background preloader

Évolution

Facebook Twitter

Des scientifiques détectent de l’ADN préhistorique dans des sédiments. Rendue possible grâce aux progrès technologiques, cette technique pourrait apporter un éclairage nouveau sur l’évolution humaine et la préhistoire.

Des scientifiques détectent de l’ADN préhistorique dans des sédiments

Grâce à une nouvelle technique, des scientifiques sont parvenus à isoler pour la première fois de l’ADN humain et animal dans des sédiments, en l’absence de tout ossement fossilisé. Publiée jeudi 27 avril dans la revue américaine Science, cette étude s’est appuyée sur l’analyse de 85 échantillons de sédiments datant du pléistocène, une période s’étendant de 550 000 ans à 14 000 ans avant notre ère, prélevés dans huit grottes en Belgique, Croatie, France, Russie et Espagne. Lire aussi : Néandertal s’aventurait au fond des grottes, 140 000 ans avant « Homo sapiens » Ces sites archéologiques déjà connus ont été occupés par des cousins disparus de l’homme moderne, les néandertaliens et les denisoviens et par toutes sortes d’animaux aujourd’hui éteints. Une avancée possible grâce au séquençage rapide. Phalènes ! Les dinosaures à plumes: les fossiles. Ca y'est, le moment est enfin venu de vous présenter les preuves les plus intrigantes et parlantes appuyant l'hypothèse que les dinosaures portaient des plumes.

Les dinosaures à plumes: les fossiles

Mais avant toutes choses, il est nécessaire de clarifier un point essentiel: C'est une question cruciale et la grande majorité des paléontologues et autres scientifiques l'ayant creusé vous répondront que les oiseaux (Aves) sont des dinosaures! A vrai dire, aujourd'hui on distingue les dinosaures aviaires (les oiseaux quoi...) et les dinosaures non-aviaires. Alors parmi les dinosaures non aviaires, quels sont les plus proches parents des oiseaux? Et bien il semble que ce soient les Théropodes, les dinosaures bipèdes dont les fameux Tyrannosaure, et Velociraptor. Comme tous ces dinosaures sont aujourd'hui éteints, la quasi totalité des données permettant d'établir ces relations de parenté proviennent de l'anatomie comparée en étudiant leurs ossements fossilisés. Os du poignet pivotable et en forme de demi-lune Pied à trois orteils. L'Archaeopteryx est (à nouveau) un oiseau - Sciencesetavenir.fr. CLASSIFICATION.

L'Archaeopteryx est (à nouveau) un oiseau - Sciencesetavenir.fr

Depuis la découverte du premier spécimen d'Archaeopteryx en Bavière en 1861, la plupart des spécialistes de l'évolution considéraient ce dinosaure à plumes comme la forme d'oiseau la plus basique et la plus ancienne. Dans l'arbre phylogénétique, qui retrace la parenté des espèces, il avait donc été placé à la base de la branche qui aboutit à nos oiseaux modernes. Arbre de classification couramment admis des différentes lignées de dinosaures.

L'Archaeopteryx (encadré en rouge) est présenté comme l'ancêtre des oiseaux actuels. Source de l'illustration : Du côté de chez Elysia chlorotica RAPTOR. Représentation d'un vélociraptor, par le Muséum d'Histoire Naturelle de Londres. Qu'à cela ne tienne : la découverte d'un autre fossile d'une nouvelle espèce, sur un gisement dans la formation Tiaojishan, dans la province du Liaoning (nord-est de la Chine), vient rebattre les cartes de l'évolution une nouvelle fois. Antrhopologie : des gènes à la culture. La revue scientifique "Comptes Rendus Palevol" publie un numéro thématique "Des gènes à la culture - From genes to culture" (Mars-avril 2017, vol. 16, 2, 133-224).

Antrhopologie : des gènes à la culture

Ce numéro contient 10 articles rédigés en français (avec un résumé en anglais) dont 5 sont publiés en libre accès (Open Acces). C'est l'occasion pour tous de lire des articles de synthèse de très bon niveau sans buter sur des difficultés linguistiques. Les articles "libres" sont les suivants : C'est aussi l'occasion de retrouver sur Planet-Terre : De l’origine des anthropoïdes à l’émergence de la famille humaine. Un cou intermédiaire pour un ancêtre de la girafe - Sciencesetavenir.fr. VERTEBRES.

Un cou intermédiaire pour un ancêtre de la girafe - Sciencesetavenir.fr

En dépit de son très long cou, qui dépasse allègrement les deux mètres, la girafe possède, comme la majorité des autres mammifères, seulement sept vertèbres cervicales. Celles-ci se sont "juste" démesurément allongées pour atteindre près de 40 cm chacune. Deux nouvelles études révèlent que cet allongement s’est produit en deux étapes. Les scientifiques dévoilent dans le même temps un fossile avec une longueur de cou intermédiaire et des caractéristiques vertébrales mixtes. Le cou s’est allongé avant les girafes Les chercheurs du New York Institute Of Technology ont publié en octobre 2015 dans la revue Royal Society Open Science une étude comparative de 71 fossiles qui représentent neuf espèces éteintes apparentées à la girafe et les deux seules espèces encore vivantes, la girafe (Giraffa camelopardalis) et l’okapi (Okapia johnston) dont le cou est court et mesure une soixantaine de centimètres en moyenne.

Histoire de la Girafe. En Images. Dinosoria. Préhistoire < Mammifères et Oiseaux préhistoriques < Girafidés.

Histoire de la Girafe. En Images. Dinosoria

Histoire de la Girafe La girafe fait partie de l’ordre des artiodactyles. Ce sont des ongulés dont les sabots comportent un nombre pair de doigts. La girafe et l’okapi sont les seuls représentants actuels d’une même famille : les girafidés. Les artiodactyles sont apparus à l’Eocène inférieur, il y a environ 50 millions d’années. Au début du Miocène, les faunes d’Europe et d’Asie étaient grossièrement semblables.