background preloader

Recettes de glaçures et d'émaux pour la céramique et le raku

Recettes de glaçures et d'émaux pour la céramique et le raku
Engobe pour raku nu : Kaolin .............................................. 50 Silice ............................................... 50 Raku nu blanc : - réaliser votre pièce avec une terre raku blanche, type raku natori, raku mitsu, ou autre - à consistance du cuir, polir avec une agathe, une ampoule électrique, un plastique... - répéter l'opération plusieurs fois pour obtenir une surface lisse et satinée - cuir la pièce - appliquer l'engobe (50% kaolin, 50% silice) au pinceau, par trempage ou au pulvérisateur - lorsque cette engobe est sèche, appliquer un émail fusible, par exemple fritte FR7 + 10% de kaolin - cuir à environ 900°C (la glaçure doit être brillante) - sortir du four et enfouir dans un bidon contenant du papier froissé, de la paille, des copeaux... - asperger d'eau : l'émail se détache par plaques - bien nettoyer la pièce de toute trace d'engobe - c'est fini ! Raku nu orange :

http://pmoutereau.free.fr/recettes/recettes.html

Related:  starlucas41ceramiqueProcédé de fabrication

Empreintes végétales Auteur : CCDPublié le : 09-maiClassé dans : Design, Food for thought Au dernier salon du design de Milan, les designers viennois Mischer’Traxler ont présenté une collection de bols moulés à partir de végétaux. Ces empreintes végétales, appelées « Reversed Volumes », sont réalisées à partir de poudre de céramique compactée autour de végétaux, laissant une empreinte parfaite et unique dans chaque récipient. Source : Dezeen Glaçures de basses températures, article technologique de Smart.Conseil Sommaire, Sur cette page : Les glaçures de basses températures, article technologique de Smart.Conseil Glaçures de basses températures pour 900-1100°C Les deux principales voies pour réaliser des glaçures de basses températures sont l'utilisation de frittes ou de matières premières naturelles très fondantes. Voici succintement un résumé de ces possibilités. 1) Les glaçures sans frittes : L'alternative la plus courante aux glaçures sans frittes pour basse température est le recours aux borates de calcium naturels, insolubles dans l'eau et dont la teneur en B2O3 élevée permet une amorce rapide de la phase vitreuse au sein de la glaçure.

Techniques de décoration céramique : engobe, raku, terre vernissée : La décoration sur céramique Les engobes Un engobe est une barbotine argileuse. C’est pendant le séchage que peut se réaliser l’engobage des pièces céramiques. La Shed qui tourne: Recettes de glaçures et terre sigillée Pour quelqu'un comme moi (intense et passionné) faire des tests de glaçures trouver des recettes jouer à la chimiste c'est vraiment passionnant je dirais même que cela pourrait devenir obsédant!!! Que de matières premières, que de possibilitées, jamais il est possible de faire le tour de la question.....La question étant, quelle est la glaçure parfaite? Recette pour la terre sigillée Eau 10-14 tasses Argile 5-7 tasses

EMAUX Retour à la page "pâtes céramiques" Retour à la page "techniques" Retour à la page d'accueil du site Sculpture Ceramique Raku : Techniques Copyright 1990 - les textes et photos sur l'ensemble du site ne sont pas libres de droit J'emploie principalement deux techniques: le RAKU avec toutes ses variantes (raku "nu", copper mat...) et les CUISSONS PRIMITIVES, à la sciure, en fosse, en cazette. Les origines C'est au Japon, au milieu du XVIème siècle, qu'est apparue la céramique "Raku". Elle est née de la rencontre d'un modeste potier, Chojiro, et d'un lettré, grand Maître du Thé, Rikyu, celui même qui avait élaboré les règles de la cérémonie du Thé. Les bols de Chojiro avaient la spontanéité et le charme de l'irrégularité, caractéristiques du "Wabi", univers esthétique prisé dans la philosophie Zen.

Jeanne Opgenhaffen Jeanne Opgenhaffen - « A Breeze Flows Over It » – 2006. On dirait des plumes ou des paillettes. Mais non, c’est de la céramique ! emaux Le minimum du minimum à savoir : Un émail peut s’apparenter à du verre fondu sur la pièce. Il est surtout constitué de silice (SiO2) et d’alumine (Al2O3). Pour fondre, on lui ajoute d’autres substances. C’est en jouant sur les quantités respectives qu’on obtient des émaux plus ou moins opaques, brillants ou mats, lisses ou rugueux. Nous allons dans un premier temps utiliser une base standard constituée de :

Histoire de glaçures A la recherche de l’eutectique Un certain équilibre Silice Alumine Parler des émaux ou bien des glaçures, si on se réfère à la vitrification et au verre, c’est une bonne façon de mieux explorer la surface des pots, de la céramique. Cet exercice demande une longue expérience et une envie constante de chercher au risque souvent de se perdre en chemin. Comme l’argile, les glaçures sont le résultat d’un équilibre entre la silice et l’alumine à une température et dans une atmosphère de cuisson données. Pour le grès et la porcelaine, nous travaillons sur l’équilibre suivant avec des cuissons à 1300° le plus souvent réductrices, c’est-à-dire en présence de gaz carbonique. Les émaux de grès - Méthodes de recherche Depuis 2004, chaque année, j'anime auprès de L'Institut Européen des Arts Céramiques de Guebwiller un stage sur les émaux de haute température. Les élèves de l'IEAC reçoivent une formation sur une année entière donnée par des professeurs permanents. Mais à cette formation viennent s'ajouter quelques stages « événements » assurés par des intervenants ponctuels. Ces stages sont ouverts et donc proposés à des candidatures externes. Dates des stages et tarifs des formations sont indiqués en temps voulu sur le site de l'IEAC. La formation que j'assure dure cinq journées et s'appuie sur le document ci-dessous.

Céramique RAKU une technique Japonaise ancestrale La création regorge parfois de termes et techniques dont on ne connaît pas toujours la signification. Craftiz veut donc vous faire découvrir ou redécouvrir, au travers de témoignages de Créateurs-Artistes, certaines de ces techniques. Aujourd’hui nous allons vous faire découvrir le RAKU, technique de céramique qui nous vient du Japon : L’histoire commence “en 1520, Ameya potier d’origine Chinoise naturalisé au Japon, a un fils, Chojiro, qui apprend le métier avec son père. Le célèbre maître de thé Sen no RIKYU du style wabi (qui signifie simple et sain) prend sous son aile Chojiro car celui-ci travaille ses pièces dans la masse et possède une technique de cuisson et de traitement très particulière, qui est en harmonie avec la cérémonie du thé. Chojiro produisit alors des bols, exclusivement rouges ou noirs, d’aspect simple et sans décoration, qui reflétaient les idéaux du wabi.Sen no RIKYU travaille à cette époque pour un tout puissant maître: Taiko HIDEYOSHI.

L'émail de grès Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les émaux de grès sont des émaux céramiques de haute température. Les émaux composés dans l’atelier du céramiste présentent une immense palette de glaçures, de textures et de coloris. En outre, la diversité des superpositions possibles enrichissent à l’infini les résultats au défournement. Pourtant, les composés chimiques qui les constituent se réduisent à quelques matières premières.

Techniques de céramique: raku, terre sigillée, émaux, tour etc... Terre sigillée J’utilise deux techniques de cuisson pour mes terres sigillées Soit au four primitif Après polissage des pièces crues au galet, je les biscuite.Ensuite j’applique des sulfates à l’aide d’une éponge.Puis je dispose mes pièces dans le four primitif.Celui-ci est réalisé en briques ordinaires non cimentées.Il faut laisser l’air circuler.Je recouvre mes pièces avec des bûches de bois.J’allume mon feu par le dessus.Je laisse bien prendre, puis je recouvre le tout d’une tôle ondulée.Après cuisson, je défourne les pièces chaudes si je désire appliquer du crin de cheval. La température est importante pour faire adhérer le crin.

Les cuissons pour la Faïence - Le blog de L'atelier Terre et Céramique CERAMIQUE adj. et n. f. est un emprunt tardif (1806) au grec keramikos "d'argile", de keramos "terre à potier" qui désigne divers objets en terre (jarre, tuile, toit) ; keramos est un terme technique sans étymologie établie. On peut également faire le rapprochement avec le latin cremare "brûler" (cramer, crémation). On a également évoqué le lituanien karstas "brûlant", le gotique hauri "charbon", l'ancien haut allemand herd "foyer"... Céramique a pour premier sens "art de façonner et de cuire l'argile" et se rapporte à la fois à l'art du tuilier et au métier d'art : le mot désigne autant la matière obtenue après cuisson que les objets de cette matière. Par une heureuse coïncidence, l'argile, qui est si plastique et si facilement transformable lorsqu'elle est crue, devient une fois cuite, une substance définitivement dure. La découverte de ce phénomène est l'une des premières inventions essentielle de l'homme.

Related: