background preloader

Bibliographie Économie 1/2

Facebook Twitter

Collection en cours de classification !!!

Tous utiles, tous acteurs - Eléments de.... Conférence évêques de France - Decitre - 9782204124133 - Livre.

Philippe AGHION

L'obsolescence de l'homme - Sur l'âme à.... Günther Anders - Decitre - 9782910386146 - Livre. Günther Anders Note moyenne : | 0 avis Note moyenne : 5/5 (1 évaluations) Encyclopédie des Nuisances Paru le : 18/04/2002 Lire le résumé 1 million de livres à découvrir Livraison à domicile à partir de 0,01 € Paiement sécurisé, débit à l'expédition Neuf - Expédié sous 4 à 8 jours Livré chez vous entre le 12 mai et le 15 mai ou Votre note.

L'obsolescence de l'homme - Sur l'âme à.... Günther Anders - Decitre - 9782910386146 - Livre

ARISTOTE

Patrick ARTUS. Isaac ASIMOV. Philippe ASKENAZY. Alain BADIOU. Etienne BALIBAR. La compétitivité des pays - Flora BELLONE, Raphaël CHIAPPINI. Alors que la compétitivité s’impose comme un objectif prioritaire de politique économique, il n’existe toujours pas, dans la sphère économique, de consensus établi quant à sa définition.

La compétitivité des pays - Flora BELLONE, Raphaël CHIAPPINI

L'intégrisme économique. Le monde est gangréné par un intégrisme économique qui est l’instrument du pouvoir exercé par une minorité à son propre profit.

L'intégrisme économique

Fonctionnant comme une religion, ou, pire, comme un intégrisme religieux, il vénère un dieu, le Marché, promeut un Ordre apostolique néolibéral, et refuse toute évolution. Il tente d’imposer une lecture rigoriste de ses évangiles économiques, regroupés en dix commandements. Enrichissement - BOLTANSKI & ESQUERRE.

Stephen BREYER

Pierre CAHUC & André ZYLBERBERG. Réinventer le progrès. Le dirigeant d’une organisation syndicale française dialogue avec le directeur d’une ONG environnementale autour des enjeux de l’indispensable transition écologique.

Réinventer le progrès

Un échange essentiel. Comment redessiner un futur qui fasse envie ? La mondialisation bouscule nos repères ; la révolution numérique remet en cause les formes traditionnelles du travail ; la croissance est en panne, et sa relance sous sa forme actuelle n’est pas souhaitable en raison des dégâts environnementaux qu’elle engendre. Et si, au fond, ces bouleversements étaient une occasion de renouer avec le progrès ? Car, oui, il est possible de concilier le progrès social et la transition écologique, nous disent Laurent Berger et Pascal Canfin. LA FIN DE L'UNION EUROPÉENNE - David Cayla & Coralie Delaume - 2017. David Cayla, Coralie DelaumeESSAIS, DOCUMENTS L'Union européenne est morte, mais elle ne le sait pas encore.

LA FIN DE L'UNION EUROPÉENNE - David Cayla & Coralie Delaume - 2017

Histoire de l'Allemagne (1806 à nos jours) - Johann CHAPOUTOT.

Marc CHESNAY

Le temps de la malscience Entretien avec Nicolas Chevassus-au-Louis. Petits arrangements avec les statistiques, invention pure de données, plagiats, doublons… Jamais on n’avait assisté à autant de fraudes dans les recherches des sciences dures… et des sciences humaines !

Le temps de la malscience Entretien avec Nicolas Chevassus-au-Louis

Le Reproducibility Project de Brian Nosek, professeur de psychologie sociale à l’université de Virginie, a récemment jeté la suspicion sur la psychologie scientifique. Qu’a-t-il révélé ? Il consistait à tester la possibilité de retrouver deux fois de suite les mêmes résultats des expériences en psychologie expérimentale. Résultat : sur 100 recherches parues dans les trois meilleures revues du domaine en 2008, les deux tiers donnaient des résultats qui ne peuvent pas être reproduits. Géographie de la France - Paul Claval.

Un avenir pour l'emploi.

Gabriel COLLETIS

Benjamin CORIAT. Jean-Marc DANIEL. DARDOT et LAVAL. Christophe DARMANGEAT. Richard DAWKINS. La grande évasion - Santé, richesse et origine des inégalités (pour pour tout le monde) La querelle est ancienne : à Voltaire qui vantait les bienfaits inépuisables du progrès, Rousseau opposait l’accroissement des inégalités, consubstantielles à la civilisation et au développement des techniques.

La grande évasion - Santé, richesse et origine des inégalités (pour pour tout le monde)

Le progrès engendre l’inégalité qui à son tour se dissout dans le progrès : cette dialectique a porté ses fruits aux XIXe et XXe siècles. Mais est-elle encore valable aujourd’hui ? C’est en économiste qu’Angus Deaton, prix de la Banque de Suède (le « prix Nobel d’économie ») en 2015 et professeur à Princeton, analyse cette « danse sans fin entre le progrès et l’inégalité ».

Certes, depuis l’émergence de l’agriculture jusqu’à l’invention des ordinateurs, le progrès technique n’a cessé d’engendrer de puissants outils de discrimination. Si l’émergence des nouveaux pays industrialisés a réduit les disparités entre régions du monde, les trente dernières années ont considérablement accru les écarts de niveau de vie à l’intérieur des pays eux-mêmes. À lire aussi : La Lutte des âges.

Régis DEBRAY

Lames de fond se rapprochent. Aux quatre vents du monde - Mireille Delmas-Marty. Nous vivons dans une société à bout de souffle, désenchantée et plutôt fière de l’être.

Aux quatre vents du monde - Mireille Delmas-Marty

Une société d’où l’esprit aurait été chassé par la matière, la raison numérisée ne laissant guère de place au rêve.Placer la réflexion « aux quatre vents du monde » c’est précisément rêver, pour changer le monde, de lui redonner souffle. Mais où trouver le souffle, lorsque les interdépendances croissantes paralysent les États et semblent condamner toute action à l’impuissance ?

Alain DENEAULT

Jacques ELLUL. Albert EINSTEIN. Les trois mondes de l'État-providence - Gosta Esping-Andersen - Lien social (le) - Format Physique et Numérique. Fénelon : Oeuvres. Michel FOUCAULT. Milton FRIEDMAN. Henri GAINO. James GALBRAITH. Jacques GENEREUX. Susan GEORGE. Charles GIDE. Histoire des Techniques - Bertrand GILLE - 1978. Gaël GIRAUD. Pierre-Noel GIRAUD. Pierre-Yves GOMEZ. André GORZ. David GRAEBER. Sur Antonio GRAMSCI. Peter HANDKE. Les Limites sociales de la croissance - Fred HIRSCH. En partenariat avec l’Institut Veblen.

Les Limites sociales de la croissance - Fred HIRSCH

Et si la croissance, tant espérée par tous ceux qui y voient le remède au chômage, à la précarité et aux inégalités, n’était pas à même de guérir les maux de notre société ? C’est le constat établi par Fred Hirsch, dès 1976, dans ce livre fondateur : au-delà d’un certain seuil, la croissance économique n’améliore plus le bien-être et tend plutôt à le réduire. Rien ne destinait cet économiste, passé par le Fonds monétaire international et la rédaction de The Economist, puis devenu professeur à l’université de Warwick, à développer cette critique radicale de la dynamique même de notre système économique. Il nous laisse pourtant en héritage un ouvrage devenu une référence pour les écologistes et les économistes critiques.

« Se débarrasser du capitalisme est une question de survie » Paul Jorion est souvent dans les nuages quand il aborde les questions de stratégie politique -jusqu’à faire campagne pour une candidature de Piketty… – mais par contre sur certains sujets qu’il a suffisamment travaillé, il vaut la peine d’être lu.

« Se débarrasser du capitalisme est une question de survie »

Si, à la faveur du mouvement de contestation de la loi El-Khomri, la place et l’avenir du travail dans notre société ont récemment fait − et font toujours − l’objet de débats particulièrement intenses, la destruction de l’emploi salarié et du travail humain par le système capitaliste et le déferlement technologique semble toutefois être un impensé du mouvement social comme de la classe politique dans son ensemble. Pourquoi ?

Ibn KHALDOÛN

William KAPP. Steve KEEN. John M. KEYNES. Pierre KROPOTKINE. Bon pour la casse. Les raisons de l'obsolescence programmée. Ce petit ouvrage dénonce le renouvellement accéléré des biens durables qui caractérise l'économie actuelle et qui contribue fortement à la surexploitation des ressources non renouvelables de notre petite planète. Au-delà de l'obsolescence programmée des biens - le fait que certaines pièces s'usent prématurément et justifient l'achat d'un nouveau produit -, c'est aussi l'importance donnée à la consommation dans notre système de valeurs qui est mise en cause.

Car l'obsolescence peut aussi être technique - une génération de produits en chassant une autre, sans que les progrès réels soient toujours au rendez-vous - et surtout marketing, les effets de mode s'étendant désormais à de multiples biens, justifiant un renouvellement accéléré. Les pistes pour sortir de cette logique infernale sont seulement esquissées (économie de fonctionnalité, recyclage généralisé). Surtout, l'auteur mésestime les progrès techniques réalisés dans la qualité de multiples biens.

Éloi LAURENT

Walter LIPPMANN. La GRANDE DEVALORISATION - Lohoff & Trenkle. Qui porte la responsabilité de la crise financière et économique de 2008 ? Les «banquiers cupides» ou les États endettés jusqu'au cou ? Selon Ernst Lohoff et Norbert Trenkle, théoriciens allemands du groupe-revue Krisis, la cause de la crise est bien plus profonde. L'énorme gonflement des marchés financiers des trois dernières décennies est une conséquence de la crise structurelle fondamentale du mode de production capitaliste, dont l'origine remonte aux années 1970. La troisième révolution industrielle qui se met alors en place entraîne une éviction accélérée de la force de travail hors de la production, sapant ainsi les bases de la valorisation du capital au sein de «l'économie réelle». Il faut sauver le droit du travail ! Pascal LOKIEC.

Frédéric LORDON

Laurent LOTY. Hyper-lieux - Michel LUSSAULT. Et si l’on regardait le Monde autrement ? C’est à cela que ce livre s’attache. Il part du constat que bien des analyses de l’évolution du Monde contemporain insistent sur son uniformisation irrémédiable. La standardisation des paysages, des objets et des pratiques, imposée par la globalisation du capitalisme financiarisé, installerait un espace lisse et « plat », où les distances disparaissent, où chaque position vaut une autre, où les différences culturelles s’estompent, où l’individu est alién... Michel MAFFESOLI. Bronislaw MALINOWSKI.

Bernard MARIS

De Karl MARX ou sur MARX. Que faire contre les inégalités ? Maurin & Schmidt. « Que faire contre les inégalités ? 30 experts s’engagent » : un ouvrage pour agir Que faire contre les inégalités ? 30 experts s’engagent. Sous la dir. de Louis Maurin et Nina Schmidt, édition de l’Observatoire des inégalités, juin 2016, 120 pages. 7,50 € hors frais de port. Marcel MAUSS. Jean-Claude MICHEA. Hyman MINSKY. Le climat va-t-il changer le capitalisme ? - Jacques MISTRAL. Le climat se réchauffe, personne ne le conteste plus, le moment de l'action est venu. Non, cette planète n'est pas condamnée, il faut seulement prendre conscience que l'économie aborde un nouveau et gigantesque défi. La réponse des économistes au changement climatique s'articule autour du "prix du carbone" : les émetteurs de carbone devraient payer pour leurs émissions.

C'est du bon sens, mais c'est une révolution. De Jean Tirole à Michel Rocard, les auteurs rassemblés dans cet ouvrage mettent ainsi en lumière les choix économiques fondamentaux qui nous sont proposés, les aléas des processus de décisions politiques, la tension entre coopération internationale et intérêts de chaque pays.

François MORIN

Crises financières et régulations bancaires - Bruno Moschetto - Que sais-je ? Pierre MUSSO. Mon mal vient de plus loin - Du monde entier. André ORLEAN. Daniel Parrochia : La forme des crises : Logique et épistémologie. Charles PEPIN. Edmund PHELPS. Thomas PIKETTY. Les prédateurs au pouvoir - Monique Pinçon-Charlot.

Jean PISANI-FERRY. Karl POLANYI. Frédéric POULON. RABHI & PELT. Gilles RAVEAUD. John RAWLS. « Quand le monde s’est fait nombre », la statistique au pouvoir. ESSAI. Philosophe et mathématicien, Olivier Rey décrit comment et pourquoi la statistique est devenue la reine de nos sociétés. • « Quand le monde s’est fait nombre », d’Olivier Rey, Stock, 316 p., 19,50 € Nous vivons sous l’empire des nombres et de la statistique. Taux de croissance, de chômage, d’inflation, d’endettement et de déficit, chiffres de la délinquance, du commerce extérieur ou de l’immigration, critères de Maastricht ou classement de Shanghaï sur les universités… On pourrait continuer longtemps cet inventaire à la Prévert : partout des chiffres qui se veulent garants de la réalité et se proposent comme levier de l’action.

> Lire aussi : Les statistiques s’imposent dans tous les domaines de la vie quotidienne La statistique, indissociable de la modernité Nous sommes dominés par les chiffres, ce constat est souvent fait mais rarement analysé. . « Une conscience de soi collective » À partir du XIXe siècle, la statistique va offrir une prise sur cette nouvelle société des égaux. Georges Le Rider, La naissance de la monnaie : pratiques monétaires de l'Orient ancien. G.

Jérémy RIFKIN

Franklin D. ROOSEVELT. Bertrand RUSSELL. Christian SAINT-ETIENNE. Robert SALAIS. La Main de l'homme - SALGADO. Marshall SALHINS.