background preloader

Sazicot

Facebook Twitter

Sand

CAPES

BON POUR LA TETE. Accueil. Novelas/Edition. Sociologie de Lille - COLLECTIF DEGEYTER. Introduction I / De la ville industrielle aux reconversions tertiaires Une ville habitée par les ouvriersL’explosion de la production textile - La condition ouvrière - Les travailleurs migrants Une ville façonnée par la bourgeoisieLes « maîtres du Nord » - Lille, ville « haussmannienne » ?

Sociologie de Lille - COLLECTIF DEGEYTER

- Les industriels et le logement ouvrier Une ville remodelée par la reconversionRestructuration textile et conséquences sociales - Le pari de la tertiarisationII / La métropolisation comme salut ? Conjurer la crise par la réforme du gouvernement local : aux origines de la « métropole du Nord »Une pensée d’État - Une réappropriation rapide par les élus locaux et le patronat De quoi la métropolisation est-elle le nom ? Biblioteca Digital del Real Jardín Botánico. Détermination d'une espèce - 2. Les Mauvais Jours Finiront - Lille. Lutter contre la grossophobie – Comment être un.e meilleur.e allié.e? — dix octobre. Vous êtes nombreux.ses à m'avoir demandé comment, en tant que personne non-grosse, combattre la grossophobie au quotidien.

Lutter contre la grossophobie – Comment être un.e meilleur.e allié.e? — dix octobre

Tout d'abord, merci. Traiter de Lisbonne. Lisbonne regorge encore d’un nombre important de petits artisans.

Traiter de Lisbonne

Parmi ceux-ci, un torréfacteur à l’ancienne qui utilise encore le bois pour griller dans ses machines les grains verts importés du Brésil ou de Colombie. Initiation a la botanique. Loop-s. Matériaux pour cerveau.

Travail, ton univers impitoyable

AMAZING WITCHES. Humour. Economie. Sociologie anthropologie et histoire des femmes. Antiracisme. Vega écologie. Femmes, racisme, islamophobie. Pro sexe. Féminismes divers inclusif. Les jeux vidéos sous l'analyse. COUIRE. Se faire du bien. Spiritualité. BD. Les livres qui m’ont appris à (mieux) écrire. Je vous propose régulièrement des bibliographies, selon divers angles ou niveaux d’expertise.

Les livres qui m’ont appris à (mieux) écrire

Voici aujourd’hui la liste des ouvrages qui m’ont personnellement aidée à me former à l’écriture, puis à améliorer ma plume. Quand j’ai décidé de devenir scénariste, à l’aube des années 2000, il y avait encore peu de formations professionnelles en France. La formation du CEEA m’intéressait beaucoup mais d’une part j’étais beaucoup trop jeune pour candidater et par ailleurs, j’avais déjà un enfant, ce qui ne simplifiait pas les choses. Par chance j’étais bilingue et volontaire. Je me suis donc retroussé les manches pour apprendre seule les bases de la dramaturgie. Que la récente interview accordée à France Médias ne vous donne pas la fausse impression que le parcours fut rapide, ni facile.

WORKS - elise-morin. Le blog photo » Tout savoir maintenant. Björk ! Björk se dévoile, plus vulnérable que jamais.

Björk !

Son nouvel album, Vulnicura – le désespoir fait musique –, laisse transparaître l'âme d'une artiste autrefois extrêmement timide et secrète. Morceau par morceau, elle documente avec une honnêteté impitoyable sa séparation déchirante avec son ex-compagnon, l’artiste plasticien Matthew Barney. Flair infaillible Björk partage sa vie entre la nature de l'Islande et l'hyperactivité de New York, où elle vient de faire l'objet d'une exposition au MoMA.

▲ JEUNES CREATIONS (4/5) : Laura Henno + Agnès Geoffray. Patent Wall Art Prints and Posters par QuantumPrints.

SF robot dystopia

L'auteur doit-il gagner sa vie à écrire ? (digression) Qu’on ne s’attende pas à trouver ici autre chose que doute et incertitude.

l'auteur doit-il gagner sa vie à écrire ? (digression)

De mon côté, il n’était pas question de devenir écrivain, en 1980, après 4 ans de travail industriel, j’avais démissionné sur un coup de tête, puis fait délibérément 3 semaines d’intérim pour annuler la démission et toucher un peu de chômage, plus les 3 sous que j’avais mis de côté lors des déplacements à l’étranger, pour m’offrir un an avec cours de philo à Paris VIII (grande année avec la découverte pas à pas d’Adorno et de la logique de Hegel, plus les cours de Deleuze, Lyotard, Châtelet) et aussi des cours de musique (j’en ai au moins gardé un peu d’apprentissage du souffle).

A nous le temps des sorcières, par Naïké Desquesnes (Le Monde diplomatique, septembre 2014) Une vieille dame, laide et pauvre, affairée devant un chaudron.

A nous le temps des sorcières, par Naïké Desquesnes (Le Monde diplomatique, septembre 2014)

Personnage aussi fascinant que repoussant, la sorcière des contes de fées semble avoir toujours existé, au fond de sa forêt, prête à se glisser dans nos imaginaires. Or cette figure a une histoire, faite de femmes en chair et en os, ostracisées et persécutées entre le XVIe et le XVIIIe siècle. Et, sans cette histoire, on ne peut comprendre les origines du capitalisme. C’est ce que nous dit Silvia Federici, universitaire américaine, marxiste et féministe, dans une analyse menée avec une limpidité réjouissante.

Regards - Les nouveaux visages de l’extrême droite. Bernard Stiegler : « Le marketing détruit tous les outils du savoir » - Société de consommation - Basta ! Texte publié intégralement dans la revue Soldes [1], que vous pouvez vous procurer dans l’une de ces librairies ou lors de l’événement organisé au Point éphémère à Paris le 24 mars (voir à la fin de l’article).

Bernard Stiegler : « Le marketing détruit tous les outils du savoir » - Société de consommation - Basta !

Vaisseau de ligne Art Print Illustrations par QuantumPrints.

Divers