background preloader

L'Enseignement à distance

Facebook Twitter

Toute l'actualité des débats autour de l'enseignement à distance et des enjeux de l'école numérique. Quels sont les enseignements à tirer de l'enseignement à distance pendant la période du confinement ?

Les avantages et les inconvénients du e-enseignement ? Que révèle-t-il des inégalités structurelles (territoriales, socio-économiques, technologiques...) ? Quels outils numériques pour assurer l'enseignement à distance ? Comment organiser "l'école de demain" pour réponde aux défis actuels et faire face aux imprévus ? Que sera le "Monde d'après" dont tout le monde parle ? Et "l'école d'après" ? Y aura-t-il un "Après" ou bien "l'Après" ne sera que la "Continuité de l'avant" ? A suivre...

Télé-enseignement universitaire. L’école du changement : filmer les pédagogies alternatives. Le confinement et la complexité d’un retour à l’école avec les protocoles sanitaires nous rappellent, si cela était encore nécessaire, l’importance des échanges et des liens humains qui se tissent entre enseignants et enfants. Alors qu’on s’interroge beaucoup sur le « monde d’après » fleurissent les appels à un renouvellement des pédagogies ou des espaces scolaires – on peut notamment citer la tribune publiée dans Le Monde invitant à faire classe à l’extérieur.

Toutefois, ce besoin d’horizons nouveaux ne s’est pas manifesté subitement avec le confinement. C’est une ambition des pédagogies alternatives apparues dès le début du XXe siècle, et qui rencontrent toujours un large succès, en témoigne l’engouement pour la pédagogie Montessori. Comment dépasser le cadre de l’utopie, et appréhender ce bouillonnement d’idées en tant que réelles perspectives pour demain ? Et si le cinéma permettait de tracer des voies concrètes à explorer ? L’école du changement L’école buissonnière Plus récemment ? Pédagogie Montessori : les ressorts d’un engouement qui dure. La pédagogie Montessori est depuis quelques années l’objet d’un véritable phénomène de mode en France. On ne compte plus les « coffrets » Montessori, les ouvrages sur des activités à faire à l’école ou à la maison, ni même les nouvelles écoles privées « alternatives » ou les formations utilisant le nom de Montessori.

Comment faire la différence entre les démarches sérieuses et le simple marketing, l’effet d’aubaine ou encore les contenus politiquement ou idéologiquement orientés ? De quoi cette mode est-elle le nom, et est-elle une première ? Qu’est-ce que cette pédagogie, née au début du XXe siècle, a encore à dire à notre école aujourd’hui ? Une pédagogie de la liberté Maria Montessori (1870-1952) est connue pour être une des premières femmes médecin d’Italie. L’une des particularités de la classe Montessori est de fonctionner sur la liberté de mouvement et de travail des enfants. Rendre les savoirs concrets C’est une autre raison de la liberté donnée aux enfants dans ces classes. Connaissez-vous les pédagogies critiques ? Il est à la mode actuellement en France de parler des pédagogies alternatives dans la continuité de l’éducation nouvelle qui, au début du XXe siècle, entendait remettre les besoins de l’enfant au cœur du système, et favoriser une posture plus active des élèves. Les auteurs historiques souvent cités sont Steiner, Freinet, Montessori… Dans un récent article, Sylvain Wagnon a essayé de clarifier cette galaxie, en distinguant notamment deux pôles d’attraction : « Les idéaux de mixité sociale et de transformation de l’éducation restent des points d’ancrage forts dans la mouvance Freinet et Decroly alors que les courants Steiner et Montessori mobilisent avant tout le développement de la personnalité. » Aujourd’hui en France, le pôle « mixité sociale et transformation » est incarné par les pédagogies Freinet.

C’est à cette mouvance que l’on rattache aussi en général le pédagogue brésilien Paulo Freire. Une enjeu de transformation sociale L’éthique avant la technique. Pédagogies alternatives : une galaxie aux finalités politiques variées. Sur les douze millions d’enfants et adolescents scolarisés en France, seules quelques dizaines de milliers de jeunes seraient inscrits dans des cursus revendiquant des pédagogies alternatives. Des sites de diffusion des militants comme le printemps de l’éducation avancent le chiffre de 60 000 enfants concernés. Un chiffre « officiel » de 24 851 enfants est donné par le rapport de la Miviludes (Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires) pour les enfants non-scolarisés en famille ou à distance.

Si l’on s’arrête aux statistiques, le phénomène peut donc sembler marginal. Néanmoins leur progression est réelle et les discours des militants de ces pédagogies rencontrent un grand écho dans les médias et une partie de la société. Quel point commun entre une école « traditionnaliste » religieuse et une école Montessori, entre une école Freinet et le homeschooling ? L’éducation nouvelle en héritage Les neurosciences en arrière-plan Sortir des mythes. Ecole en plein air : une solution pour accueillir plus d'élèves ? - VousNousIls.

Comment en êtes-vous venue à vous intéresser à l’école en plein air ? Il y a 22 ans, alors que je suivais des études de psycho, on s’est lancé avec un ami, sans expérience préalable, sur des jeux en nature avec un groupe d’enfants de 3-5 ans. En Suisse, à l’époque, l’école débutait à partir de 6 ans. J’ai pu constater tous les bienfaits que cela leur apportait. J’étais enseignante avant d’être psychologue et j’enseignais de manière classique. Puis, je me suis lancée dans l’enseignement dehors et je suis devenue formatrice d’adultes. J’ai remarqué qu’il y avait un intérêt grandissant chez les professeurs pour faire autre chose que des sciences de la vie et de la terre (SVT) et du sport en extérieur mais qu’il n’y avait pas d’ouvrage dessus. J’ai eu envie d’en écrire un. Cet ouvrage répond aux programmes scolaires français et suisse… Tout à fait.

Dans certains pays, enseigner à l’extérieur est très fréquent. En classe, il y a du bruit, on est serré. Oui. Et pour les mathématiques ? Privacy settings. Tout comme la plupart des sites web, ce site utilise des cookies informatiques. Par le biais de ces cookies, nous collectons des informations sur votre visite et vos intérêts. Cela nous permet d’offrir gratuitement notre contenu de manière permanente et d’afficher un site web personnalisé et des publicités pertinentes, pour que ce soit intéressant pour vous à tout moment. Le respect de votre vie privée est au cœur de notre politique en matière de cookies.

Vous pouvez la consulter via le lien “Plus d’informations” ci-dessous. Pour continuer sur notre site, nous devons donc demander votre permission pour vous offrir une expérience de navigation optimale. Merci de votre confiance et bon divertissement. Des sites web utilisent des technologies pour accroître la convivialité et rendre le site web aussi intéressant que possible pour chaque visiteur. Souhaitez-vous personnaliser vos paramètres des cookies ? En savoir plus sur les différents cookies ? Notre site web utilise des cookies pour: Philippe Meirieu : « L’école à distance n’est pas l’école » Mise en place dès le début du confinement, la continuité pédagogique a-t-elle rempli sa mission : assurer à tous les élèves de poursuivre les apprentissages depuis leur domicile ?

Dans le domaine pédagogique, comme dans bien d’autres, la crise du coronavirus a agi comme un révélateur des inégalités : il faudra s’en souvenir. Certes, les élèves de familles favorisées ont bénéficié de cette fameuse « continuité pédagogique ». Aidés par leurs parents, ils se sont mobilisés et organisés. Mais, même à eux, il a manqué l’inscription dans un collectif, ce rapport direct à un enseignant qui peut intervenir à tout moment pour rappeler l’essentiel, recadrer les choses, donner un conseil précis à un moment donné. L’école à distance ne peut pas être véritablement l’école : celle-ci a été créée pour lutter contre les inégalités matérielles, sociales et culturelles et donner le même droit d’accès aux savoirs à tous les enfants.

La reprise est assortie d’un protocole sanitaire strict. «Le Covid-19 ne doit pas être un prétexte pour installer dans la durée une université virtuelle!» La (dis)continuité pédagogique a été un désastre pour l'école et doit s'arrêter là | Le HuffPost. École à distance : « On nous a servi une télé scolaire des années 1960 ! » Paris: dans les quartiers défavorisés, le faible nombre d'élèves de retour à l'école inquiète.

Inscrivez-vous gratuitement à laNewsletter BFMTV Midi Dans certaines écoles de la capitale, souvent situées dans des quartiers défavorisés, le taux de présence des élèves reste bas. Si bien que les enseignants s'inquiètent pour les enfants en difficulté scolaire restés chez eux. Malgré le début de la troisième semaine de déconfinement en France, certaines écoles parisiennes tournent toujours au ralenti. Si dans certains quartiers favorisés, le taux de présence des enfants dans leurs établissements scolaires atteint 21%, il diminue presque de moitié dans les zones défavorisées. C'est notamment le cas dans le 18e arrondissement, où certains enseignants ont du mal à remplir leurs classes, faute d'élèves. Si cette configuration plaît à la jeune Avéroné, qui explique que l'apprentissage en petit groupe lui permet de "prendre confiance" en elle, la situation inquiète François Plasman, son professeur des écoles.

Sécurité sanitaire à l'école Juliette Mitoyen Tweeter A lire aussi Votre opinion. La continuité pédagogique à l'épreuve du temps. Dans ce numéro 16 de L'Ecole à la maison, comment faire ? Delphine Lebreton, professeure des écoles à Paris en double niveau CM1/CM2, nous parle de l'épineuse continuité... de la continuité pédagogique. Elle évoque avec nous le travail considérable qui a été réalisé par les enseignants depuis la mise en place de l'école à distance, mais également les problématiques qui évoluent au fil du temps.

En effet, comment inventer des manières d'apprendre pour aborder de nouvelles notions à distance ? Comment l'école à distance transforme-t-elle la conception des enseignements ? Louise Tourret : Quel regard portez-vous sur l'évolution de votre pratique pédagogique depuis le 15 mars ? Delphine Lebreton : J'ai trouvé ça de plus en plus compliqué parce que c’est un tout autre travail que celui que nous faisons habituellement en classe. Cette expérience redéfinit pour moi la notion même de pédagogie... LT : Qu'en est-il de la "continuité pédagogique" quand la situation s'installe dans la durée ? Avantages et limites de la vidéoconférence - Learning by doing. En cherchant des réponses, j’ai recueilli les propos et les témoignages de plusieurs experts de la communication et j’ai envie de partager avec vous le résumé de leurs recherches.

Elles nous renvoient à des réalités et à des émotions que nous tous vivons actuellement, sans forcément y penser consciemment. Pour illustrer la problématique du moment, l’usage de PowerPoint en formation est un bon exemple : nous en avons tellement abusé que maintenant nous renions totalement son utilité. La “slidemania” a fait ressortir les défauts de l’outil, en faisant oublier ses avantages. Toutefois, nous continuons à animer en mode “transmissif descendant” avec des succédanés de PowerPoint, tels que Prezi, Canva, Evernote, etc…, alors que le bon vieux PPT peut être un outil pédagogique efficace, à condition de s’en servir quand il faut et comme il faut ! De nombreux outils digitaux, qui sont censés nous faciliter la vie, sont en train de subir le même sort de PowerPoint.

De la difficulté d'apprendre seul : pourquoi la classe manque-t-elle tant aux élèves ? Ecole à la maison, comment faire ? La question se pose encore puisqu'une grande majorité d'élèves suit toujours sa scolarité à distance... et que se mettre au travail et persévérer n'est pas facile quand on est seul. Mais sait-on pourquoi la classe et le groupe aident à apprendre ? Nous nous sommes posés la question dans l'équipe, nourris de nos expériences personnelles et parce que de nombreux témoignages nous parvenaient, attestant d'un certain découragement chez les élèves, même les plus assidus. C'est le chercheur et spécialiste de l'éducation Philippe Meirieu qui nous répond. Louise Tourret : Durant cette période de l’école à la maison, on s’est aperçu que pour beaucoup d’enfants, il était difficile de travailler seul.

Philippe Meirieu : Le fait d’être ensemble dans un même lieu, de vivre le même espace temps, est évidemment une expérience essentielle pour être "embarqué" dans un apprentissage quel qu'il soit. LT : Que pouvons-nous apprendre de cette période ? Covid-19 : L'école à la maison, les frustrations de trois mamans. Copyright de l’image Getty Faire cours soi-même à ses enfants est devenu le quotidien de très nombreux parents à travers le monde. Selon l'UNESCO, 150 Etats ont décidé la fermeture des établissements scolaires au niveau national afin de prévenir la propagation du nouveau coronavirus.

Des mesures qui affectent à ce jour plus d'1 milliard d'apprenants, soit 68 % de la population mondiale des étudiants et élèves. Trois mères de jeunes enfants, vivant au Sénégal, en France et aux Etats-Unis partagent leur quotidien et leurs galères de mamans sur lesquelles vient se déposer une énième casquette : celle de maîtresse d'école. La plupart des écoles ont mis en place des plateformes en ligne devant permettre aux parents de savoir quelles leçons et quels exercices donner aux enfants mais même avec le programme pédagogique pré-établi par des professionnels de l'éducation, pas facile de se fondre dans ce nouveau métier de professeure ! A lire aussi : Copyright de l’image AFP A voir aussi : A lire aussi : Élèves en difficulté: trop peu, trop tard, les «camps pédagogiques»?

L’idée d’inviter les élèves en difficulté à participer à des « camps pédagogiques » à compter de la semaine prochaine survient trop tard dans l’année scolaire pour avoir un véritable effet, estime une professeure de l’Université de Montréal. Il faut plutôt nous laisser préparer la rentrée de septembre, disent pour leur part les directions d’école et des enseignants. Publié le 3 juin 2020 à 5h00 ✓ Lien copié Marie-Eve Morasse La Presse Ces camps seront mis sur pied dès la semaine prochaine dans les écoles primaires de la province restées fermées en raison de la pandémie – notamment dans la grande région de Montréal – et partout dans les écoles secondaires du Québec, a annoncé le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, lundi. « C’est des enfants qu’il faut préparer. . « Il se peut que nos élèves à qui on donne le choix et qui sont en difficulté n’aient pas envie de revenir et que leurs parents n’aient pas envie de se battre avec eux.

. « Tape-à-l’œil » L’interaction dans un cours en ligne : un défi. Bien que la formation à distance (FAD) se popularise depuis un certain nombre d’années dans les universités, un des principaux écueils de ce type de formation demeure l’abandon des étudiants en cours de semestre. Pour remédier à cela, deux des pistes de solutions explorées par la littérature scientifique sont la promotion des échanges entre les apprenants et le travail collaboratif. Cet article présente les résultats d’une synthèse de connaissances effectuée par une équipe de chercheurs de l’Université TÉLUQ ayant pour objectif d’identifier les principaux types de dispositifs mis en œuvre dans les établissements d’enseignement supérieur canadiens qui offrent de la FAD.

Source de l’image : ShutterStock L’importance des interactions Néanmoins, les technologies de communication ont bien évolué et de nouvelles questions se posent. Peu de motivation chez les étudiants Tous les dispositifs ne produisent pas les mêmes effets Segments (cours ou communications) synchrones Forums anonymes Conclusion. Continuité pédagogique : une épreuve difficile pour les professeurs et élèves.

Les jeunes et l’enseignement à distance. Il existe plusieurs ressources pour aider les enseignants à instaurer l’enseignement à distance, que nous avons notamment recensés dans cet article. Qu’en est-il de l’autre côté de l’écran? Les élèves doivent aussi s’adapter à cette nouvelle réalité. Voici quelques pistes à leur partager. RÉCIT FAD – Les bonnes pratiques à la maison (pour les jeunes!) Infographie intéressante contenant des trucs pour bien réussir son expérience d’école à la maison, comme aménager son espace de travail.

RÉCIT FAD – La nétiquette en visioconférence Infographie intéressante s’adressant à l’enseignant, dont certains éléments s’appliquent aussi à l’élève, par exemple s’assurer d’avoir un arrière-plan neutre pour garder sa vie privée. Il faut considérer que l’école à distance nécessite des ajustements aussi dans la façon d’apprendre du jeune. Il importe de laisser savoir aux élèves qu’ils ne sont pas laissés à eux-mêmes, malgré la distance. RÉCIT FAD – Les bonnes pratiques à la maison (pour les jeunes!) Apprendre à évaluer à distance. Littératie numérique: ça s'enseigne! Education : la continuité pédagogique sur les aires d'accueil des gens du voyage. Appel à Contributions – Etats Généraux du Numérique pour l’éducation (EGNé) – 25 juin 2020.

Guide de survie pour enseigner à distance dans un cas de force majeure : créer un cours en ligne en quelques heures. 12 conseils pratiques pour le travail à la maison. Apprendre à distance – Neuf principes pour inspirer les actions en éducation – Service national du RÉCIT – Gestionnaires scolaires. Scénario pour un enseignement totalement à distance. 5 éléments à considérer avant de se lancer dans l’enseignement à distance. (Canada)Chronique d’une continuité pédagogique : du présentiel au distanciel. Pédagogie à distance : les enseignements du e‑confinement. Covid-19, ce que la continuité pédagogique nous apprend de l’école. Enseigner à distance : chroniques d'un basculement – Louvain Learning Lab. Comment l'intelligence artificielle pénètre le monde de l'éducation.

Déconfinement et enseignement à distance: de nouveaux défis, tu relèveras. Supérieur : la crise sanitaire accélère la digitalisation des enseignements. Les écoles d’ingénieurs tirent les premières leçons de la crise du Covid-19. Les inégalités d'accès aux études supérieures aggravées par la crise sanitaire. La rentrée universitaire se prépare avec 80 % des enseignements qui pourraient avoir lieu à distance - France 3 Normandie. L’enseignement supérieur à distance : les défis, les changements et les opportunités pour la nouvelle génération.

L’enseignement à distance est « là pour rester », selon l’experte Diane Leduc | Affaires universitaires. Covid-19 : liste des 5 meilleures plate-formes gratuites de cours & formations en ligne / e-learning — e-Works. Répertoire des outils d’interactivité pour réunion, conférence, classe - Thot Cursus. Une trousse à outils interactive. Les 3 outils pour enseigner à distance. Apple Education Learning Series : Des ressources d’apprentissage à distance pour les enseignants. L'ouverture sociale à l'épreuve du coronavirus : le supérieur sur le pont. Créer un cours en ligne. Créer un parcours d’apprentissage en enrichissant ses vidéos pédagogiques à l’aide d’outils en ligne gratuits. Créer des micro-cours (microlearning) - Thot Cursus. Diffusion de cours et de capsules pédagogiques au profit des personnes en situation de handicap | MAP Express MAP Express.

L'infrastructure informatique, clé de voûte de l’évolution des technologies éducatives. Jean-Philippe Pouquet, Infinidat.