background preloader

Co-construction du savoir : une nouvelle façon d’apprendre et d’enseigner

Co-construction du savoir : une nouvelle façon d’apprendre et d’enseigner
En réalité, cette dichotomie entre l’apprentissage et la co-construction, c’est-à-dire entre la simple mémorisation d’une référence stable et la construction d’une nouvelle référence provisoire traverse l’ensemble du champ culturel et des méthodes associées de transmission. De la même façon que le musée se situerait plutôt du côté de l’apprentissage, puisqu’il repose sur des références existantes et historiquement légitimées, la performance artistique se situerait davantage du côté de la co-construction, puisque la nouveauté absolue de la référence ou l’absence de référence elle-même sont constitutifs de la performance. Dans le même esprit, l’enseignement traditionnel – qui continue de privilégier des pédagogies unidirectionnelles – se situerait logiquement du côté de l’apprentissage, tandis que l’enseignement contemporain – qui privilégie des méthodes actives théorisées notamment par Pestalozzi, Freinet et Montessori – se situerait davantage du côté de la co-construction.

http://www.co-construire-avenir.org/publications/dossier/co-construction-du-savoir-une-nouvelle-facon-dapprendre-et-denseigner

Related:  Sciences de l'éducationMéthodes pédagogiques ?? qqles réflexions...Cognition & communicationDossier didactique

Peut-on motiver sans récompenser? 4 pistes efficaces Vous souvenez-vous de notre article sur les récompenses et la gamification paru il y a quelques semaines? De nombreux commentaires y ont été apporté, et notamment cette question récurrente : si récompenser était une très mauvaise idée, comment faire alors pour motiver sans? Comme présenté dans le précédent article, des expériences comparatives ont été menées, et à chaque fois que l’on utilisait des récompenses pour une tâche créative et / ou intellectuelle, celle-ci était toujours moins bien effectuée que si aucune récompense n’était promise. Les récompenses, argent, médaille, points, n’entraînent pas une motivation mais une stimulation qui ne parvient in fine pas à motiver la personne. La stimulation vient de l’extérieur, alors que la motivation vient, elle, directement de l’individu. Les 7 défauts de la carotte et du bâton :

Vulgaris: Apprentissage et Co-construction : un "axe de réflexion" pour la CST En redéfinissant la culture comme un ensemble de références partagées, on fait assez vite émerger deux grandes méthodes pour "faire du culturel" : l'apprentissage et la co-construction. Mais au-delà des méthodes, on peut utiliser cet axe d'étude pour réinterroger l'ensemble des facettes de la culture scientifique et technique. Un nouvel axe structurant de notre domaine ou une n-ième réflexion capillotractée ... À vous de juger! La culture : des références partagées Innovation et émotion Et si l'innovation était une question d'émotions? Faisons le tour des émotions dites de base Tout d'abord la joie.

L’avenir est-il à l’antidisciplinarité Nous vivons dans un monde plus interconnecté que jamais et toujours plus complexe, rappelle Sophie Lamparter (@sophielamparter), responsable de l’équipe interdisciplinaire et directrice associée de Swissnex San Francisco, une agence publique privée qui tisse des partenariats entre entreprises suisses et américaines dans le domaine de la science, de la technologie, de l’art et de l’innovation, en introduisant la 3e session de la 11e édition de la conférence Lift à Genève. Pour relever cette complexité, il nous faut devenir plus intelligents de manière exponentielle et collectivement, à la manière des essaims d’oiseaux qui parcourent les cieux. Encore nous faut-il des perspectives, des savoir-faire, des expériences et adopter des approches multidisciplinaires. Pour cela, il nous faut des gens qui nous apprennent à dépasser le cadre de leur propre discipline pour nous aider à voir la grande image, le grand dessin.

éclairage, réflexions Philippe Meirieu L'usage de l'expression "méthode pédagogique" est extrêmement extensif dans la littérature pédagogique. De manière très générale, on peut cependant distinguer trois acceptions dominantes... D'une part, l'expression désigne un courant pédagogique cherchant à promouvoir certaines finalités éducatives et suggérant, pour cela, un ensemble plus ou moins cohérent de pratiques : c'est en ce sens que l'on peut parler des "méthodes traditionnelles", des "méthodes nouvelles", des "méthodes actives", des "méthodes Freinet", etc. Ce qui fait alors l'unité de ces méthodes c'est l'inspiration générale qui les guide et qui les amène à utiliser, en les ordonnant à un projet éducatif cohérent, diverses situations et divers outils. Ainsi voit-on que les trois usages de l'expression "méthode pédagogique" sont ordonnés sur un axe qui va du plus général au plus précis, d'une inspiration à un outil, d'une théorie à un instrument.

Le non verbal et la formation Comment se tenir face à un groupe ? Faut-il être assis ou debout ? Quelle est la bonne distance par rapport à la classe ou aux participants ? Quelle place ont les gestes, le regard ou la posture dans la communication de l'enseignant ou du formateur ? Inspirés par les recherches en proxémique ou par les techniques utilisées dans d'autres domaines de la communication, quelques auteurs ont tenté de donner des éléments de réponse.

Classe média : frise chronologique collaborative des médias Il s’agit de réaliser collaborativement une frise chronologique dynamique sur les médias, afin que les élèves sachent situer dans le temps les principales inventions médiatiques (presse, radio, télévision, web) et la législation sur le sujet. Voir la frise dynamique des élèves : Cliquer sur l’image pour visionner la frise dynamique. Et le tableau complété par les élèves (et corrigé par moi-même avant publication). Modalités: discipline : classe média (voir progression 2014-2015)niveau : 5edurée : 1hmatériel : un vidéoprojecteur, ordinateurs, liaison internet, compte gmaillieu : CDI (ou salle informatique)

"Pédagogie : le devoir de résister" - intervention de Philippe Meirieu "Pédagogie : le devoir de résister" Si la haine de la pédagogie était tout simplement la haine de la démocratie ? "Nous avons le devoir de résister : résister à notre échelle et partout où c’est possible, à tout ce qui humilie, assujettit et sépare. Pour transmettre ce qui grandit, libère et réunit". Cerveau et apprentissage, ou les bienfaits de la neuroéducation Aimeriez-vous savoir ce qui se produit dans le cerveau de vos élèves lorsqu’ils apprennent ? Aimeriez-vous connaître les effets qu’ont vos interventions pédagogiques sur le cerveau de vos élèves ? Aimeriez-vous savoir pourquoi certains élèves ont plus de difficultés que d’autres à réaliser certains apprentissages ?

Les sciences participatives : un super levier pour apprendre Dans une galaxie lointaine, très lointaine, les sciences participatives, aussi nommées sciences citoyennes, se déployaient avec ardeur. Elles formaient une des principales dynamiques d’apprentissage offrant à chacun une opportunité de s’investir à la hauteur de sa motivation. Si l’idée que la masse de citoyens contribuent à l’avancement de la science par la démultiplication de questions, d’actions, ou d’observations minuscules mais répétées, paraît de la science-fiction, la vitalité du phénomène est bien réelle. Non content de faire du co-voiturage, de créer des banques collaboratives, de monter et financer des projets de façon directe et collective, voici que le «monde du co» s’attaque désormais au bastion de la science. Voilà que s’inventent depuis le début des années 2010 les sciences participatives.

Apprentissage, motivation, émotion : comment apprenons-nous Le cerveau est l'objet le plus complexe de l'univers connu, et c'est de sa compréhension que dépendra l'avenir de nos technologies futures et singulièrement l'intelligence artificielle et la robotique. A l'Inria, Frédéric Alexandre dirige le projet Mnémosyne, chargé de développer des modèles computationnels de notre fonctionnement cérébral, dans le but de développer à terme des agents autonomes, robotiques ou logiciels, qui soient physiologiquement crédibles. Autrement dit, dont l'architecture sera analogue à celle du cerveau humain.

Related: