background preloader

Chapitre 1 : Quels sont les sources et les défis de la croissance ?

Facebook Twitter

Diaporama chapitre 1 sources et défis de la croissance. Plan sources defis croissance. Définitions Chapitre1 sources et défis de la croissance. Chap1 docs eleves sources croissance 2020. Écologie : découvrez le premier train à hydrogène au monde. Le PIB et la croissance en questions - INSEE.

La croissance économique. Ce film d’animation pédagogique répond à ces questions.

La croissance économique

Il aborde aussi certaines des limites du calcul du PIB et du taux de croissance du PIB : mesure de l’activité de la sphère domestique, impact sur l’environnement, relation avec le bien-être de la population. Dessine-moi l'éco : Qu'est-ce que le Produit Intérieur Brut (PIB) ? Distinction production marchande / production non marchande - exercice LearningApps. Production marchande ou non marchande - exercice LearningApps. Fabrication des planches ARKAIC SKATEBOARD. Constellium triple la mise à Issoire - Quotidien des Usines. Le groupe Constellium (ex-Péchiney) a annoncé le 8 avril une excellente nouvelle pour tout le bassin industriel d'Issoire (Puy-de-Dôme).

Constellium triple la mise à Issoire - Quotidien des Usines

Deux nouvelles fonderies de technologie exclusive Airware seront construites à Issoire dans les années à venir sur le site historique du spécialiste mondial de la transformation d'aluminium. Ces deux nouvelles fonderies se feront dans le cadre d'un programme d'investissement initial de 52 millions d'euros auquel va s'ajouter une enveloppe supplémentaire de 43 millions d'euros dédiée à la deuxième fonderie, a précisé le groupe dans un communiqué. Au deuxième trimestre 2020, le PIB se contracte de 13,8 % - Informations rapides - 198. Au deuxième trimestre 2020, le produit intérieur brut (PIB) en volume baisse fortement : –13,8 %, après –5,9 % au premier trimestre 2020.

Au deuxième trimestre 2020, le PIB se contracte de 13,8 % - Informations rapides - 198

Il est ainsi 19,0 % plus bas qu’au deuxième trimestre 2019. L’évolution négative du PIB au premier semestre 2020 est liée à l’arrêt des activités « non essentielles » dans le contexte du confinement mis en place entre mi-mars et début mai. La levée progressive des restrictions conduit à une reprise graduelle de l’activité économique aux mois de mai puis de juin, après le point bas atteint en avril. Les dépenses de consommation des ménages chutent (–11,0 % après –5,8 %) ainsi que la formation brute de capital fixe (FBCF), de manière encore plus prononcée (–17,8 % après –10,3 %).

Les dépenses de consommation des administrations publiques sont également en baisse (–8,0 % après –3,5 %). Les exportations baissent plus fortement ce trimestre (–25,5 % après –6,1 %) que les importations (–17,3 % après –5,5 %). Variations en %, données CVS-CJO. Tableau de bord de la conjoncture. À Noirmoutier, les saisonniers manquent à l'appel. PRODUCTIVITE ET CROISSANCE. Exercice de synthèse - les sources de la croissance économique.

La croissance économique - activité LearningApps. Les effets du progrès technique. Activité effets productivité. L'Usine PSA de Mulhouse. Xerfi Canal Comprendre l'impact des gains de productivité sur l'économie. Accumulation du capital physique, technologique et croissance. Accumulation du capital humain et croissance. Textile : le filon de l'innovation. Accumulation du capital public et croissance. Gares routières : les infrastructures en panne ?

Les différentes formes d'innovations. Schumpeter, l' Entrepreneur et la Destruction Créatrice. Destruction créatrice - illustrations. Exemple de processus de destruction créatrice. Le rôle des institutions dans la croissance. Brevetez vos inventions. Rwanda : une locomotive économique - Vidéo Dailymotion. Les robots vont-ils tuer l’emploi ? Les robots pourraient bientôt faire leur apparition aux postes d’accueil ou encore aux caisses des supermarchés.

Les robots vont-ils tuer l’emploi ?

C’est en tout cas ce qu’affirme une étude publiée par le cabinet Roland Berger qui estime que les robots pourraient assumer nombre de postes et seraient la cause de la suppression de 3 millions d’emplois d’ici 2025. Parmi les secteurs touchés : l’hôtellerie, le bâtiment, l’agriculteur. Doit-on s’attendre à 18% de chômage en 2025 ? " Un grand d’activités qui sont des activités de production, répétitives, vont disparaître.

Comprendre le réchauffement climatique en 4 minutes. Déforestation : le fléau de l'Australie. Réchauffement climatique : ce que le trajet d’un bateau dit de l’état de l’Arctique. Le développement durable vu par les économistes : durabilité faible ou durabilité forte ? Des drones pollinisateurs pour remplacer les abeilles. #AlertePollution Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?

Des drones pollinisateurs pour remplacer les abeilles

Des drones pollinisateurs pour remplacer les abeilles. La croissance dans l'analyse économique : 3 entretiens vidéo. Le MOOC "C'est quoi l'éco ?

La croissance dans l'analyse économique : 3 entretiens vidéo

" est proposé par l'ENS de Lyon et les Journées de l'économie. À partir de brèves interviews réalisées lors des Journées de l'économie, ce cours de 6 semaines présente les raisonnements de 28 économistes sur les grands sujets de la discipline (la croissance, la monnaie, le commerce international, la politique économique, etc.). Quand vous entendez « destruction créatrice », méfiez-vous… On oppose souvent aux discours alarmants sur les destructions d’activité et d’emploi par le progrès technologique l’argument de la « destruction créatrice ».

Quand vous entendez « destruction créatrice », méfiez-vous…

Autrement dit, nous serions dans une phase de transformation, où tout se qui disparaît est appelé à renaître sous une autre forme. Mais la réalité semble aujourd’hui nettement plus complexe. Cette « destruction créatrice » a été théorisée par l’économiste autrichien Joseph Schumpeter dans son livre Capitalisme, socialisme et démocratie (Petite Collection Payot, 1951).

Il explique que le capitalisme est d’une plasticité infinie. Le système capitaliste est capable, non pas de gérer les structures existantes, mais, par « des poussées disjointes », d’en créer de nouvelles, puis de les détruire (pp. 122-123). Il réfute la thèse de l’épuisement du progrès technique parce que le capitalisme est soumis consubstantiellement à un processus d’évolution dont l’impulsion fondamentale est l’innovation. Le pouvoir de la destruction créatrice. À l’heure où la crise climatique s’aggrave, où les inégalités montent, où la démocratie est fragilisée, le capitalisme est pointé du doigt par beaucoup comme le responsable principal, voire unique, de tous ces maux.

le pouvoir de la destruction créatrice

La solution serait alors une collectivisation des activités économiques, une redistribution radicale des revenus et une « décroissance » à visée écologique, revenant vers des technologies « traditionnelles » plus respectueuses de l’Homme et de l’environnement : sortir du capitalisme et de la croissance pour retrouver un équilibre perdu. Se situant à l’opposé de cette vision, Philippe Aghion, Céline Antonin et Sylvain Bunel voient le progrès technologique et donc l’innovation comme la solution à tous nos maux, plutôt que le retour à la tradition, et affirment que seul le capitalisme peut nous apporter cette innovation nécessaire.

Le modèle Schumpétérien. Destruction créatrice et soutien aux entreprises en temps de crise. Décembre 2020. Les périodes de crise économique sont propices aux transformations du tissu productif et au mécanisme schumpétérien de « destruction créatrice » : les entreprises les moins productives et performantes font faillite, de nouvelles entreprises plus productives et innovantes entrent sur le marché et les remplacent, ce qui contribue à la croissance de la productivité de l'économie.

Destruction créatrice et soutien aux entreprises en temps de crise. Décembre 2020.

Cependant, la destruction créatrice a un coût à court terme : des entreprises et des emplois disparaissent, les revenus et la demande baissent, les inégalités augmentent, ce qui nécessite un soutien de l'économie par des politiques conjoncturelles comme le préconisait Keynes. Plusieurs publications s'intéressent au phénomène de destruction créatrice lors des récentes crises économiques (récession causée par la crise financière de 2008, crise sanitaire de 2020). « C’est par l’innovation que nous sortirons de cette crise »

Un capitalisme vertueux, plus juste et plus vert, c’est possible ?

« C’est par l’innovation que nous sortirons de cette crise »

Institutions, innovation et concurrence - Ép. 3/8 - Théorie et politiques de la croissance. Rediffusion du 28 septembre 2016 Philippe Aghion, titulaire de la chaire "Économie des institutions, de l'innovation et de la croissance" revient sur le modèle de croissance qu’il a créé avec Peter Howitt et les critiques ou remises en question que ce modèle a pu susciter et comment en allant des données à la théorie et en intégrant ces critiques, ils ont pu améliorer leur instrument inspiré des idées de Schumpeter. Dans une interview donnée au Point en mars 2008, Philippe Aghion indiquait : Dessine-moi l'éco : la décroissance, une solution à la crise ? Innovations, emplois, inégalités. La question des effets que produisent les technologies sur le travail est ancienne. Le développement de la machine à vapeur puis du moteur à explosion a conduit les sociétés industrielles à s’interroger sur l’émergence d’un chômage technologique.

Si cette préoccupation a nourri à plusieurs reprises des luttes sociales, la plus connue étant celle des Luddites au début de l’ère industrielle anglaise, la prophétie d’une disparition à grande échelle du travail, remplacé par des machines ne s’est à ce jour jamais réalisée. Cependant, les technologies numériques portées par les avancées récentes en matière de big data et d’intelligence artificielle font craindre à certains chercheurs une disparition massive de l’emploi (Frey et Osborne, 2017 ; Mcafee et Brynjolfsson, 2017).

Cette question angoissante mérite bien entendu d’être posée, mais elle ne doit pas en occulter d’autres. Changement technologique, innovation : de quoi parle-t-on ? Pourtant, ces indicateurs d’innovation posent question. Progrès technique endogène 1. Progrès technique endogène 2. Progrès technique endogène 3.