background preloader

Classement

Facebook Twitter

Des Français inventent le classement « Wikipédia » des universités. Dans la famille des palmarès des universités mondiales, le dernier-né est français : il s’agit du « Wikipedia Ranking of World Universities », fruit du travail de José Lages, directeur du département de physique à l’institut Utinam (CNRS-Université de Franche-Comté) et de Dima Shepelyansky, membre du laboratoire de physique théorique de l’université de Toulouse 3.

Des Français inventent le classement « Wikipédia » des universités

Comme son nom l’indique, il se distingue des autres classements en mesurant l’influence des établissements grâce aux liens et références proposées par les 17 millions de pages Wikipédia. Quatre établissements français figurent parmi les cent premiers : l’École normale supérieure, l’École polytechnique, l’université de Strasbourg et l’institut polytechnique des sciences avancées. Lire aussi : Le classement de Shanghaï affole les universités, pas les étudiants. Des classements internationaux plus influents mais toujours imparfaits. L’Europe lance officiellement son classement des universités. Recevez nos newsletters : L’Union européenne a donné le coup d’envoi ce jeudi de son nouveau classement des universités.

L’Europe lance officiellement son classement des universités

Sa mission : contrer le classement de Shanghaï, souvent défavorable aux universités européennes. Les Français l’ont rêvé. L’Europe l’a fait. Le premier classement européen des universités vient officiellement d’être lancé. Il s’agit de contrer l’omniprésence du classement de Shanghaï et des palmarès anglo-saxons, peu favorables aux écoles et universités européennes. Il est encore un peu tôt pour savoir si les universités françaises s’en sortiront mieux avec ce nouveau classement. Un classement «ouvert aux établissements du monde entier» Le classement ne se limitera pas à l’Union européenne ,mais «sera ouvert aux établissements du monde entier», souligne Androulla Vassiliou.

Classements internationaux : les nouveaux espoirs des universités françaises. COMMUNIQUES DE PRESSE - Communiqué de presse - Un nouveau classement de 500 universités. Commission européenne Communiqué de presse Bruxelles, le 17 décembre 2012 Un nouveau classement de 500 universités Cinq cents établissements d’Europe et du reste du monde devraient participer au nouveau projet de classement international des universités lancé par la Commission européenne et dévoilé aujourd’hui.

COMMUNIQUES DE PRESSE - Communiqué de presse - Un nouveau classement de 500 universités

Ce nouveau classement, appelé U-Multirank, se distinguera de ce qui se fait jusqu’ici par une évaluation fondée sur une palette plus large d’indicateurs de résultat, et se veut un guide de l’offre universitaire plus réaliste et facile d’utilisation. Le palmarès 2012 des villes où il fait bon étudier. Pour la 6e année consécutive, l'Etudiant a passé au crible une quarantaine de villes étudiantes.

Le palmarès 2012 des villes où il fait bon étudier

Résultats ? La consécration cette année pour Toulouse, Grenoble et Montpellier, le top 3 du classement général des villes de plus de 8.000 étudiants. Et parce que Paris ne peut pas toujours être comparée au Havre, l'Etudiant a également établi des classements par catégories de villes : les métropoles, les grandes villes et les villes moyennes. En tête de chaque groupe : Toulouse, Montpellier et Poitiers. Dégringolade des universités françaises dans le dernier classement QS. Décidément, les mauvaises notes s'accumulent pour les universités françaises.

Dégringolade des universités françaises dans le dernier classement QS

Après le classement de Shanghai, les résultats dévoilés par QS ne sont guère plus brillants. La première fac hexagonale – l'Ecole Normale supérieure de Paris - recule d'une place par rapport à l'an dernier, au 34ème rang du dernier classement QS. D'autres établissements marquent le pas : l'Ecole polytechnique Paris Tech (-5 places ; 41ème) ; l’université Pierre et Marie Curie (-10 à la 129ème position), l'ENS Lyon (-20 ; 153ème). L'Université de Strasbourg ignore le classement de Shanghaï. Fac de droit de Strasbourg (Photo : Archi-Strasbourg) La semaine dernière, le classement de Shanghaï des universités a été publié.

L'Université de Strasbourg ignore le classement de Shanghaï

Le positionnement de l’enseignement supérieur français, amplement commenté, a une nouvelle fois déçu. Malgré la fusion, l’Université de Strasbourg stagne au classement, entre la 102e et la 150e place. Alain Beretz, président de l’UdS, et des membres d’associations étudiantes réagissent à cette absence de progression. Le classement de Shanghaï situe l’Université de Strasbourg entre le 102e et 150e rang mondial. Classement de Shanghai : le soldat Chauvin doit cesser de conseiller Geneviève Fioraso. Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Paris, le 1er août 2012 (ALFRED/SIPA).

Classement de Shanghai : le soldat Chauvin doit cesser de conseiller Geneviève Fioraso

Geneviève Fioraso est ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. À cette fonction, bardée de conseillers comme il se doit, elle est supposée être informée sur tout ce qui touche à son périmètre d’intervention et dispose de tous les outils pour l’être. QS World University Rankings - Topuniversities. Classements des universités : l’enjeu des méthodologies fait débat en Grande-Bretagne. De notre correspondante en Grande-Bretagne, Elisabeth Blanchet | Publié le , mis à jour le Les classements ne laissent pas indifférents la communauté universitaire britannique, qu’ils soient nationaux ou internationaux.

Classements des universités : l’enjeu des méthodologies fait débat en Grande-Bretagne

The Guardian (site payant), The Independent , The Sunday Times et The Times (site payant), sont les quatre journaux à établir des classements nationaux. À quelques variantes près (cf. encadré), ils se basent sur les mêmes critères : le niveau exigé à l'entrée, la satisfaction des étudiants, le nombre d’étudiants par enseignant, le coût des études par étudiant, la qualité de la recherche, la proportion de bons résultats aux examens, le taux de réussite et la situation professionnelle des diplômés postuniversité. “Plus les universités attribuent de mentions, plus leurs classements sont élevés. {sciences²} Prof Le débat continue sur le blog {Sciences²} à propos de l'évaluation des universitaires.

{sciences²}

Après la lettre de Christophe Mileschi, la réponse de Frédéric Dardel (président de l'Université Descartes), voici la réponse à la réponse, écrite par Alain Herreman, Maître de conférences en histoire des sciences Université de Rennes-1. Pendant ce temps, deux pétitions ont été lancées (ici celle de l'ex-Coordination, et là une autre), qui réclament l'abrogation du décret sur l'évaluation des universitaire.

Voici le texte d'Alain Herreman: «En réponse à l'annonce dans laquelle Christophe Mileschi déclarait refuser de se soumettre à l'évaluation systématique des universitaires imposée depuis 2009 par la loi (mais pas encore mise en place), Frédéric Dardel a écrit pour déclarer son soutien à une évaluation qu'il juge pour sa part "salutaire et républicaine". La question des modalités de définition des politiques scientifiques est évidemment cruciale et complexe. Classements des universités : le modèle allemand du CHE et ses contradicteurs. Le classement européen des universités sur les rails ?

On le croyait un peu tombé aux oubliettes de la Commission européenne.

Le classement européen des universités sur les rails ?

Après une première phase de faisabilité conclue positivement, en juin 2011, la seconde étape du classement européen baptisé U-Multirank était annoncée pour l’automne dernier. Entre-temps, des critiques ont émergé, notamment en Grande-Bretagne où le comité européen de la Chambre des lords a parlé de “gaspillage” dans un marché déjà bien encombré (voir l'interview de Phil Baty). Au final, le projet U-Multirank est toujours d’actualité : la Commission européenne a diffusé en mars dernier le second appel d’offres sur la mise en place d’un classement, avec pour date limite le 1 sup>er juin. U-Multirank : vers une première version fin 2013 Le texte de l’appel d’offres rappelle les critères phares d’un classement devant être “multidimensionnel, adapté à l’utilisateur et international”. Le CHE en pole position. EpublicationOST_ResultatsRecherches_n1.pdf (Objet application/pdf) L'Observatoire des Sciences et des Techniques (OST) est un groupement d’intérêt public auquel participent quatre ministères (en charge de l'enseignement supérieur et la recherche, du redressement productif, de la défense et de l'écologie, du développement durable et de l'énergie), les principaux organismes de recherche (CEA, Cirad, Cnes, CNRS, Inra, Inria, Inserm, IRD, Irstea), la Conférence des Présidents d’Université (CPU) et l'Association nationale de la recherche et de la technologie (ANRT).

Il a pour mission de concevoir et de produire des indicateurs et des analyses relatifs à la recherche et à l'innovation, pour éclairer les politiques publiques et les analyses stratégiques dans ce domaine. Voir la plaquette de présentation en version française et en version anglaise. Des besoins nouveaux en indicateurs accompagnent la globalisation des économies de la connaissance Les indicateurs constituent de puissants outils d'analyse et de pilotage des politiques publiques.

Palmarès mondial des villes étudiantes: Paris au top. Caractérisation de la Recherche SHS ; évolution de la méthodologie AERES. 1 décembre 2011. Séance de l'atelier bibliométrie du 8 novembre 2011. Classement du FT 2011 : les masters français en management en recul. Actu | Politique Marie-Anne Nourry | Publié le , mis à jour le Coup de mou pour les écoles de commerce françaises.

La plupart d’entre elles perdent un à plusieurs rangs dans le nouveau classement des 65 meilleurs masters en management du Financial Times , publié en septembre 2011. Elles restent néanmoins massivement représentées, avec 17 établissements figurant dans ce palmarès de référence. L’ESCP Europe, qui trônait à la première place en 2010, redescend à la troisième marche du podium, devancée par la Cems (une alliance d’écoles qui proposent ensemble un master), et par l’université Suisse Saint-Gall, qui prend la tête du classement, pour la première fois.

Ce moindre score français se justifie par une concurrence accrue sur les diplômes pré expérience et post bachelor, que sont les masters. QS World university rankings décline son classement par discipline. Actu | Politique MO | Publié le , mis à jour le Le QS World university rankings publie cinq nouveaux classements d’université par discipline, le mardi 5 avril 2011 sur son site www.topuniversities.com . Les cinq disciplines concernées sont : l’informatique, la chimie, l’ingénierie civile, l’ingénierie électrique et mécanique. Le Massachussets Institute of Technology (MIT) arrive en tête des cinq classements, suivi des universités de Stanford et Cambridge. Topuniversities. QS World University Rankings®, Course Guides & Study Information for Students & Parents.

Progression des universités asiatiques dans l’édition 2011 du QS World University Ranking. QS Intelligence Unit. Quelles sont les meilleures universités du monde? Classement de Shanghai 2011 : la France au 8ème rang, Paris-Sud 11 en tête. La logique du classement de Shanghai décryptée. Propos recueillis par Sophie Blitman | Publié le , mis à jour le Comment analysez-vous les résultats de la simulation réalisée par les auteurs du classement de Shanghai , qui prend en compte les PRES français ?

Dans cette simulation, chaque établissement individuel disparaît au profit d’établissements nouveaux, inédits, qui font leur entrée dans le classement : le campus Plateau de Saclay (dans sa partie enseignement supérieur) atteint la 19e place, PSL* la 30e, Sorbonne Universités la 33e (cf. encadré). Le constat est simple : si les établissements français s’unissent, ils peuvent améliorer leur visibilité au niveau international.

On a souvent reproché à Shanghai de privilégier le modèle américain de la « comprehensive university », c’est-à-dire de l’université « complète » : une université de bonne taille, multidisciplinaire, associant formation et recherche. Il est vrai que, souvent, les universités françaises sont aujourd’hui segmentées. En partie, sûrement. Academic Ranking of World Universities. The next steps - U-multirank. Le Blog d’Henri Audier» Blog Archive » Budget civil de la recherche : au palmarès mondial de l’OCDE, la France est au-delà du 26ème rang. Les résultats du classement de Shanghai – classement dont nous avons souligné plusieurs fois l’inanité – ont trouvé, comme à chaque fois, un très large écho dans les médias.

On pourrait croire que c’est parce que ça offre aux journalistes un article à peu de frais : peu de chiffres, des commentaires faciles à faire et une demande du public pour tout ce qui est classements et sondages. Mais il n’en est rien. Ellen Hazelkorn met en garde les gouvernements contre l’obsession des classements. «Les gouvernements devraient arrêter d’être obscédés par les rankings globaux » a mis en garde Ellen Hazelkorn, vice-présidente à l’Institut de technologie de Dublin, dans son discours d’inauguration du forum mondial de l’UNESCO consacré aux classements , le 16 mai 2011 à Paris.

Classer les universités est fort utile. Incitations et désincitations : les effets pervers des indicateurs. La demande politique d’une plus grande clarté dans l’administration des fonds publics et l’exigence d’efficacité à l’égard des fonctionnaires a nécessité la mise en place d’un suivi des performances de ces administrations. Néanmoins, aux inconvénients des primes à la performance déjà connus dans les secteurs privés, s’ajoutent des difficultés spécifiques à leur utilisation dans les secteurs publics. Le débat entre les économistes sur la privatisation de certains services publics a pris un nouveau tournant depuis la fin des années 1990 : une forme nouvelle de privatisation consiste à gérer le secteur public en suivant les indicateurs de la bonne gestion privée.

Les indicateurs économiques dans une démocratie. La demande d’indicateurs statistiques ne cesse d’augmenter, afin d’aider à la prise de décision publique ou de guider les choix opérés par les entreprises. Des indicateurs pour les Ministres au risque de l’illusion du contrôle. Les classements internationaux d’universités ont-ils un sens. Lorsqu’en 2003, le site Internet de l’Université Jiao Tong de Shanghaï rendait public le premier classement mondial des 500 meilleures universités, cet objet nouveau a d’abord été accueilli, dans les milieux universitaires, avec un scepticisme condescendant.

Qu’une université chinoise quasi-inconnue ose prétendre classer les meilleures universités du monde... Classement européen des universités : phase-test positive. Vous présentez, le 9 juin 2011 à Bruxelles, les résultats de l’étude de faisabilité d’un classement global d’universités sur des critères multiples, baptisé U-Multirank. Cette phase test, de novembre 2010 à mars 2011, a porté sur 157 établissements dans 57 pays. Testing student and university performance globally: OECD’s AHELO.

What is the AHELO Feasibility Study?