996 Le Monde.fr | | Par Olivier Ertzscheid, maître de conférences à l'université de Nantes.

Et si on enseignait vraiment le numérique ?

Brainstorming : la créativité de groupe en question. Nous avons fréquemment mentionné Jonah Lehrer dans nos colonnes.

Brainstorming : la créativité de groupe en question

Ce jeune neuroscientifique, blogueur et écrivain, a le don pour éclairer les sujets souvent complexes de la cognition de manière claire et originale. Dans un récent article pour le New-Yorker, il s’est penché sur le phénomène de l’intelligence collective, et notamment sa forme la plus ancienne et la plus commune, le « brainstorming ». Le brainstorming en question Le brainstorming, nous explique-t-il, est né peu après la fin de la Deuxième Guerre mondiale, à l’instigation d’Alex Osborn, publicitaire en vue de l’époque. Son principe est le suivant : dans une même pièce, les participants exposent toutes les idées créatives susceptibles de leur passer par la tête.

Problème, explique Lehrer, cette technique est loin d’être aussi efficace qu’on veut bien le dire. Image : Vaut-il mieux brainstormer avec soi-même qu’avec les autres ?

Pearltrees

ContenuSFormation. 1.

ContenuSFormation

Rendez-vous sur zeemaps : www.zeemaps.com 2. Cliquez sur "create a map" : une boite de dialogue s’affiche 3. Remplir le formulaire Map Name : rentrer le nom de votre carte (n’hésitez pas à faire des tests) Map type : laisser "general" et surtout cochez "wiki map", si vous souhaitez avoir plusieurs collaborateurs à la carte. Cycle de séminaires : “La cohésion sociale par ses acteurs” Les collectivités territoriales sont aujourd’hui les principaux acteurs des politiques de cohésion sociale à travers l’aide sociale à l’enfance, la protection maternelle et infantile, la prise en charge du handicap et de la perte d’autonomie, les dispositifs d’insertion sociale et économique, etc.

Cycle de séminaires : “La cohésion sociale par ses acteurs”

Le département, officiellement reconnu comme le “chef de file de l’action sociale”, a connu une montée en puissance spectaculaire. Les dépenses ont connu une progression continue (24,3 milliards d’euros en 2009). Mais les communes et intercommunalités jouent un rôle tout aussi important dans de multiples registres : accueil de la petite enfance, prise en charge de la dépendance, insertion sociale, etc. Dès lors, ce cycle a pour ambition de répondre à une série d’interrogations :Comment mieux répartir les compétences et coordonner l’action des différents échelons territoriaux dans le domaine social ? Programme du cycle de séminaires : ContenuSFormation.

«Un vrai modèle de sortie de crise» Claude Alphandéry est à l’économie sociale et solidaire (ESS) ce que Stéphane Hessel est à l’indignation : un porte-voix infatigable.

«Un vrai modèle de sortie de crise»

Président du Conseil national de l’insertion par l’activité économique et du Laboratoire de l’économie sociale et solidaire, il plaide sans relâche pour une économie où les hommes, l’environnement et les territoires passent avant le profit. Une économie humaine insuffisamment explorée pour sortir de la crise par le haut. Quel est l’état des lieux pour les entreprises coopératives en France ? Il y a un mouvement vers l’économie sociale et solidaire, notamment pour les Sociétés coopératives et participatives (Scop), mais aussi pour les mutuelles ou les Sociétés coopératives d’intérêt collectif (Scic).

En dix ans, nous sommes passés de 1 500 à 2 000 Scop en France, qui emploient 40 000 salariés pour 3,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Coopératives, capital sympathie. Le capital appartient aux employés, les dirigeants sont élus sur la base d’une voix par salarié.

Coopératives, capital sympathie

Bienvenue dans le monde des Scop, société coopérative ouvrière de participation. L’appellation évoque un univers que l’on croit disparu, celui de la fraternité ouvrière, au temps des utopies socialistes de la fin du XIXe siècle. L'entreprise coopérative : un modèle anti-crise.