background preloader

La boîte à outils du travailleur nomade

La boîte à outils du travailleur nomade
Pendant 6 ans, j’ai profité d’avoir une activité en ligne pour découvrir d’autres pays. Je vivais entre 6 mois à un an dans une ville, avant de partir ailleurs. A l’automne 2010, j’ai radicalisé ce mode de vie. Je suis passé de la semi-sédentarité au nomadisme. J’ai rendu les clés de l’appartement que j’occupais à Bruxelles, et je n’en n’ai plus loué depuis. Je vis sur les routes. Depuis, je suis passé par Hong Kong, la Thaïlande, la Malaisie, et le Vietnam. Voici la liste des outils qui m’ont rendu la tâche facile : Mon “sac-bureau” Il s’agit d’un simple Eastpack, qui permet non seulement de passer inaperçu (il est difficile d’imaginer qu’il contient un mini Apple store…), mais aussi de protéger mon équipement. Lors du festival de Shongkran, en Thaïlande, il a sauvé mon matériel des eaux, grâce à son étanchétité (J’en parlais ici). L’intégralité de mon business tient dans ce sac. Un modem Huawei E5 Il transforme l’accès internet 3G d’une carte SIM en un réseau Wifi. Un Powerbank Evernote

Se loger à l'étranger pour pas cher 21 fév 2011 Se loger à l’étranger pour pas cher Passer quelques semaines ou quelques mois dans un pays étranger peut s’avérer très coûteux en logement, surtout si on ne dort qu’à l’hôtel. Le Couchsurfing, une communauté présente dans 250 pays Le couchsurfing est un réseau international de voyageurs et d’hébergeurs, qui se prêtent mutuellement leur canapé pour quelques nuits. Site officiel du Couchsurfing : www.couchsurfing.org Découvrez le Woofing, pour une vie bio Le WWOOF est un réseau international de fermes pratiquant l’agriculture biologique, qui hébergent et nourrissent des voyageurs en échange de travaux agricoles. Site international du WWOOF : www.wwoof.org Bedycasa, le logement alternatif Bedycasa propose plusieurs types de logement alternatif : chambres chez l’habitant, chambres d’hôtes, chambres indépendantes, famille d’accueil, … Je trouve que Bedycasa est actuellement le meilleur site pour trouver des appartements à l’étranger, sans payer le plein pot touristique classique.

Maroc : quand Mohammed VI revalorise la culture La culture a été très présente cet été au Maroc. Au programme : festivals, retour de l’Boulevard et surtout, la nomination de nombreuses personnalités du monde de la culture par le Roi Mohammed VI. (De notre correspondante à Rabat) Comme chaque année, c’est le festival d’Essaouira qui donne le coup d’envoi de l’été. Organisé le dernier week-end de juin, le festival donne le ton. Tanger a eu son festival Twiza, Casablanca a vu le retour du sien après deux ans d’absence, Agadir s’est enflammé aux sons de Timitar, et ce n’est pas fini. Nominations royales Lors du dernier discours de la fête du Trône, le roi Mohammed VI a appelé à la valorisation de l’art et des artistes marocains. Le retour de l’Boulevard Après deux années d’absence pour raisons financières, l’Boulevard revient pour un festival, du 13 au 22 septembre, à la Fabrique culturelle des abattoirs, au Boultek centre de musiques actuelles et au stade du COC.

Related: