background preloader

Secteur Secondaire

Facebook Twitter

En France, l’industrie manufacturière loin d’être tirée d’affaire. Sites menacés, exportations en baisse, destruction d’emplois… après un rebond en 2017, la situation des entreprises redevient inquiétante.

En France, l’industrie manufacturière loin d’être tirée d’affaire

LE MONDE ECONOMIE | 24.10.2018 à 06h23 • Mis à jour le 25.10.2018 à 07h07 | Par Denis Cosnard L’aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord) dans l’impasse. La fabrique de glaces Nestlé de Beauvais vouée à une fermeture rapide par son nouveau propriétaire Froneri, avec la suppression de 317 postes. Le grand site Ford de Blanquefort (Gironde) menacé lui aussi. Sans oublier l’usine de compteurs à gaz Itron de Reims, en passe d’être délocalisée en Pologne… La France est-elle en train de replonger dans une crise industrielle, comme en 2009, lorsque la chute de l’économie avait provoqué une spectaculaire vague de fermetures d’usines ? Pour l’heure, le nombre de sites qui se créent reste légèrement supérieur à celui de ceux qui disparaissent, selon le cabinet Trendeo. Le commerce extérieur français reste catastrophique. Edouard Philippe dévoile ses projets de « reconquête industrielle » Le premier ministre était en visite, lundi, sur le site de Valeo à Bobigny pour présenter ses projets pour l’industrie.

Edouard Philippe dévoile ses projets de « reconquête industrielle »

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Denis Cosnard Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? Depuis des années, à chaque changement de gouvernement, la nouvelle équipe, confrontée au déclin accéléré de l’industrie, annonce la mise en place d’une politique toujours plus offensive afin de redresser la situation. Emmanuel Macron et Edouard Philippe n’échappent pas à la règle. Lundi 20 novembre, le premier ministre devait se rendre avec 9 ministres dans une entreprise jugée exemplaire, l’équipementier automobile Valeo à Bobigny (Seine-Saint-Denis), pour présenter ses projets de « reconquête industrielle ». Lire aussi : Priorité aux finances publiques avant sur nouvelle baisse de charges Il y a urgence.

Les nationalisations de 1982 et leurs antécédents. Les APIs permettent de charger des scripts : géolocalisation, moteurs de recherche, traductions, ...

Les nationalisations de 1982 et leurs antécédents

Les APIs permettent de charger des scripts : géolocalisation, moteurs de recherche, traductions, ... Services visant à afficher du contenu web. Services visant à afficher du contenu web. Le temps des ouvriers - 1/4 = Le temps de l'usine. Le temps des ouvriers - 2/4 = Le temps des barricades. Le temps des ouvriers - 3/4 = Le temps à la chaîne. Le temps des ouvriers - 4/4 = Le temps de la destruction.

Armement

Aéronautique. AgroAlimentaire. Artisanat. Automobile. BTP. Construction Ferroviaire. Construction Mécanique. Construction Navale. Electronique. Electroménager. Energétique. Industrie du Bois. Industrie Chimique. Industrie Papetière. Industrie Pharmaceutique. Industrie Spatiale. Industrie Textile. Production Energie. Sidérurgie.

A EssilorLuxottica, la lutte de pouvoir continue entre les Français et les Italiens. 13h00 , le 10 mars 2019 Et si la fête était déjà finie entre les mariés de l'an 2017, le français Essilor, numéro un mondial des verres correcteurs, et l'italien Luxottica, champion planétaire des montures de lunettes?

A EssilorLuxottica, la lutte de pouvoir continue entre les Français et les Italiens

Ensemble, ils cumulent un chiffre d'affaires de 16,2 milliards d'euros et pèsent en Bourse plus de 44 milliards d'euros. Publiés ce vendredi, leurs premiers résultats combinés ont été mal accueillis. À la clôture, le titre EssilorLuxottica terminait à -6,30 %. Pourquoi un tel désamour envers ce géant de l'optique décidé à éradiquer la malvoyance dans le monde et porté par un marché exponentiel? Le bel équilibre gravé dans les accords de rapprochement a volé en éclats le 5 novembre 2018. Une fois de plus, la "fusion entre égaux" présentée aux marchés financiers et aux opinions publiques attachées à leurs fleurons économiques n'aura été qu'un leurre. Benjamin Coriat : «La France n'a plus de politique industrielle depuis 25 ans : il est temps de s'y remettre !» La France a fermé 190 usines en 2015. Même si des usines ouvrent encore dans l'Hexagone, le solde continue d'être négatif.

La France a fermé 190 usines en 2015

Le déclin industriel français se poursuit. Le pétrole atteint des records de prix bas, l'euro est faible, les taux d'intérêt bas et les clients européens de la France vivent un contexte économique favorable. Et pourtant, la France continue de fermer des usines et son secteur secondaire se réduire comme peau de chagrin. C'est en effet la principale conclusion du recensement effectué par le cabinet Trendeo pour l'année 2015. Pourtant, la France continue d'ouvrir des usines.

La Fabrique de l'avenir. Le brief éco. Présidentielle : les industriels entrent en campagne. Dix-neuf fédérations industrielles annoncent leur programme mardi 4 avril et se projettent dans l'après élection présidentielle.

Le brief éco. Présidentielle : les industriels entrent en campagne

Seize propositions au total pour accompagner le prochain président de la République dans un plan de reconquête, après deux décennies de désindustrialisation Il n'est jamais trop tard pour bien faire. Nous sommes à 19 jours du premier tour de l’élection et voilà que nos industriels décident de battre le pavé. Ils ne présentent pas de candidat mais vont avoir, eux aussi, leurs affiches sur les murs des grandes villes de France à partir de mardi 4 avril. Il ne s'agit pas d'une énième campagne de publicité.