background preloader

AgroAlimentaire

Facebook Twitter

Travail dissimulé, fraude sur les étiquettes : les multiples abus d'un groupe agro-industriel breton. L’affaire se passe à Grâces, en périphérie de Guingamp, au cœur de l’agro-industrie bretonne. Ici, il n’est pas rare de croiser des habitants qui ont un temps travaillé pour le groupe Cheritel, un important grossiste local qui approvisionne les enseignes Leclerc, Intermarché, Auchan, Carrefour, Système U, Aldi, ou encore Quick et KFC. Via ses quatre sociétés, Cheritel distribue, mais aussi découpe, transforme, conditionne et expédie des fruits et légumes.

L’entreprise, qui revendique 45 millions d’euros de chiffre d’affaires et 120 salariés, est dirigée depuis plus de 30 ans par Jean Cheritel, que certains de ses anciens collaborateurs aiment surnommer « le Bernard Tapie de Guingamp ». C’est dans les années 1980, à une période où les intermédiaires agricoles prennent du poids, que ce fils de paysans bretons réalise une ascension rapide dans le commerce de gros. 47 000 heures de travail dissimulées entre 2012 et 2016 Des salariés mal-logés qui reversent leurs loyers à...

Mort de Jérôme Bonduelle, directeur général de Bonduelle, fauché à vélo.

Lactalis

Nestlé. Danone. Sucre: de Brindisi, une raffinerie alimente le bassin méditerranéen. Yaourts : huit entreprises de l'industrie laitière soupçonnées d'entente sur les prix. L’agroalimentaire vu de l’intérieur, intoxication ? Christophe Brusset. Les Américains boudent la malbouffe et font plonger les résultats des industriels. Le géant américain de l’agroalimentaire Kraft Heinz, connu pour son ketchup et ses biscuits d’apéritif, a dévoilé une dépréciation massive qui a fait basculer ses comptes dans le rouge au quatrième trimestre, ainsi qu’une enquête de l’autorité américaine des marchés sur sa comptabilité.

Les Américains boudent la malbouffe et font plonger les résultats des industriels

Ces nouvelles ont fait plonger son titre à Wall Street, de 27,46% à 34,85 dollars, soit son niveau le plus bas depuis la fusion entre Kraft Foods et Heinz mi-2015. C’est la pire séance boursière du groupe en près de quatre ans. Web FS agroalimentaire 021116. Sociétés : Patrick Ricard : décès d'un grand patron de l'industrie. Le fils de l'inventeur du mythique pastis de Marseille a succombé a 67 ans à un malaise cardiaque ce vendredi après-midi.

Sociétés : Patrick Ricard : décès d'un grand patron de l'industrie

Le président de Pernod Ricard, numéro deux mondial de spiritueux, est décédé subitement vendredi après-midi. Patrick Ricard, 67 ans, a succombé des suites d'un malaise cardiaque sur l'île familiale de Bendor (Var). Cash investigation - Industrie agro-alimentaire : business contre santé / intégrale. En difficulté, Mondelez (Biscuits Lu) change de patron. Le groupe agroalimentaire américain Mondelez, propriétaire entre autres des biscuits Lu et Oreo, a annoncé mercredi le départ de sa PDG Irene Rosenfeld sous la pression de deux financiers influents et alors qu'il traverse une passe difficile.

En difficulté, Mondelez (Biscuits Lu) change de patron

Elle va céder les rênes en novembre et sera remplacée par Dirk Van de Put, le PDG du groupe agroalimentaire canadien McCain Foods. Mme Rosenfeld, 64 ans, gardera la présidence du conseil d'administration jusqu'au 31 mars 2018. A cette date, M. Van de Put assumera les fonctions de directeur général et de président du conseil d'administration. Avant McCain Foods, qui vend des surgelés dont des frites, M. C'est "un patron mondialiste, qui a vécu et travaillé sur trois continents différents, avec une profonde expérience et connaissance des activités importantes et des opérations commerciales aussi bien dans les marchés émergents que développés", a dit de son successeur Mme Rosenfeld, citée dans le communiqué. "Cash Investigation". Lobbying agroalimentaire : non, mais allo l'ANIA... Pour réussir un bon lobbying, notamment dans l'agroalimentaire, il faut notamment se mettre les politiques dans la poche.

"Cash Investigation". Lobbying agroalimentaire : non, mais allo l'ANIA...

En y mettant les formes, évidemment, avec une invitation alléchante… C'est ainsi qu'est née la Communauté du bien manger. Cette opération de lobbying a permis aux industriels de réunir de nombreux parlementaires pour une photo de famille… Le sénateur Les Républicains Michel Raison était parmi les hommes politiques qui avaient ce jour-là posé devant le photographe. "Vous allez me dire que c'est un club de lobbyistes… C'est ça en partie, mais ce n'est pas une honte de faire du lobbying", dit-il à la journaliste qui vient l'interroger au Sénat.

"Il y a beaucoup de lobbyistes qui viennent ici. La collaboratrice de Michel Raison a interrompu un instant la rencontre. Extrait de "Industrie agroalimentaire : business contre santé", un film de Sandrine Rigaud avec Guillaume Coudray diffusé le 13 septembre à 20h55. Les parades de l'agro-alimentaire contre le code 5 couleurs. ENQUÊTE - L’industrie agro-alimentaire a multiplié les angles d’attaque dans sa lutte contre le code à 5 couleurs.

Les parades de l'agro-alimentaire contre le code 5 couleurs

Entre les courriers aux parlementaires et aux ministres, son infiltration des comités scientifiques, la stratégie s’est révélée payante. Les tractations autour du code couleur nutritionnel sont loin d’être achevées. La loi est votée, mais le décret d’application doit encore en définir le cadre précis. Aucun calendrier n’est annoncé pour le moment. Le ministère a accepté de mener avant cela des tests en conditions réelles d’achat. Deux ministères en opposition. Communauté scientifique et les acteurs économiques. LU (biscuiterie) Pour les articles homonymes, voir LU.

LU (biscuiterie)

L'une des deux tours de l'usine historique de LU dont la restauration s'est achevée en 1998 pour coiffer ce qui est désormais Le Lieu unique. LU, anciennement Lefèvre-Utile, est une marque française de biscuits emblématique de la ville de Nantes[1],[2]. L'entreprise LU et ses bâtiments sont devenus emblématiques de la ville de Nantes. À partir de 1899, un ensemble architectural original a été constitué, améliorant les conditions de travail, même s'il s'est aujourd'hui rétracté avec l'automatisation et la réduction des effectifs.

Une partie des anciens locaux a été transformée en centre culturel, Le Lieu unique. Portrait de Louis Lefèvre-Utile (1858-1940)[3], fils de Jean-Romain Lefèvre et Pauline-Isabelle Utile. Des boîtes en carton permettent par la suite d'emporter ses produits afin de les offrir. La naissance du Petit-Beurre LU en 1886.

Il invente un produit original inspiré des biscuits d'Angleterre où il a fait de nombreux voyages. Autres références.